Fermer

5 conseils pour déménager pendant le confinement

Acheter Vendre 5 minutes

Ça déménage ! Contrairement au premier confinement, qui les avait prohibés, les déménagements sont désormais autorisés. Une bonne nouvelle pour vos projets immobiliers, que vous soyez propriétaire, locataire, acheteur ou vendeur. Dans quelles conditions pouvez-vous déménager ? De quelle flexibilité disposez-vous ? Quels sont les gestes à observer ? On plante le décor tout de suite.

Conseil n°1 : nul n’est censé ignorer la loi

C’est la première question que vous devez vous poser si vous déménagez pendant le confinement : que dit la loi ? Qu’avez-vous le droit de faire ? À la différence du premier confinement, il est cette fois permis de déménager. En outre, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, qui avait d’abord indiqué qu’il était prohibé de se faire aider de ses proches, a changé de cap. Depuis le 6 novembre dernier, faire appel à des connaissances est possible, dans la limite de six personnes.

Préalable de toute initiative immobilière, la dérogation de déplacement pour déménagement vient compléter d’autres motifs dérogatoires. Ainsi, les états des lieux d’entrée et de sortie, les signatures de bail et les remises de clés constituent des raisons licites pour se déplacer.

Emmanuelle Wargon, Ministre du Logement

Dans le cas d’un déménagement entre particuliers, 6 personnes maximum doivent être mobilisées, et cela inclut les personnes qui déménagent. Ces personnes ne doivent pas nécessairement relever du même foyer ou domicile. La case à cocher sur l’attestation dérogatoire est la suivante : motif familial impérieux. Un justificatif de l’entreprise de déménagement, un acte de vente ou votre nouveau bail peuvent servir de justificatif.

Conseil n°2 : faire appel à des professionnels

Vous l’avez compris, il n’est plus interdit de demander l’aide de vos proches pour porter vos meubles et vos cartons. Toutefois, faire appel à des sociétés de déménagement demeure encouragé. D’abord, parce que l’activité professionnelle, régulée, du déménagement est plus respectueuse des règles sanitaires. Les déménageurs exigeront de vous le respect de la distanciation sociale, de même qu’ils se plieront aux protocoles de santé recommandés par les autorités (port du masque, gel, etc.). De fait, votre santé, comme la leur, sera mieux protégée.

Ensuite, parce que déménager avec des professionnels est moins coûteux en ce moment. Si la demande est forte (et les prix élevés) en été, la période automnale est moins encombrée (et les prix souvent plus bas). Et avec une demande moins importante, les délais sont raccourcis : les sociétés promettent aujourd’hui 7 jours de battement entre la demande de devis et l’accomplissement de la prestation. Ces missions moins longues coûtent de fait moins cher. Faire appel à une société permet de résoudre d’autres tracas, comme l’explique l’Officiel du Déménagement.

Olivier Boureau, directeur général de l'Officiel du Déménagement

 

Passer par un professionnel permet de réduire les problématiques administratives. Nous fournissons des documents qui stipulent que vous passez par un professionnel, que tout est cadré, organisé, et que votre déplacement est justifié. Ces papiers comprennent les dates de chargement, de livraison, les noms de l’équipe, le trajet et les horaires d’arrivée des équipes.

Le Saviez-Vous ?

Pour 89% des Français, déménager en période de confinement est un facteur de stress et d’anxiété*. Une bonne raison de faire appel à des professionnels pour déléguer les tâches les plus physiques comme les plus administratives. (Sondage OpinionWay pour l’Officiel du Déménagement, 2020.)

Conseil n°3 : anticiper son déménagement

C’est un conseil intemporel, qui gagne en pertinence en période de confinement. Assigné à résidence, vous n’avez aucune excuse et pouvez commencer dès aujourd’hui à remplir vos cartons, à organiser votre transhumance et à prioriser vos tâches pour le jour J. Vous avez le temps de préparer un déménagement judicieux, en répartissant les objets de poids dans différents cartons, et en vous débarrassant du superflu. Par exemple, en donnant à des associations les affaires dont vous ne vous servez plus, les vêtements que vous ne portez plus.

Si vous faites appel à des déménageurs professionnels, vous réduirez le coût de leur prestation en anticipant votre déménagement. En effet, leurs honoraires sont souvent indexés à la durée de leur mission. Si vos cartons sont empaquetés, vos meubles démontés et vos valises prêtes le matin du déménagement, vous vous garantissez une prestation rapide et donc moins onéreuse. Et en limitant la durée du déménagement, vous limitez les risques sanitaires qui y sont liés.

 

L'œil de l'expert

Pour déménager dans les meilleures conditions, demandez conseil à votre agent immobilier. Il a l’habitude de la démarche, en connaît les problématiques, est en contact avec des prestataires fiables, et répondra à toutes vos questions.

Confinement : 10 réponses à vos questions immobilières

Conseil n°4 : observer les règles sanitaires

Plus qu’un conseil, c’est une injonction : en choisissant de déménager pendant le confinement, vous endossez une responsabilité. Celle de générer un rassemblement d’individus (qu’il s’agisse de vos connaissances ou de professionnels) et donc de créer un risque. Il est alors essentiel que la manœuvre se déroule dans l’observation la plus stricte des gestes barrières.

Maintenez autant que possible une distanciation physique, assurez-vous que vos amis portent leur masque en permanence, malgré l’effort fourni, et, à défaut des traditionnelles pizzas, fournissez au moins du gel hydroalcoolique à chacun. Si vous sollicitez l’aide de déménageurs, ne restez pas dans le passage. Ils connaissent leur métier, savent porter le lourd et le fragile, et n’ont pas besoin de votre assistance pour remplir leur camion. Pensez aussi à aérer les pièces en amont du déménagement pour brasser l’air, et à désinfecter les meubles avant qu’ils ne soient manipulés. Pour le bon déroulement de la prestation comme pour la santé de chacun, restez à distance et laissez-les travailler.

Olivier Boureau, directeur général de l'Officiel du Déménagement

 

Il est important de laisser les déménageurs travailler. Les clients peuvent attendre à l’extérieur si le temps le permet, ou dans une pièce à part. Le but est d’éviter d’être sur le trajet, et de se croiser entre déménageurs et clients. Ce sont des mécaniques bien huilées, et elles sont essentielles à la santé de chacun.

Conseil n°5 : prévoir l’imprévisible

Votre déménagement est aussi l’occasion de respirer un peu d’air pur : vous serez de facto autorisé à passer plus de temps hors de chez vous que d’habitude. Mais n’oubliez pas que le reste de la population à garder porte close. Ainsi, informez-vous en avance des commerces ouverts dans les environs de votre nouveau logement. Les magasins de bricolage (qui peuvent vous être très utiles) restent ouverts mais leurs horaires peuvent varier. Les commerces de bouche sont soumis à des règles qui changent selon leurs produits et leur mode de fonctionnement (par exemple, seules les enseignes pouvant fournir des plats à emporter peuvent rester ouvertes).

Si vous changez de ville et que vous devez passer la nuit à l’hôtel, faites vos réservations le plus tôt possible. De nombreux établissements hôteliers ont fermé leurs portes par manque de clients, pour la durée du confinement. Il est primordial de prévoir cette question avant de vous lancer dans votre déménagement.

Olivier Boureau, directeur général de l'Officiel du Déménagement

Parfois, nous avons des clients qui traversent la France. Qui vont, par exemple, de Lille à Toulouse. Ces clients peuvent prévoir de dormir à l’hôtel, ou de dîner au restaurant. Il faut donc les aiguiller et leur rappeler la réalité du confinement. Trouver un hébergement, réfléchir à comment manger sur la route, sont des choses auxquelles on ne pense pas lorsqu’on déménage, parce que ce n’est pas la priorité.

Cette autorisation de déménager, appuyée par la possibilité de faire appel à vos proches, est une bonne nouvelle pour le monde de l’immobilier. Lors du premier confinement, l’interdiction des déménagements avait ralenti et parfois anéanti bien des projets d’achat, de vente ou de location de logements. Cette fois, rien ne vous empêche de mener à leurs termes vos ambitions immobilières : vous pouvez faire des états des lieux, des signatures de bail, des remises de clés, et des déménagements. Bien sûr, chacune de ses étapes, qui vous rapproche un peu plus de l’accomplissement de votre projet immobilier, doit se faire dans le plus grand respect des règles sanitaires. On compte sur vous pour déménager en toute sécurité !

Guillaume Ulmann

Journaliste

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *