Fermer

Construire sa piscine, mais à quel prix ?

Acheter Conseils administratifs Vendre 7 min.

La piscine est, plus que jamais, un argument clé pour vendre vite et bien une maison. En attendant de vendre, vous voulez que votre famille profite des joies de la baignade. Que vous soyez dans la campagne avec un grand terrain ou dans une banlieue avec des mètres carrés extérieurs limités, vous pouvez faire construire votre piscine. Le projet « piscine » était un luxe il y a quelques années. Il s’est vraiment démocratisé grâce aux évolutions techniques des industriels du marché. Découvrons ensemble le prix de votre rêve.

1. Quel type de piscine enterrée voulez-vous ?

Avant d’avoir le plaisir de vous baigner, prenez le temps de réfléchir à la piscine rêvée. Et le type de construction va impacter son prix, nécessairement.

  • La coque polyester

Vous voulez installer une jolie coque avec des fonds couleur mer du sud ? Vous savez ces coques polyester transportées sur des camions. La piscine est moulée, préfabriquée en usine : un seul bloc avec étanchéité et finition intérieure. Vous choisissez sur catalogue le modèle. Il est livré directement de l’usine.

Intérêt : une mise en place rapide… à condition que le modèle choisi soit aisément transportable par camion et que le camion puisse accéder facilement là où se trouvera la piscine. Car une fois posée cette coque ne bouge plus !

Contrainte : la zone qui accueillera la piscine doit être « parfaite ». Le terrain doit être creusé aux bonnes dimensions et préparé, voire nivelé si besoin.

Faire construire une piscine : quelle plus-value pour son logement ?

  • La piscine en béton
©Piscinelle

C’est LA piscine sur-mesure. Vous choisissez sa forme : classique, couloir de nage, à débordement…, sa profondeur, sa taille et le pisciniste la réalise. Les techniques varient : béton coulé, béton projeté, coffrage perdu, béton maçonné avec parpaings…

Intérêt : vous avez la forme de piscine dont vous avez rêvé.

Contrainte : si vous n’avez jamais bricolé, jamais fait de maçonnerie, si vous n’avez pas de bons copains bricoleurs, il vous faudra un temps certain pour la réaliser vous-même ! Du coup il est plus simple de faire appel à un professionnel : de toute manière vous aurez un vrai chantier chez vous pendant quelques semaines.

Envie de connaître le prix de votre maison avec piscine ?

Découvrez notre outil d’estimation en ligne.
  • La piscine naturelle
©Piscinelle

Nager au milieu des nénuphars, cette aventure vous tente ? Vous rêvez de nager dans une eau sans traitement chimique, qui respecte la nature et votre bien-être, vous offre un vrai dépaysement à tout moment de l’année ? La piscine naturelle est une belle solution, à condition d’avoir un portefeuille bien garni… et de ne pas être pressé et frileux.

Il faut compter en effet entre 25 000 € et 35 000 € pour cette création. L’eau de la piscine est à température ambiante (on évite de la chauffer avec des capteurs solaires pour ne pas perturber l’équilibre écologique). Avant de s’y baigner il faut attendre que l’éco-système soit installé entre bassin de natation, zone de plantation et zone de régénération.

  • La piscine creusée en kit
©Piscinelle

On est ici à mi-chemin entre l’énorme chantier d’une piscine en béton et l’installation d’une coque… avec l’avantage et la fierté du « do-it-yourself » ! La structure repose sur des panneaux modulaires en aluminium, acier, polymères, béton précontraint ou sur des blocs coffreurs en polystyrène.

Intérêt : de vraies économies par rapport à un chantier classique. Les entreprises qui proposent des kits mettent en place outils d’assistance, site internet et tutoriel complet, assistance téléphonique ou guide d’installation. En même temps c’est le moins qu’elles puissent faire. Certaines ont même créé une école pour vous apprendre toutes les étapes du montage du kit, moyennant finances.

Contrainte : disposer de vrais amis pour creuser l’emplacement de la structure, couler la dalle… Donc avoir du temps et quelques compétences malgré tout.

  • Un container maritime comme piscine ?
©Pool Container

Après les containers maritimes reconvertis en maison il y a quelques années, une jeune entreprise toulousaine, Soniga, vient de lancer la piscine petit format, imaginée à partir d’un container maritime. Vous avez un espace extérieur contraint ? Ce concept « écolo » vous propose des modèles de moins de 10 m² à enterrer ou pas… moyennant la somme de 16 500 € hors terrassement et hors livraison.

Le saviez-vous ?

Les piscines de moins de 10m² et les piscines hors-sol ne sont pas concernées par la taxe foncière.

2. Les prix d’une piscine enterrée

©PHOTOSDIFFAZUR

Il n’y a pas un prix de piscine enterrée mais autant de prix que de projets.

À titre indicatif, et pour une dimension de 8x4m, vous pouvez vous offrir une piscine enterrée en kit à partir de 8 000 €/10 000 €. Les modèles coques sont accessibles avec un budget de 10 000 €. Pour une piscine maçonnée avec des parpaings, comptez 15 000 €. Pour du béton coulé, la facture sera comprise entre 20 000 € et 40 000 €. Vous aurez difficilement une piscine en béton projeté à moins de 25 000 €. Ce tarif étant également celui des piscines naturelles ou à débordement.

Le saviez-vous ?

Ces prix tiennent compte d’une implantation de piscine sans difficulté particulière. Si votre terrain est très pentu, si le terrassement se révèle difficile (extraction de roche…), les lignes dédiées au travail préparatoire du chantier seront plus lourdes sur la facture.

3. Et si vous pensiez budget ?

©Piscinelle

À la construction

Le budget nécessaire à la création d’une piscine enterrée n’a rien à voir avec celui d’une hors-sol. Vous devez penser à tous ces paramètres :

  • sa dimension et sa forme : plus votre projet est personnalisé, plus il sort de la norme et plus il est onéreux. Il en est ainsi des piscines naturelles (voir encadré) ou des piscines à débordement
  • le chantier : terrassement, mise à niveau du terrain, préparation du sol, dalle en béton… constituent les premières étapes. Si vous déléguez à un pisciniste l’intégralité du chantier, ces missions essentielles pour l’avenir de votre construction sont facturées. Une facturation a minima entre 1 500 € et 3 000 €
  • le revêtement : carrelage, enduit, liner, peinture, carreaux de mosaïque vont donner la touche esthétique de votre nouvel équipement de baignade. Vous avez l’embarras du choix, mais ne soyez pas avare sur la qualité. Il faut que votre revêtement dure dans le temps. L’enduit est le moins onéreux et le liner est un bon compromis en termes de budget
  • les équipements : un escalier pour descendre… et remonter, un éclairage, l’installation de jets de massage, autant d’éléments essentiels ou de confort. Sans oublier le système de sécurité obligatoire
  • le chauffage de l’eau. Un sujet à regarder de près car votre facture d’énergie risque de s’envoler rapidement. Bonne nouvelle : à l’installation, les appareils de chauffage d’eau sont peu coûteux !
  • protéger sa piscine… pour l’utiliser toute l’année. Une bonne idée à imaginer dès la conception du projet. Vous avez le choix entre bâches et couvertures à barre (premiers prix), volets de piscine immergés (15 000 €) ou encore abri de piscine (10 000 €)
  • le remplissage de la piscine : son coût est très réduit si vous avez un petit bassin. Mais si vous avez une grande piscine de 2 mètres de profondeur, la facture peut être assez salée. Demandez au fabricant le volume d’eau indispensable, et faites le calcul sachant que votre facture d’eau vous indique le prix du mètre cube dans votre région. Rappel : 1 m3 = 1000 litres.

Le saviez-vous ?

Les spécialistes estiment qu’il faut renouveler un quart du volume une fois par an.

4. Aménagement : ces petits plus indispensables mais chers

©Piscinelle

En sortant de la piscine, vous voulez vous détendre sur une terrasse à créer ou à réinventer. En effet, il est possible que l’intégration de la piscine vous oblige à repenser votre espace extérieur. Installer quelques plantations pour vous isoler des voisins, prévoir éventuellement un espace détente convivial avec parasol, chaises longues… autant d’idées à chiffrer.

Un abri de jardin est souvent fort utile pour entreposer le matériel et les produits servant à l’entretien de la piscine. Il peut accueillir également bouées et autres jeux aquatiques des enfants. Vous avez de l’espace ? Vous pouvez concevoir un pédiluve, une douche histoire d’éviter de ramener à l’intérieur tonte de pelouse…

Le saviez-vous ?

En fonction de la configuration de votre jardin, de la piscine, de la proximité avec le logement et de vos propres envies, majorez votre budget de 10 à 15 % pour ces « annexes ».

Avec les confinements et déconfinements comme de nombreux Français vous avez des envies de maison à la campagne, près du littoral et un vrai besoin de piscine. À ce jour, le marché de la piscine creusée est en pleine explosion y compris dans la partie nord de la France. Même si les délais pour avoir enfin la piscine de ses rêves s’allongent, les propriétaires ont compris l’intérêt à long terme d’un tel projet. Offrir une vraie plus-value à son bien, comparativement aux voisins qui ont un « simple » jardin. Le petit + qui fait la différence !

Crédits photos de Piscinelle, Diffazur  et Pool Container.

Krys Mondet

Responsable éditoriale de Meilleurs Agents

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *