Fermer

Baromètre national des prix de l’immobilier au 1er février 2017 – Marché immobilier : Sous la menace de la hausse des taux, 2017 démarre en trombe… sauf à Lille victime de l’encadrement des loyers

Prix Immo 5 min.

Meilleurs Agents publie la 88ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les dix plus grandes villes de France. Basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et le 31 janvier 2017 qui se transformeront en actes authentiques dans les 3 prochains mois, ce baromètre est un indicateur avancé de l’évolution des prix de l’immobilier.



Evolution des prix immobiliers 1er fevrier 2017

88ème Baromètre Meilleurs Agents – Points clés :

  • Toutes les villes ont vu leurs prix moyens augmenter fortement en janvier 2017 sauf à Lyon par accident conjoncturel et surtout à Lille en raison de la mise en œuvre de l’encadrement des loyers.
  • L’annonce des premières hausses des taux d’intérêt d’emprunt incite fortement les acheteurs solvables à agir sans plus attendre.
  • Les banques utilisent ce levier pour relancer leurs stratégies d’acquisition de nouveaux clients en début d’année.
  • Cependant, les fondamentaux restent stables : malgré une légère amélioration en 2016, le chômage reste à un niveau très élevé, les perspectives de croissance demeurent faibles, les prochaines élections présidentielles et le contexte international augmentent encore l’incertitude.
  • L’effet de la surtaxation des résidences secondaires à Paris restera marginal… sauf pour le budget de la ville.

L’analyse de Sébastien de Lafond, Président et fondateur de Meilleurs Agents

L’année 2017 commence sur les chapeaux de roue avec d’importantes hausses des prix moyens à Paris, en Petite et Grande Couronne ainsi que dans la plupart des grandes villes de province. La situation est simple : face à la hausse annoncée et maintenant réelle des taux d’intérêt, les ménages solvables décident d’agir sans plus attendre pour bénéficier de conditions encore exceptionnelles. En effet, pour la première fois depuis 12 mois, les OAT à 10 ans ont passé la barre des 1% avec pour effet immédiat l’augmentation des taux d’emprunt immobiliers qui se sont établis en janvier à 1,7% sur 20 ans en moyenne. Le début d’année étant pour les banques une période traditionnelle de conquête de nouveaux clients et les stocks de biens disponibles restant relativement élevés, tout est en ordre pour favoriser les transactions et surtout augmenter sensiblement les prix. Ces hausses de prix ne reposent donc pas sur des fondamentaux solides mais seulement sur une situation conjoncturelle peu pérenne.
A Paris, les prix ont augmenté en moyenne de +1% en janvier 2017. Cela représente une hausse cumulée de +2% depuis le 1er décembre 2016. La hausse est particulièrement sensible sur les petites surfaces (+1,2% en un mois) qui attirent en premier lieu les primo-accédants à la recherche de prix accessibles, de montants finançables et de surfaces réduites (studios et deux pièces). Les grandes surfaces familiales (3 pièces et plus) sont un peu moins recherchées pour des questions de saisonnalité mais voient leurs prix moyens augmenter de +0,8% en un mois et +1,8% depuis le 1er décembre dernier.
La hausse des prix parisiens se propage en cercles concentriques. Les départements de la Petite Couronne voient leurs prix moyens augmenter de +0,7%. La hausse est particulièrement forte dans les Hauts-de-Seine (+0,9%) et en Seine-Saint-Denis (+0,8%). La hausse est plus modérée en Val-de-Marne (+0,4%). En moyenne, les prix ont augmenté de +1,7% en Petite Couronne depuis le 1er décembre 2016.
En Grande Couronne, la hausse moyenne constatée sur le premier mois de l’année est de +0,7%. Au cours des deux derniers mois, les prix ont augmenté en moyenne de +1,6% dans les départements de la Grande Couronne.
Une situation comparable en province à l’exception notoire de la métropole lilloise
Le marché immobilier a connu, en province, une progression comparable, voire plus forte qu’en Ile-de-France. Bordeaux franchit la barre des +2% en un mois. Strasbourg atteint +1,5% sur le seul mois de janvier 2017, et Nantes voit ses prix moyens augmenter de +1,3%. Marseille (+0,9%), Nice (+0,7%), Montpellier (+0,6%) et Toulouse (+0,1%) restent plus mesurés.
Seules deux villes échappent à la hausse. Lyon (-0,2%) a eu un accident de parcours au mois de janvier mais a cependant connu une hausse de +0,5% depuis le 1er décembre dernier.

Lille sous la pression de l’encadrement des loyers

Lille est dans une situation tout à fait à part avec une baisse de -0,8% en janvier 2017 et de -1,1% depuis le 1er décembre 2016. Ces baisses s’expliquent par la décision d’encadrement des loyers annoncée le 16 décembre dernier pour application à partir du 1er février 2017. L’expérience d’encadrement menée à Paris a eu les conséquences que l’on sait sur le ralentissement du marché des petites surfaces et la fuite des investisseurs accablés par une nouvelle mesure s’additionnant à une pression fiscale hors norme.
Le découpage lillois semble plus fin et plus homogène que la définition des zones parisiennes. Quatre zones ont en effet été définies en prenant l’IRIS [1] comme unité de base pour renforcer l’homogénéité des prix des loyers dans chaque zone, permettant ainsi de calculer un loyer de référence et un plafond cohérents. En première analyse, l’encadrement des loyers à Lille provoque des difficultés de même ordre qu’à Paris mais d’ampleur moins importante. La mise en œuvre de la mesure à Lille semble donc tirer quelques enseignements des ratés parisiens.
Ainsi, selon notre analyse de plus de 5 000 annonces [2] mises en ligne depuis le 1er janvier 2016 :

  • 27% des annonces proposent un loyer supérieur au loyer majoré de leur zone (à Paris, 46% des annonces étaient dans ce cas lors de la mise en œuvre du décret d’encadrement des loyers)
  • Pour 31% des IRIS, nous calculons un loyer supérieur de plus de 10% à celui fixé par le décret (73% des IRIS à Paris à l’époque)
  • Nous observons de plus des différences significatives entre les 4 zones lilloises :
    • En zone 2 proche du centre historique de Lille, 34% des loyers des annonces sont supérieurs au plafond
    • En zone 4 (périphérie), 11% des annonces ne respectent pas l’encadrement des loyers.

Il semble donc que les autorités aient tiré quelques enseignements de l’expérience parisienne pour affiner le zonage et mieux calculer les prix des loyers en prenant en compte la réalité du terrain.
L’effet de l’encadrement des loyers reste cependant désastreux sur un marché lillois déjà difficile. En rabaissant l’attractivité des biens immobiliers, cette nouvelle disposition fait fuir les investisseurs et risque de mettre à mal la situation de ces biens peu entretenus par des propriétaires mal rémunérés.

Evolution des prix immobiliers en Ile-de-France

Surtaxation des résidences secondaires à Paris

Il est désormais possible aux municipalités qui le souhaitent d’augmenter les taxes locales dans une fourchette pouvant aller de +5% à +60% dans les zones tendues. La ville de Paris a décidé d’augmenter de +60% ses taxes. 7% des logements parisiens sont des résidences secondaires et l’objectif est de pousser les propriétaires à mettre en location ou à vendre. La plupart de ces logements se situent dans des arrondissements recherchés et chers (XVIème, VIIIème, VIIème, Vème, IVème et IIIème). A court terme, l’impact de cette mesure devrait rester limité. Même importante, cette hausse ne bousculera pas l’équilibre économique des propriétaires de ces résidences secondaires. A plus long terme, cette surtaxation vient encore augmenter les coûts de possession et d’usage et ternir encore un peu plus l’image de la capitale auprès des étrangers les plus fortunés susceptibles de s’offrir un pied à terre parisien.
En revanche, le budget de la ville de Paris bénéficiera dès cette année d’une embellie non négligeable estimée à plus de 40 millions d’euros.

Quelle évolution dans les prochains mois ?

Le scénario que nous présentions au début du mois de janvier commence à se dérouler. La hausse des taux d’intérêt a un impact majeur sur l’activité. Les ménages solvables accélèrent leurs décisions pour profiter encore des conditions exceptionnelles offertes par les banques qui restent très sélectives. Le pouvoir d’achat obtenu grâce à la faiblesse des taux contribue à la hausse des prix avec des acheteurs peu regardant. Ce double effet d’accélération des transactions et de hausse des prix va logiquement s’atténuer avec l’augmentation progressive des taux.
Selon nos estimations, les taux ne devraient pas augmenter trop fortement sur l’année 2017 et devraient rester sous la barre des 2% voire 2,5%. Cependant, si les conditions macroéconomiques restent stables : chômage important, croissance molle (limitée à 1,1% en 2016 en deçà des prévisions du Gouvernement), inflation limitée, l’environnement politique est beaucoup moins prévisible. L’arrivée de Donald Trump au pouvoir, les élections en France et en Allemagne, le Brexit sont autant de questions ouvertes dont personne aujourd’hui ne connaît véritablement les réponses.
Dans l’incertitude, les ménages solvables essayent depuis plusieurs mois de bénéficier de taux historiquement bas. Ce qui est certain, c’est que ces conditions ne dureront pas.

[1] L’IRIS constitue la brique de base en matière de diffusion de données infra-communales. Il respecte des critères géographiques et démographiques et est doté de contours identifiables sans ambigüité et stables dans le temps.
Voir la définition INSEE, ici.
[2] Méthodologie : étude de plus de 5000 annonces mises en ligne depuis le 1er janvier 2016. Géolocalisation de ces annonces dans les quatre zones définies par le décret d’encadrement des loyers. Pour chaque annonce, le loyer de référence est récupéré en fonction de la zone et du nombre de pièces. L’époque de construction n’étant que très peu renseignée dans les annonces étudiées, nous avons recomposé un loyer de référence par quartier et par nombre de pièces. Le loyer de référence moyen est donc la moyenne des loyers médians de référence par époque de construction. Le loyer de l’annonce (hors charges) peut alors être confronté à ce loyer de référence.

L'équipe scientifique de Meilleurs Agents

184 commentaires Masquer les commentaires Voir les commentaires

  • fred16 dit :

    L’immobilier va devenir la vache à lait de toute l’économie. Actif à fuir.

  • fred16 dit :

    Je me suis fait avoir. J’ai acheté un bien avec des nuisances caché nocturnes.
    Impossible de constater pendant les visites.
    Je suis en procédure pour faire annuler la vente.
    On devrait pouvoir essayer avant d’acheter.

  • fred16 dit :

    La qualité est rare à Paris mais pourtant les prix c’est clairement de l’abus.

  • fred16 dit :

    Mon avocat à une dizaine de clients parisiens comme moi qui cherchent à faire annuler la vente. Est d’après ce que j’ai compris le phénomène est conséquent sur l’ensemble de la place parisienne.
    Pourquoi cette réalité est caché par ceux qui tiennent le marché ?

  • Vincent dit :

    Les findumondistes ont perdus en qualité depuis que G. est devenu propriétaire…

  • fred16 dit :

    Quel niveau , c’est quoi , c’est qui ?

  • fred16 dit :

    y a t’il quelqu’un de sérieux ici ?

  • m'en fou dit :

    @fred16
    « La qualité est rare à Paris »
    Et oui. Disons que Paris rend les gens bien plus indulgent ou aveugle, uniquement car c’est « Paris » avec un code postal en « 75 ».
    Exemple….Un immeuble de type 1930 avec porte tagué et epicerie hallal en RDC pres d’une porte de Paris.
    – Coté extérieur (banlieue), on dira que ca craint et que c’est invendable
    – Côté Paris, on dira que c’est le charme de l’ancien dans un quartier cosmopolite et animé.
    Autre exemple… un immeuble donnant sur une avenue très passante
    En banlieue on dira que c’est invivable et inhumain
    A Paris, on dira que « c’est une adresse prestigieuse »
    Ca dépend donc de ce que l’on entend par qualité en fait et de l’importance du factuel et de l’affect.
    Paris (plus ou moins fort selon les quartier) a ses prix gonflé de manière deconnante, non pas par la qualité, mais uniquement par l’affect et l’émotionnel.
    Un ordinateur avec grille de critère n’acheterai j’amais à Paris car bcp trop cher pour des critères que l’on retrouve en banlieue (bcp de coin en banlieue ont aussi, des transports, des commerce, un centre ville sympa ect)… Mais l’être humain n’est pas un ordinateur… L’homme a besoin de rever… les émotions, les sentiments sont difficile a chiffrer.

  • EXPERT dit :

    acheter n’est pas forcément une bonne affaire surtout sur Paris

  • fred16 dit :

    @m’en fou
    Oui je sais tout ça , mais pourquoi on n’entend ou on ne voit pas d’articles concernant les statistiques de mon problème qui à mon grand étonnement est loin d’être isolé ?

  • fred16 dit :

    @ tous
    Il y a de nombreux détracteurs en la personne de belle époque sur le dernier baromètre. Il y a pourtant une bonne part de vérité .
    J’y vois là une personne de lois frustrée qui ne supporte plus cette anarchie qui domine.
    D’un autre côté , ses informations peuvent être intuitive sur la direction à prendre avec un minimum de précaution tout de même.
    A contre courant , je dirais l’aile droite de la droite.

  • Belle époque dit :

    Décidément la caricature c’est culturel , ici , je ne le permet à personne.
    J’ai simplement donné mon point de vue , mais bon apparemment je contrarie des intérêts particuliers.
    De toute façon , je pars.
    Bonne chance à tous les lecteurs.

  • fred16 dit :

    @belle époque
    Je suis partagé sur votre analyse, mais bon attendons pour voir .

  • Belle époque dit :

    Un dernier mot tout de même.
    Cette analyse est basée sur des faits, des lois, des nouveaux services mobilisé pour la faire respecter.
    Pour infos , je suis ancien contrôleur fiscal reconvertit dans les services de l’urbanisme.
    Au revoir

  • julien bonnetouche dit :

    Bingo !!!!! j’avais raison !!!! une fois de plus (j’ai mal aux chevilles ….)
     » belle époque » est bien un agent du fisc !!
    Au fait si on n’a plus Fillon, on aura peut être Macron. Et si j’ai bien compris c’est le champion de la dérégulation à tout va.
    Alors peut être que finalement il détricotera aussi la loi Duflot s’il est logique avec lui même ?
    De toutes façons, ne vous en faites pas pour l’avenir de la pierre , on en peut aller contre la volonté des français qui eux, aiment l’immobilier dans leur immense majorité. C’est cela que des intervenants comme belle époque n’arrivent pas à intégrer dans leur logiciel !!
    C ‘est toujours la même chose avec ces raisonnements jacobins : ils croient qu’en édictant des lois et règlements que viennent d’en haut on règle le comportement des gens.
    Erreur!!! Et n’oubliez pas qu’en leur temps les jacobins on tous fini sur l’échafaud.

  • Vincent dit :

    En tout cas bravo pour votre grosse augmentation en étant fonctionnaire et en passant de Paris à la province. Un vrai plan win.
    Il y a eu juste un petit problème de timing puisque vous n’aurez pas le temps de rehausser votre immeuble pour gagner « beaucoup d’argent ». C’est dommage.

  • Belle époque dit :

    C’est en DOM-TOM que je pars.
    Décidément ça vole bas ici.
    @vincent c’est pour ça que l’acheteur à négocier 10% du prix moyen meilleurs agents à cette adresse. Pas encore signé mais presque.
    Qui vivra verra .
    Je vous laisse , vous avez reçu suffisamment d’instructions, à vous même de décider quoi en faire.
    Bye bye

  • Vincent dit :

    @Belle époque : Oui, je comprends. Le fait d’avoir une perspective de rentrer du POGNON sans rien faire pour lui dans quelque temps mérite bien une baisse de votre part. C’est un gros défaut.
    Raisonnement tout à fait compréhensible.

  • Belle époque dit :

    Un dernier cadeau avant mon départ même si vous ne le méritez pas.
    Depuis ce 1er janvier, tous les virements des plateformes de locations saisonnières sont fichés et enregistrés.
    Si cela peut sauver la mise de certains d’entre vous.
    Adieux

  • m'en fou dit :

    @ belle époque
    tous les virements des plateformes de locations saisonnières sont fichés et enregistrés.
    oulalala mon dieu
    heu
    1) je ne fais pas de location saisoniere et je connais personne qui en fait… (La dernière fois que j’en ai fait, j’avais 8 ans, un copain était venu dormir à la maison pour une boite de légo.. (j’ai pas déclaré les Lego.
    2) En revanche, je fais de la location classique et je déclare tout tout tout jusqu’au moindre centime car je veux tout defiscaliser
    @belle époque, va ton avoir un jour une déclaration d’impot d’impo de revenu immobilier déja antierement rempli que je n’aurrai qu’a signer? Au moins ca m’éviterai dy consacrer des heures.

  • fred16 dit :

    Meilleurs agents c’est de la bombe. On n’a le droit au scoop en avant première.

  • ImmoParis dit :

    Eh bien je vois qu’on est ENCORE loin du crack immobilier annoncé pour Paris…
    @fred16 Je suis curieux de savoir qu’elles peuvent être les nuisances sonores que vous n’avez pas repérées avant d’acheter ? Vous n’aviez pas vu le métro aérien devant chez vous ? La bar en bas de votre immeuble ? La cour d’école sous vos fenêtres ? ….
    @Belle epoque : « Un dernier cadeau avant mon départ même si vous ne le méritez pas.
    Depuis ce 1er janvier, tous les virements des plateformes de locations saisonnières sont fichés et enregistrés. »
    Les sites de location saisonnières (type Airbnb) conservent ces virement depuis toujours, ce n’est pas une nouveauté. Ils sont consultables par les utilisateurs sur leur compte de location.
    De plus, il n’y a absolument rien de secret dans le fait que ces plateformes devront communiquer les revenus générés à l’administration fiscale à partir de 2019. C’était dans tous les journaux au moment du vote de la loi. Airbnb vient même d’envoyer ce jour un mail à tous ses utilisateurs pour les informer.
    Donc rien de secret et vous ne dévoilez aucun scoop.
    Extrait du mail d’Airbnb :
    « Transmission automatique des revenus par les plateformes à l’administration fiscale
    La loi de finances rectificative pour 2016 prévoit que les plateformes en ligne devraient, à partir de 2019, transmettre directement aux autorités fiscales, pour leurs utilisateurs présumés redevables de l’impôt sur le revenu en France, un certain nombre d’informations personnelles ainsi que le montant total des revenus bruts perçus au cours de l’année civile au titre des activités sur la plateforme. L’applicabilité de ce texte comme ses conditions de mise en oeuvre sont encore très floues. Nous vous tiendrons informés de tout développement substantiel. »

  • fred16 dit :

    @immoparis
    Cela aurait été plus utile de m’expliquer pourquoi nous n’entendons pas parler du phénomène qui pourtant est loin d’être isolé.
    Vous parlez de ce que tout le monde sait déjà , moi je veux qu’on m’explique pourquoi les centaines de personnes sur la place parisienne qui souhaitent faire annuler la vente n’apparaissent sur aucun média.
    Bref donnez nous la primeur de l’information si toutefois vous avez une réponse.
    – Dans mon cas , il s’agit de salle de bains, toilettes, et cuisine du voisin qui donnent parfaitement entre mes deux chambres et qui vit la nuit.
    Pour ne rien arranger il y a une sorte d’aération qui s’enclenche toutes les 3 heures même la nuit en partie commune.
    Aussi étant en dernier étage, j’ai appris que la surélévation était en discussions , rien de concret mais tout de même l’agent c’est bien arrangé pour me cacher tout un tas d’élément même si il a le droit au bénéfice du doute.

  • fred16 dit :

    Comme je le disais précédemment, les acheteurs devraient être en droit d’essayer l’appartement qu’ils souhaitent acquérir pour éviter toute surprise.
    Le fait que les propriétaires sous-traitent la vente justifie pour une bonne partie des cas des vices cachés.
    En tout cas c’est mon sentiment aujourd’hui

  • ImmoParis dit :

    @fred16 : Pour moi, quelque centaines de cas sur 9000 transactions / an font de vous des cas isolés.
    Personnellement, je trouve totalement absurde d’envisager d’annuler une vente pour ce petit genre de désagrément, notamment s’il s’agit d’un appartement situé dans un immeuble ancien (dont la réputation en matière d’isolation n’est plus à faire). 98% des cas comme le votre doivent tout simplement faire des travaux pour diminuer les bruits : isolations phoniques des parois,…
    J’ose espérer que vous n’obtiendrez pas gain de cause pour ce genre de broutilles.

  • fred16 dit :

    C’est bien là le problème, quand on fait l’achat d’une vie, on n’est quand même en droit d’avoir la totalité des informations avant et non après.

  • ImmoParis dit :

    @fred16 Met toi à la place du vendeur. Si un jour tu vends ton appartement tu ne parleras pas des défauts de ton bien et c’est bien normal, tant que cela reste dans la limite de la loi bien sûr… Or ne pas dire que l’on entend le voisin cuisiner ou prendre sa douche dans un vieil immeuble ne me semble pas du tout aller à l’encontre de la règlementation.
    C’est à l’acheteur de s’assurer que l’appartement est bien isolé phoniquement. Il suffisait de questionner les voisins avant l’achat.

  • fred16 dit :

    Le bruit est si terrible que même bien isolé cela ne change pas grand chose.

  • m'en fou dit :

    @fred16, immoparis, et les autres.
    L’immobilier est loin d’être « rose » ou » « cool » que ce que laisse penser les émission télé avec un bouricot comme animateur. C’est effectivement l’achat d’une vie donc d’un coté il faut faire très attention…. mais d’un autre côté, il ne faut pas etre dupe, le « parfait n’existe pas. En plus le problème est que les critère de parfait varient en fonction des gens et on peut être ignorant sans le savoir.
    Exemple : J’ai toujours vécu dans des immeuble post1970… du coup, et inconsciement, si un jour je « flash » sur un appartement dans l’ancien, je ne penserai pas tout de suite que l’ancien n’a pas les qualités du post 70 (ascenseur,, VMC, chape en béton plate, ect)…
    Si après je découvre que le sol en bois n’est pas plat, que ca fouette dans les toilettes car pas de VMC, que je me casse le dos en démnageant car pas d’ascenseur…. Etait-ce au vendeur de me le dire? un juriste dira peut être que oui, mais cela est une tel évidence pour le vendeur que il n’y pense meme pas que ca puisse bloquer.
    Dit on lorsque on vend un appartement « attention, l’appartement n’a pas la climatisation, pas de WIFI, ni de faux plafond ni faux plancher »….
    Je partage plutot l’avis de immoparis surla suite probable.. mais je ne connais pas le dossier peut etre que fred16 pour trouver réparation (ou annulation) si preuve est faite que il y avait volonté de tromper ( exemple si les visites avaient lieu volontairement lors des absences des voisins, si la ventilation source de bruit était volontairement débranchée lors des visites, ou si les mesures de décibels montrent que la nuisance est tres forte même pour de l’ancien, ect).

  • m'en fou dit :

    Pour pallier aux déconvenus, il ya deux approches.
    La premiere (qui fait bien de dire a la machine à café) est de tout tout tout tout regarder analyser… mais le temps de tout analyser (ou exxayer si on suit l’approche de Fred16) et bien l’appartement a été vendu a quelqu’un de plus rapide (ou moins procédurier/chiant)…
    Du coup serions nous obliger de faire « vite vite vite » et de prendre des risques de déconvenus (comme ce qui est arrivé à Fred16)?
    Sinon il ya l’autre solution que j’applique toujours (les habitués ici vont trouver que je radote).
    Il suffit d’acheter ce qui est le plus pourri (considéré comme le plus pourri sur le marché) car au moins il n »y a pas de mauvaise surprise… et souvent c’est l’inverse, les « mauvaises surprises sont bien moindre que ce que le prix (pensé globale) laisse penser.
    Exemple, j’ai acheté pour y vivre dans un immeuble type 1970 à Puteaux… a 4600m² (état d’origine)…. Tout le monde dit « année 70 pouhhhaaa caca boudin » N’empeche ,j’ai la VMC, des murs de 30cm d’épaisseur (pour porter une tour de 46 étages), un sol parfaitement plat, un monte charge, eau chaude et chauffage collectif (une merde en moins a gérer… En soit le rapport qualité/prix, est superbe car les gens n’aiment pas le 70.. le subjectif depasse la logique …
    A l’inverse un apparte dans l’ancien dans un quartier avec drogué putes, ou aprenti deviant (étudiants de gauches), se vend trop cher et rapport qualité/prix deconnant car le subjectif general (quartier branché) dépasse la logique.
    Le tout est donc de savoir si on achete en « logique » (comme le ferait un ordinateur) ou en affect collectif.

  • fred16 dit :

    Pas mal l’analyse @m’enfou. Mais j’ai fait tellement de visite sur ce bien , j’étais même impression par son calme et sa qualité pour un immeuble des années 30 plutôt pas mal placé dans le sud de Paris.
    Maintenant me voilà endetter et je n’arrive pas à dormir correctement.
    Pas de doute si un deuxième choix se présente , je regarderai le plus récent possible.

  • Pierre dit :

    @fred16 c’est malheureux pour vous mais je ne vois pas le rapport avec Paris en particulier avec votre mésaventure.

  • fred16 dit :

    @pierre dommage c’est le sujet ici.

  • Vincent dit :

    @m’en fou : Il y a principalement trois raisons pour lesquelles les gens n’hachetznt pas dans une tour comme la votre :
    – Il trouve le quartier (très) dense est moche
    – Il trouve l’immeuble moche
    – Il trouve les charges exorbitentent (facile 200% par rapport à la moyenne)
    Certes, ces défauts ne sont pas cachés mais ils sont bien présents.
    Rien que les charges, si vous acheté à 4600€/m2 plutôt que 5000€/m2 dans une copropriété des années 30 mais que vous avez 5€/m2 de charge en plus, au bout de 10 ans vous avez payer en peu près la même chose dans les deux cas mais la valorisation sera toujours probablement moins bonne si vous revendez votre appartement dans la tour.
    Donc, l’affaire ne me semble pas évidente financièrement. Pour moi, ce qui doit motiver l’achat dans une tour n’est pas son prix mais sa préférence (vue, services, silence,… doivent contre balancer complètement quartier, façade,…). Sinon c’est une erreur.

  • m'en fou dit :

    @Vincent
    Le début de votre message m’a presque fait bondir, mais la fin m’a fait plaisir.
    l y a principalement trois raisons pour lesquelles les gens n’hachetznt pas dans une tour comme la votre :
    – Il trouve le quartier (très) dense est moche »
    Cela rest très subjectif et pas factuel comme je le disais. La Défense est elle moche ou belle? Chacun a son avis. Une moyenne des avis se dégage et impacte le pix a la hausse ou à la baisse, mais cela n’est pas « factuel ». Mais on est ok, il faut accepter que le marcher prenne en compte ce critère meme si subjectif »
    « – Il trouve l’immeuble moche »
    La c’est le même arguement, cela reste subjectif et pas factuel, mais toujours idem, il faut accepter que un argument subjectif impacte le prix a la hausse comme a la baisse. Si je prend l’exemple de ma tour (Tour Défense 2000) que j’habite depuis toujours, les gens la trouvent en moyenne moins « moche » en 2017 que à la fin des année 90 alors que elle n’a pas changée… En gros de « démodée », elle est devenu « vintage ». Le subjectif negatif est donc moins fort aujourd’hui que il ya 20 ans et la « pénalisation » du prix est donc adouci comparée à il y a 20 ans.
    « – Il trouve les charges exorbitentent (facile 200% par rapport à la moyenne) »
    Le mot « exorbitante » traduit une prise de position. Le terme de « conséquente » est plus adaptéé. Même si j’ai bien compris que vous parliez pour les « gens en général », ils trouvent effectivement les charges exorbitantes, mais cela est une opinion et non un fait. Des charges élevès sont la conséquence de plusieurs services (chauffage collectif, eau chaude, PC de sécurité, groupe leectrogène ect). Ces charges élevés sont donc un service et on ne peut pas avoir le beure et l’argent du beure… Bien entendu on peut décider de ne pas voulloir le beure tout simplement et garder son argent. En gros en moyenne, les gens nesont pas interessé pour avoir un « service payant en plus ». Cette moyenne n’en voullant pas influ le prix à la baisse. Mais cela reste subjectif.
    « Pour moi, ce qui doit motiver l’achat dans une tour n’est pas son prix mais sa préférence (vue, services, silence,… doivent contre balancer complètement quartier, façade,…). Sinon c’est une erreur. »
    La nous sommes parfaitement d’accord. Je raisone de la même facon. Coup de bol pour moi, les critère que propose une tour sont ce queje recherche, et en plus en bonus c’est moins cher car en moeyenne les gens n’aiment pas cela.
    Pour résumer sur le coté subjectif qui influe sur le prix, vous connaissez l’adage « il vaut mieux avoir tord avec tout le monde que raison tout seul »… en immobilier c’est faut c’et l’inverse (en si pour vendre, mais non pour acheter). Le « avec tout le monde » gonfle le prix a la hausse ». Donc si vous êtes le seul a avoir vos critère, et bien ce que vous acheterez sera très bon marché. Vous serez épanoui comme les autes avec la meme satisfaction mais avecun bien qui vous aurra couté bien moins cher.
    Allez, une petite blagounette que je sors de temps en temps à des gens (dont certains agent immobilier) omnibulé par le prix des charges dans une tour. Je leur dis « vous savez si vous ne voullez pas de service et tout avoir gratuit, vous pouvez aussi fermer la vanne d’arrivé d’eau de votre appartement et aller vous servir avec un sceau à la fontaine publique, c’est gratuit »
    Juste pour illustrer que les gens prefèrent parler de charges exorbitantes au lieu de dire « je ne veux pas ou je ne peux pas m’offrir ce service car j’ai pas les moyens, à défaut de la Porsche, je prefere prendre la Kangoo »
    Ceci est applicable à tout. Exemple, beaucoup de gens disent « Paris c’est trop cher ». Depuis que je suis sur ce forum, je n’ai jamais tenu de tel propos. En revanche j’ai très souvent dit que les qualités moins les défauts faisaientque je prévilégiait un autre choix.
    En immobilier comme ailleur,s c’est très dure d’assumer ses opinions et il est si facile de se cacher derière un  » c’est..moche, cher, loin » que l’on décide comme vérité générale pour se sentir moins seul.
    On est tous d’accord.. Paris intramuros, ça pu, c’est moche, c’est cher, c’est trop gocho, c’est vieu et moisi… hehehehe 🙂

  • Vincent dit :

    Nous sommes d’accord que vous n’êtes pas obliger d’aimer la même chose que tout le monde. J’ai tout de même une question :
    Trouvez vous que le service rendu vaut 400€/mois (40% de votre loyer potentiel?) pour un 2 pièces? Je veux dire par là que je suis d’accord sur le fait que vous avez plus de services que la moyenne mais je pense aussi qu’une part importante du budget vient probablement des caractéristiques de la tour et n’apporte aucun confort à l’occupant.
    Pour comparaison, je paie 100€/mois de charge pour 48m2 et j’aurais été près à payer 150€ pour des services comme un ascenseur et un gardien (ca se trouve assez facilement). Payer 250€/mois en plus pour les servies supplémentaires que vous avez me paraît tout de même élevé objectivement.

  • Parisi dit :

    Hello,
    Pour une fois je challenge m’en fou comme ça on ne peut pas dire sur G ou Belle époque concentrent mes désaccords.
    D accord avec VINCENT. Le charges élèves d une your sont dû à la nature de la tour plus que les services. D ailleurs quels sont les services ? Au mieux gardiennage 24/24 qui est du au sentiment de manque de sécurité qu on pourrait ressentir dans une tour. J habitais un. 3/4 pièces de 75m2 avec gardienne 6/7 et ascenseur et je payais 150 Eur de charges.
    Elle ramassait mes colis donnait le double des clés quand quelqu un devait passer et faisait le service repassage contre 11 EUR/h.
    Pas sûr que les services des tours soient plus développés.

  • m'en fou dit :

    @Vincent et Parisis
    Je suis ravi de relever le challenge. Cependant je ne chercherais pas à vons convaincre car ma tour ne comporte que 370 appartement et je dois laisser le gros de la population parisienne rester dans de vieux immeuble tout pourri avec commerce bruyant au pied (heheh)
    Je ne sais pas si le mot « services » et le plus précis ou si le mot confort se preterait mieux, mais voici une liste de points « positifs » que on retrouve dans bcp de tours avec charges « monstrueusement élevés », en totu cas on les retrouve dans ma tour. Je vais tout énumérer. Vous trouverez certains points dans des immeubles classiques, et dautres points vous sembleront inutils. Mon but n’est pas de vous convaincre, mais juste de montrer en gros tous les « + » qu’ils soit insignifiants ou « grands services ».
    – PC sécurité 24h/24h 7j/7.
    a colis, Lettre recommandé 24h/24h 7jj7, meme à 4h du mtin un 14juillet.
    b zero cambriolage
    c Intervention immédiate (meme à 4h du mat) en cas de dégats des eaux…. Pas d’eau qui pisse 3 joursen pourrissant tous les appartements.
    d Toutes les remarques, anomalies constatées sont immédiatement remontées et résolues très rapidement (ampoule grillée a changer ect…)
    e Double des clef donc si porte claquée, pas de serrurier mais hop on signe le registre et on recupère sa clef… même à 4h du matin un 14 juillet.
    (Ici le a est difficilement chiffrable car c’est un petit confort… mais le zero cambriloage et minimiser grandement les dégat des eaux, peut se chiffrer en plus de la garanti de ne pas gerer ce genre d’emerde)
    – Ascensseurs (très) rapides (1étage/ seconde) et monte charges, avec prestation prioritaires.
    A part par jeu ou pour jouer, je n’ai en 35 ans jamais eu à monter à pied chez moi (vous savez la panne de l’unique assensceur qui dure 3 semaiens..jamais connu ca)… Le monte charge permet de déménager tranquillement sans faire chier les autres (et avoir l’impression de les faire chier). Le « logistique et le « quotidien » sont séparés.
    – Groupe leectrogène
    Surtout la pour la norme IGH, en cas de coupure de courant dans la ville (un soir par an en général ici et la) le groupe leectrogène permet a limmeuble de rester alimenté (partie commune, ascseurs, VMC, pome ect
    – Eau chaude Collective (ici pas lié à un IGH, mais rentre dans l’esprit de « charge élevés)
    Pas de ballon a gérer, gain de place car de ballon (vu le prix d’un m².., et vollume ponctuel illimité (si vous hebergez des amis, le dernier n’as pas une douche froide)
    – Parking Livraison
    Que ce soit pour la livraison des courses, d’un meuble, d’un déménagemnt, tout cela se fait de manière plus sereine (et non en double file en bloquant la rue et en essuyant les insultes)
    – Local poubelles et espaces encombrants netoyé quotidieneement et accessible…Si je veux bazarder un vieux BZ je le fait quand je veux.
    – Etage très elevé (36 eme me concernant) n’est pas lié aux charges, mais on ne retrouve cette hauteur que dans immeuble avec charges…et 36 eme et vue dégagée apporte une zenitude en se deconnectant de la turpitude du sol sans a avoir à se cacher derières des rideaux… une impression d’évasion en sommes.
    Si je devais résumer, je dirais que la très grande partie des emerdes (petites ou grandes) liés au logement sont absente dans une tour (cambriolage, ascenseur en panne, jour de sortie pour les encombrants,, entretient aléatoires des partie commune (l’ampoule grillée qui met 2 semaines à être changée), dégats des eau de plus d’une heure qui pourri votre salle de bain, courrier et colis à aller chercher à la poste, livraison et déménagement relou.
    La quasi totalité des « emerdes » (petites ou grandes) qu’ont mes amis, et bien jene les ai pas.
    En soit, ce ne sont pas des « services « en plus, mais surtout une garanti d’avoir des emerdes en moins.
    Après, est ce que tout cela vaut le coup? Ca dépent de son niveau de tolérance à l’inconfort et aux emerdes, de sa capicité financière…. et après c’est un peu comme une assurance, ca sert à rien sauf le jour ou en a besoin.
    Me concernant, est ce que cela vaut les 300 euros (en tout pas en plus) pour un 48m²… perso oui (vu que c’est mon choix et vu les tracasseries et emerdes qu’ont tous mes potes qui vivent dans des immeubles classiques)

  • julien bonnetouche dit :

    Moralité : il y a des clients pour tout !! chacun ses sales goûts !!
    Et dans le cas présent avec 36 étages il vaut mieux qu’il n’y ait jamais de panne ascenseur.

  • julien bonnetouche dit :

    Fillon
    Depuis 15 jours, le moral des entrepreneurs et des investisseurs baisse suite à l’affaire Fillon. Cela n’est pas sans incidence sur le marché immobilier.
    les chiffres de janvier ne tiennent pas compte de cet événement, et il est fort probable que l’on va avoir un coup de mou pour le prochain baromètre.
    En effet l’éventualité d’un duel le Marine le Pen/ Macron ne réjouit pas tout le monde loin de là.
    J’ai regardé Macron samedi et Fillon aujourd’hui en essayant d’être objectif quant à la forme et au contenu.
    Beaucoup de mes amis trouvent à Macron la faculté de susciter de l’espoir.
    Pour ma part son côté messianique pas très éloigné des téléévangélistes, m’incite à le noter négativement pour ce qui est de l’impact sur une opinion française globalement peu crédule, d’autant que le discours est plutôt creux question programme et peu convaincant sur le fond.
    Et je pense qu’il se ferait dévorer tout cru par une Marine le Pen en duel, d’autant que celle ci à « adouci » ses positions sujettes à controverse.
    C’est un risque encore peu pris en compte dans notre pays, mais bien davantage à l’étranger.
    Fillon lui, a été plutôt bon comme d’habitude, même si ses arguments sur l’affaire pêchent encore. Cependant on voit maintenant qu’il va aller jusqu’au bout, et l’absence d’alternative dans son camp va sans doute remotiver ses troupes et ses électeurs.
    On va voir ce que donnent les sondages des semaines à venir, mais j’ai l’impression que le dérapage des ses intention de vote des 15 jours passés devrait maintenant s’inverser progressivement.
    Si c’est le cas l’immobilier repartira à la hausse sous un mois. Si je me trompe alors là, on rentre en terre inconnue.

  • m'en fou dit :

    Vincent et Parisi n’ont pas répondu à mes explications donc soit ils ont rien a ajouter (ni approuve ni déprouve mes arguments), soit ils regardaient Fillon le Poutiniste comme Julien, moi et bcp d’entre nous.
    J’ai dit Poutiniste, car je ne crois pas être le seul a trouver que il se démarque vraiment des autres par son carisme. En résument il est ni faux-cul miieleux, ni agacant comme le sont la plus-part de ses congénères polititiens.
    Pour en revenir à l’Immobilier, il est évident que le « plus mieux meilleur » c’est Fillon.
    Macron veut supprimer l’ISF et mettre une taxe sur les revenus fonciers
    Hamon..oula, veut imposer le patrimoine immobilier pour subventionner les dealers de Trappes
    Marine… turbulence qui cassera toutes stabilités.
    Donc pour l’immobilier, Fillon est celui qui nous faut!
    Mais bon Si Fillon gagne, ce ne sera pas a cause de nous et quelques danseurs de claquetttes au sourire Colgate que sont les agents immobilier, mais si il gagne, ce sera du à son carisme…Un vrai Poutine je vous dis et ca captive!

  • lecteur dit :

    En tant que lecteur et après avoir étudié la totalité des commentaires, il apparaît que les baissiers ont des hypothèses bien plus probables que les haussiers.

  • fred16 dit :

    ça commence à tergiverser sérieusement ici.
    Est ce que finalement le commentateur belle époque aurait finalement raison ?
    J’espère que non mais en faisant le point sur le pourquoi du comment ses hypothèses sont justifié par des faits et beaucoup de points concordent avec la réalité du terrain.
    Nous haussiers, nos arguments sont moins importants.

  • fred16 dit :

    Faudrait que ça monte encore quelques mois avant que la Madame nous ramène à des crédits immobiliers à des taux de 10%

  • fred16 dit :

    Ou que Macron applique son sévère programme de taxation sévère de la rente immobilière. C’est mal barré . Un cycle de 20 ans de hausse quand même.
    Plutôt mieux que la moyenne.

  • Vincent dit :

    @fred16 : Macron ne veut pas taxer d’avantage l’immobilier. Il veut diminuer l’ISF en y sortant tout ce qui n’est pas immobilier (les recettes fiscales devraient être deux fois plus faible).
    Il ne s’agit pas de taxer d’avantage mais plutôt de détaxer.
    C’est probablement une mesure pour lui d’ailleurs histoire de repasser sous le radar (il a été redressé car il devrait payer cet impôt qu’il ne paie pas).
    A moins que j’ai raté quelque chose (ce qui est possible, ce qu’il dit est tellement creux que j’ai tendance à zipper rapidement), vous êtes donc totalement manipulé par les médias « mainstream ».

  • julien bonnetouche dit :

    Je ne vois pas pourquoi Fred 16 trouve que les arguments de « belle époque et consorts » sont justifiés par les faits. Jusqu’ici c’est plutôt le contraire.
    Oui bien sûr Fillon est le meilleur candidat pour l’immobilier, et c’est d’ailleurs un des éléments de nature à le faire revenir dans les sondages malgré tout :
    Les français aiment l’immobilier. il y a environ 60% de propriétaires qui dans leur ensemble ne souhaitent pas aller à l’encontre de leurs intérêts.
    j’irai un peu plus loin sur ce terrain : Macron semble dire qu’il préfère favoriser les placements financiers ( risqués) plutôt que la pierre. Or cela, ce n’est justement pas l’avis des français dans leur ensemble : ils n’aiment pas la bourse ( 90 % des assurances vies sont en euro bien que ça ne rapporte plus rien) et ils considèrent la propriété de leur résidence principale comme une sorte de Graal.
    Par conséquent, tout ce qui peut représenter une attaque contre l’immobilier risque de ne pas être bien perçu par une majorité de votants (les propriétaires sont plutôt des vieux qui votent à droite et qui vont voter, les locataires sont souvent des jeunes qui trouvent Macron sympa, mais qui votent peu.

  • fred16 dit :

    @julien bonnetouche , sur le dernier baromètre vous indiquez que cela semblait plié pour la victoire de fillon , malgré le réa culpa c’est mal barré.

  • fred16 dit :

    méa culpa

  • m'en fou dit :

    @fred
    Fillon gagnera qu’il soit coupable ou non car c’est le seul qui a un tel carisme (et soit fréquentable).

  • julien bonnetouche dit :

    @ fred 16
    je me targue de ne pas trop faire d’erreurs dans mes prévisions, mais il y a des limites qui sont celles de l’imprévisible. Comme c’est le cas pour l’affaire Fillon.
    Cela dit aujourd’hui 7 février, je suis de l’avis de m’en fou :
    Fillon gagnera. Non pas parce que je le préfère, mais parce qu’il est le meilleur.

  • Vincent dit :

    C’est surtout que tous les candidats sérieux ont des casseroles (les autres aussi mais pas la peine de creuser vu qu’il ne seront pas élus).
    Fillon : Il a payé ses enfants et sa femme avec l’argent du contribuable
    MLP : Elle a payer son garde du corps et son ex belle sœur avec de l’argent du contribuable
    Macron : Il s’est fait redresser fiscalement et a bâti son partie avec de l’argent du contribuable.
    La vérité est qu’ils sont tous plus ou moins coupable (ou moins moralement). Voter pour le plus propre est une connerie. Il faut voter pour le programme qu’on pense le mieux et éventuellement pour quelqu’un de charismatique (il va devoir convaincre à l’étranger).
    Après, vous pouvez voter pour le candidat qui va faire le plus écrouler le pays pour espérer faire baisser l’immobilier. C’est vous dit voyez mais vous ne serez pas gagnant au final.
    Si je prends l’exemple des taux, s’ils remontent, même en partant du principe que le prix s’ajustent proportionnellement (ce qui n’est la plupart du temps pas le cas si on reprend un peu l’histoire) en moyenne les attentistes ne seront pas gagnant (mise à part celui qui a un apport très élevé). À la place de donner de l’argent au vendeur ils le donneront à la banque.

  • fred16 dit :

    En gros il n’y en a pas un pour relever l’autre , on est dans le cadre du moins pire.
    Le problème c’est que cela ne peux plus durer de cette façon , et à force d’être pousser à bout et même à contre-coeur le résultat soit ressenti très négativement dans les urnes de la province majoritaire en électeurs.
    – Donc voilà toujours anticiper le pire pour ne pas être déçu.

  • G. dit :

    Fillon gagnera car les gens de droite (notamment les propriétaires immo) vont voter pour leur propre gueule, et qu’en face il n’y a que des alternatives très à gauche. Même le FN est très à gauche économiquement. Dans les semaines qui viennent les gens vont s’en rendre compte et « minimiser » cette affaire d’emploi fictif. Puisque tous pourris, autant voter pour le candidat qui vous taxera le moins! Sinon, même avec Fillon, pas sûr que l’immo appréciera cette année la hausse probable des taux. On démarera fort avec ceux qui achètent par peur de la remontée, puis la fin d’année risque d’être plus compliquée. Même si je suis propriétaire je persiste à dire qu’une correction à la baisse ou au minimum une stagnation long terme est plus que probable…

  • m'en fou dit :

    Oui Fillon (ou le candidat de la droite Si il devait être remplacé) gagnera. On ne vote pas pour le plus jeune (Macron), le plus honnete sur le papier (hammon?), pour une femme (Le Pen), mais pour un programme, une équipe, une orientation.
    Pour savoir qui gangera la présidentielle poser la question autrement et dites « qui gagnera les législatives? » Personne ne dira la gauche et « en marche » n’est pas un groupe parlementaire. Qui gangera les legislatives? Les gens répondront « La droite ou l’extrème droite ». Donc ca répond à la tendance majoritaire pur la présidentielle..ce sera Fillon contre Le pen. La suite on la connait, front républicains, et manif de jeunes gauchos pour faire élire Fillon pour battre le pittbull Le Pen.
    Pour en revnir à l’immobilier
    @g
     » je persiste à dire qu’une correction à la baisse ou au minimum une stagnation long terme est plus que probable… »
    idem, je suis propriétaire et en un an, j’ai gagné 5% apparemment ce qui couvre 3 à 4 fois plus que mes charges monstrueusement astronomiques dans ma tour d’ivoire.
    Résumons un peu depuis 2011
    Avant 2011 (2009 a 2011), il y a eu une correction raté car dopée par des PTZ et autre produits stupéfiants dopant à la hausse. Le Pic 2011 était donc anormale
    Depuis 2011 (jusqu’a ete 2015) on a eu un dégonflement sous contrôle des prix, mais un gains de capacité fortement dopée (20 a 30 % avec baisse des prix et baisse des taux cumulés).
    A partir de 2015 on a eu un phénomène nouveau. Alors que jusqu’ici la baisse des taux n’empêchaient pas la chute des prix, a partir de l’été 2015 la baisse des taux a commencer à inverser la courbe des prix et les faire remonter. Les prix augmentent donc, s’en s’emballer certe, mais augmente de manière net et avec une augmentation des transactions.
    J
    Pour moi on a atteint une sorte d’équilibre. La hausse des prix ayant été soutenue que par la forte baisse des taux, il n’y a plus bcp de marge pur alimenter cette hausse. On va rentrer dans une zone « entre deux » avec hausse ou baisse possible des prix en fonction de ce que feront les taux. dit autrement le « prix coutant » ou « l’effort à l’achat » va rester le même pour les 2 ans à venir.
    En mettant les « et si » les plus fous de côté (Mélanchon président, le franxit, la fonte des glaces, l’invasion des martiens), il n’y aurra ni hausse, ni baisse impressionnantes pour les deux ans à venir.

  • ImmoParis dit :

    Je vois qu’en plus de jouer les devins sur les prix de l’immobilier, certains le font sur l’élection présidentielle. Utilisez donc le conditionnel, émettez un avis mais arrêtez avec prédictions c’est juste ridicule. Personne n’est capable de dire qui va gagner en mai. On se croirait au café du Commerce…
    En parlant de discussion de comptoir Vincent fait fort :
    « Fillon : Il a payé ses enfants et sa femme avec l’argent du contribuable »
    Non, ce n’est pas ce qui lui est reproché! Fillon aurait payé ses enfants et sa femme avec de l’argent du contribuable pour un des emplois FICTIFS. Ce qui est nettement plus grave si avéré. + Emplois suspects à la Revue des deux mondes.
    « MLP : Elle a payé son garde du corps et son ex belle sœur avec de l’argent du contribuable »
    Non, ce n’est pas non plus ce qui lui est reproché! MLP aurait payé son garde du corps et sa belle soeur avec de l’argent du contribuable pour des emplois FICTIFS.
    « Macron : Il s’est fait redresser fiscalement et a bâti son partie avec de l’argent du contribuable. »
    Non, il n’a pas eu de redressement fiscal qui aurait été la conséquence d’un contrôle fiscal qui n’a pas eu lieu. L’administration l’a informé de ses doutes par rapport à l’évaluation de son bien avec le résultat de leur estimation. Il aurait pu s’engager dans une négociation aboutissant à un contentieux mais cela ne s’est pas produit ainsi puisqu’il a accepté cette évaluation en envoyant une déclaration rectificative et s’est donc acquitté des sommes dûes.
    Non il n’a pas bati son parti avec de l’argent public. Il aurait utilisé 80% de son budget annuel de représentation en 6 mois pour recevoir des gens d’horizons assez éloigné de ses fonctions d’après deux journalistes. Des élus de droite ont lancé la rumeur qu’il aurait financé son parti avec cet argent mais cela a été démenti par les journalistes qui ont fait l’enquête.
    Quand on parle de sujet aussi sérieux que l’avenir de notre pays il serait de bon ton d’employer les bons termes sans réécrire l’histoire. On se croirait sur Twitter…

  • m'en fou dit :

    @ImmoParis
    Ha moi pour Fillon jai juste dit « coupable ou pas c’est le meilleur fifi » ou qqch de ce niveau lol
    C’est quoi tweter? un truc de politicards? 🙂

  • G. dit :

    Ahrrr ahrr ahrr Immoparis qui parle de « sérieux », au secours, je m’étouffe de rire 🙂
    C’est un peu comme s’il sous-entendait que les gens réfléchissaient sérieusement avant de voter, ou que les politiques ne mentaient en général pas. Bon, il a raison sur au moins un truc, personne ne sait commet ça va tourner. En parlant de prédictions, dire que l’immobilier va augmenter fait aussi partie du même genre d’opinions boule-de-cristal…

  • Vincent dit :

    @ImmoParis : J’ai résumé en une phrase chaque cas. Evidemment, le problème n’est pas de rémunéré mais de rémunéré sans contrepartie. Je crois que c’est un peu près claire pour tout le monde (sauf vous).
    De même pour Macron : « L’administration l’a informé de ses doutes par rapport à l’évaluation de son bien avec le résultat de leur estimation. Il aurait pu s’engager dans une négociation aboutissant à un contentieux mais cela ne s’est pas produit ainsi puisqu’il a accepté cette évaluation en envoyant une déclaration rectificative et s’est donc acquitté des sommes dûes. »
    Comme je l’ai dit ils sont tous plus ou moins coupables au moins moralement. Qu’il soit coupable devant la loi est encore autre chose.
    Quand au fait qu’il est utilisé de l’argent du contribuable pour faire des choses sans rapport avec ces responsabilités au pouvoir, rien n’est tranché. Vous semblez bien sûr de vous.

  • ImmoParis dit :

    @G Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle. Ce n’est pas parce que les gens ne réfléchissent pas pour aller voter ou que beaucoup de politiques mentent que cela nous permet d’affirmer n’importe quoi.
    Quand ai-je dis que l’immobilier allait augmenter ???
    @Vincent Voilà un ton plus adéquat, quel dommage de ne pas commencer par là. Concernant Macron vous vous trompez, je ne suis sûr de RIEN. D’où mon usage du conditionnel « Il AURAIT utilisé ». Sachant que vous avez écrit « Macron : Il … a bâti son partie avec de l’argent du contribuable. » c’est juste énorme que vous puissiez me faire cette remarque…
    Donc, en gros : vous affirmez des choses que vous savez potentiellement fausses, c’est fort.
    « Comme je l’ai dit ils sont tous plus ou moins coupables au moins moralement. »
    Oui comme presque tous les Français qui fraudent à droite à gauche (à petite ou grande échelle). Les politiques ne sont pas des robots mais ils se doivent d’être exemplaires et devraient faire profil bas lors de la révélation d’affaires aussi importantes qu’il n’arrivent pas à justifier au lieu de s’empêtrer dans les mensonges. Ils tuent la démocratie. Dans n’importe quel pays nordique Fillon et Le Pen aurait déjà dû se retirer de la présidentielle.
    Heureusement, les nouvelles générations de politiques devraient avoir appris des erreurs des anciens et devraient donc être beaucoup clean.

  • julien bonnetouche dit :

    @ImmoParis,
    La seule question c’est Fillon.
    Pourra t il se présenter ? maintenant c’est certainement oui. On voit mal en effet le système judiciaire mettre en examen un candidat aussi important juste avant les élections. ce serait une trop grande responsabilité. Et puis tout est légal ou à peu près. il n’y a que l’affaire des deux mondes qui est litigieuse.
    Moi aussi j’ai été choqué au début par cette histoire d’emploi fictif. Et puis petit à petit je me dis que tout cela ce sont des avantages que les parlementaires s’accordent depuis la nuit des temps puisque ce sont eux qui font les lois. Bref c’est de la petite combine légale. Et puis Pénélope a besoin d’un peu d’argent de poche pour tenir son rang !!! Des combines tout le monde en a !!
    Dans le fond est ce vraiment important ?
    Non, le plus important c’est de savoir comment on va être gouverné pendant le prochain quinquennat.
    Voyez vous le raisonnement que je suis au fur et à mesure que l’on approche des élections ? J’imagine que pas mal d’électeurs suivront le même.
    Alors évidemment ce n’est pas facile de deviner le futur. Mais c’est amusant d’en parler ici et de voir que chacun y va de son interprétation des éléments en notre possession à l’heure actuelle.
    Je salue d’ailleurs l’effort fait par tous pour essayer de faire une analyse plutôt objective et pas trop partisane.

  • fred16 dit :

    Le problème c’est est-ce qu’on prend les mêmes et on recommence ?
    Le fort mécontentement des petites gens va s’exprimer de manière très agressive tel un copier/coller de l’exemple américain.
    Car eux en plus ils ont moins de problèmes. Ce qui risque d’amplifier le phénomène.
    Pour mes déplacements fréquents dans plusieurs petites bourgades , voilà que le sujet principal est que les gens n’en peuvent plus.
    Sur un tel type de sujet, il ne faut plus penser comme le bobo parisien mais à l’échelle globale ou les points de vues, le ressenti et à des années lumières.
    Concernant les sondages, le conditionnement psychologique, l’orientation plusieurs exemples récents nous démontrent que les médias c’est du bidon.

  • fred16 dit :

    Entre le Péneloppe Gate et la double vie de Macron et Mathieu gallet y’a de quoi perdre sérieusement la boule en plus de tout ça !

  • fred16 dit :

    Les gens voient que la Madame à utiliser les fonds de l’Europe pour le fonctionnement de son parti anti-européen . Ce qui en soit est contradictoire et reste à déterminer au niveau juridique.
    Pour les autres il s’agit de l’argent du contribuable français.
    En tout état de cause elle en ressort moins sale.
    Il n’y a pas de candidat idéal , juste la représentation du ras de bol général pour cette élection.

  • lecteur dit :

    Enfin une analyse qui tient la route !

  • fred16 dit :

    Merci @lecteur , mais cela coule de source et ceci est simplement du bon sens.
    il suffit d’être détaché de tout et d’observer .
    Cela n’arrangera pas mes affaires si je n’ai pas réussi à faire annuler ma vente entre temps mais bon c’est la vie.

  • m'en fou dit :

    @Julien
    « Moi aussi j’ai été choqué au début par cette histoire d’emploi fictif. Et puis petit à petit je me dis que tout cela ce sont des avantages que les parlementaires s’accordent depuis la nuit des temps puisque ce sont eux qui font les lois. Bref c’est de la petite combine légale. Et puis Pénélope a besoin d’un peu d’argent de poche pour tenir son rang !!! Des combines tout le monde en a !!
    Dans le fond est ce vraiment important ? »
    J’adore ce ton provocateur qui va en faire disjoncter plus d’un lol.. Mais j’aime bien car je pense la même chose tout aussi froidement.
    Il est à déplorer (points négatifs) que Fillon ait joué à ce jeu..C’est domage, ca efrite son image, lui qui aurrai pu être élu royalement… Du coup il sera élu comme un président de plus.. mais ils sera élu, car comme le dit Julien, le plus important c’est le programme.
    D’ailleurs les médiats m’ont fait sourir aujourdhui. Il y avait a la fois des reportages sur l’enlisement de Fillon, et juste après sur le rapport de la cours des Comptes qui disait que pour les présidentielles, il fallait à tout prix un programme d’austérité pour Sauver la France ..en gros qu’il fallait voter Fillon!
    Certes, l’affaire Fillon est écoeurante pour le « francais qui souffre », mais ce même francais, lorsque on va lui dire que le taux d’emprun de la France décroche de celle de l’allemagne, que la France n’exporte plus, et que les gouvernement mous n’aboutissent pas les projet et laise des factures de 10 milliard (écotax) au contribuable…et bien ce même francais qui souffre votera Fillon…J’en connais un rayon je suis fonctionnaire…et les fonctionnaires préfèrent la fin collective des 35 ah plutot que le père noèl avec sa hotte percée.
    Je ferai une comparaison … vous voyez tous les barometre de MA chaque mois. A chaque fois le baromètre n’est pas neutre et les gentils sont toujours les pro de l’immobiliers et les méchants le méchant gouvernement.. La preuve « toutes les villes ont vu leurs prix moyens augmenter fortement en janvier 2017 sauf à Lyon par accident conjoncturel et surtout à Lille en raison de la mise en œuvre de l’encadrement des loyers. » (en gros pour lyon c’est la faute à pas de chance mais ca va continuer de monter, alors que à Lille c’est la faute des marxistes)
    Le baromètre chaque mois est truffé de partie pris… mais mais je le pardonne à MA car les chiffres, la régularité, les graphiques, l’ensembles des données restent très très très sérieux.
    De toute manière sur un forum immobilier, on va surtout retrouver des fillonistes!

  • ImmoParis dit :

    @fred16 : la rumeur Gallet/Macron vient de Russie pour déstabiliser le candidat ça a été démontré dans un article de Libération.
    Le fait que vous écriviez ça en le mettant au même niveau que les supposés emplois fictifs de Le Pen démontrent Le total manque de réflexion des Français. C’est effrayant.
    @julien bonnetouche
    « Et puis tout est légal ou à peu près. il n’y a que l’affaire des deux mondes qui est litigieuse.
    Moi aussi j’ai été choqué au début par cette histoire d’emploi fictif. Et puis petit à petit je me dis que tout cela ce sont des avantages que les parlementaires s’accordent depuis la nuit des temps puisque ce sont eux qui font les lois. Bref c’est de la petite combine légale.  »
    Je trouve vous propos ahurissants.
    NON, ce n’est pas légal. On ne parle pas de rémunérer sa compagne où ses gosses pour des tâches d’assistants parlementaires qu’ils exécuteraient avec légèreté. On parle de les rémunérer pour des emplois qui n’auraient pas existés ou pour des tâches qui n’incombent pas à cette fonction (rédaction d’un livre ou participation à une campagne d’un candidat à la présidentielle). S’ils ont réellement accomplis des tâches d’assistants, Fillon le prouvera aisément avec des documents, des relevés téléphoniques, des e-mails, … Il semble qu’il ait du mal pour le moment mais seule la justice le sait vraiment.
    NON, tous les parlementaires ne rémunèrent pas leur famille pour des emplois fictifs.
    « Dans le fond est ce vraiment important ? »
    OUI, quand on demande aux Français de se serrer la ceinture, d’être exemplaire au niveau des aides sociales alors qu’on ne l’est pas soi-même il me paraît difficile de gouverner le pays en toute sérénité. Il n’aurait aucune crédibilité et ce sera difficilement tenable. Les républicains rêvent de le remplacer mais lui ne veut pas et ils ne peuvent donc pas du fait de leurs statuts.
    Je maintiens qu’il participe à la casse de notre démocratie et qu’il pourrait faire élire Le Pen en cas de second tour Fillon/Le Pen, les gens de gauche étant tellement effarés par cette affaire.
    Pour en revenir à l’immobilier, du candidat qui le plus positif pour ce secteur au moins bénéfique :
    Fillon, Macron, Hamon, Mélenchon et enfin Le Pen.

  • fred16 dit :

    De Russie ou d’ailleurs c’est les faits qui sont intéressants .

  • ImmoParis dit :

    @fred16 Non c’est le fondement et les preuves de ces faits. En l’occurence pour la rumeur dont vous parlez cela ne repose sur RIEN.

  • julien bonnetouche dit :

    @Immoparis,
    Il se peut que vous ayez raison, et que les électeurs attachent plus d’importance à la probité des hommes politique qu’à la qualité de leur projet.
    Il se peut aussi que ces mêmes électeurs croyaient jusque là les hommes politiques plus honnêtes qu’eux mêmes.
    Alors ils se précipiteront vers Macron.
    Mais on ne pourra pas m’empêcher de penser qu’un type de 39ans, beau gosse, intelligent, célèbre, et qui a une femme de 25 ans son ainée, donc forcément ménopausée, n’a pas un problème quelque part.
    Oui je sais je suis un peu « border line » et j’en demande pardon aux idolâtres du nouveau messie. (mea culpa moi aussi) !!

  • ImmoParis dit :

    @julien bonneteau Expliquez nous donc de quel probleme vous parlez ? Ne pas avoir d’enfant?
    Donc tous les couples heteros qui ne veulent pas de gosse ont un problème? Une bonne partie des couples gays ont donc un problème?
    J’hallucine devant tant de bêtise…

  • fred16 dit :

    Comme dirait l’autre , il n’y a pas de fumée sans feu surtout dans un tel enjeu qui demande un maximum de crédibilité autant pour les candidats que les détracteurs.
    C’est seulement les préliminaires, c’est trop tôt pour les preuves!

  • ImmoParis dit :

    @fred16 : « Il n’y a pas de fumée sans feu »
    Alors la on atteint des sommets. Pauvre France!

  • fred16 dit :

    C’était pas vous le haussier ?
    Maintenant tout dépend de ce qu’il peut apporter pour s’en sortir .

  • Parisi dit :

    @tous
    Ca tombe bas comme debat…
    Tous les candidats (y compris Francois F) ont eu des rumeurs sur leurs mœurs en parler ou y accorder une importance est digne du moyen âge, ou des années 1940, ou de certaines dictatures conservatrices du 21eme siècle…
    Franchement Ç est de l inquisition
    Stop….
    La france va mieux que vous ne le pensez alors soyez un peu plus positifs et regardez le côté positif de cette campagne plutôt que le côté nauséabond :
    Côté positif:
    1. Fillon il pourrait réformer la france de façon musclée car c est sa conviction et il a montré qu il savait réformer, ce qui pourrait libérer les énergies
    2. Macron: il est jeune et adepte de la simplification administrative et du système. Il peut libérer les énergies, il comptent mieux que quiconque les nouvelles technologies et l enjeux des fintechs et de ce que les nouvelles technologies représentent pour lnemploi (regardez La Californie, l Irlande, Israël, Dubai, Singapour)
    3. Marine LP : elle peut contribuer à réveiller une sorte de conscience sur la notion de STOP. Trop c est trop, la france en a assez de certains comportements à tu français, l état doit montrer ses muscles et certains comportements ne sont plus acceptable.
    Sur le plan économique elle peut contribuer à ralentir les délocalisations (ca doit être fait à l échelle européenne car sur elle pratique le protectionisme a l échelle de la france ca peut être contreproductif
    4. Hamon il est à la recherche de plus D égalité il fera écho aux millions de pauvres qui vivent dans la gêne. Peut être qu il contribuera au patriotisme économique en dénonçant la mondialisation . A part ca je ne vois rien de positif chez lui.
    5. Mélenchon idem que Hamon peu de choses positives.

  • ImmoParis dit :

    @fred16 Je ne suis pas haussier, je ne crois pas à un effondrement des prix à Paris comme les baissiers de ce site me l’ont annoncé depuis 2011…
    @Parisi
    Il y a une différence entre rumeurs et révélations (Avec témoignages, documents ou absence de preuves pour montrer l’absurdité de ces révélations).
    Je ne partage aucune de vos analyses sur les 5 candidats.
    J’arrête à présent les discussions politiques sur ce site dédié à l’immobilier.

  • Vincent dit :

    @Parisi : Vous nous dites que le débat est tombé bien bas mais j’ai l’impression que ce qui vous intéresse est quasi exclusivement à la partie « people » de la politique (comme je vous l’ai dit, il y a sur chaque candidat des choses à dire de ce côté là).
    Je pense que vous devriez tout de même (si vous voulez élever le débat) vous intéressez au bilan ou au programme.
    J’ai l’impression que vous avez un faible pour le candidat de la presse (Macron). C’est un pur produit marketing et cela ne n’étonne pas que vous interesse.
    Je me permets de revenir sur son bilan et de vous donner 3 points (et seulement deux ans, c’est déjà pas mal) :
    – On sait depuis la vente de l’aéroport de Toulouse à un investisseur chinois véreux que Macron est un menteur car il a sciemment caché qu’il avait établi un pacte d’actionnaires laissant tout pouvoir à ce chinois alors qu’il ne possède « que » 49% des parts. Malgré les dénégations répétées de Macron, Médiapart a fini par mettre la main dessus et à révéler le pot aux roses.
    – On sait aussi que Macron n’a pas hésité à donné son feu vert à la vente à GE des compétences vitales dans le secteur de l’énergie, la partie Turbines de Alstom, sans vergogne, sans souci de l’intérêt national, en se contrefichant que cela n’ait aucune stratégie industrielle.
    – On sait aussi que Macron a donné son coup de pouce à la vente de SFR à Drahi, qui en retour le lui rend bien via les médias qu’il possède.
    Après, vous pouvez essayer « d’élever le débat » politique sur un site immobilier on nous parlant des dernières révélations d’ordre moral des politiciens…
    Je pense que le mieux est tout de même de parler d’immobilier…

  • Vincent dit :

    Je m’adressais à ImmoParis et non pas Parisi. Mes excuses.

  • fred16 dit :

    La politique c’est fatal, tordu, par tous ces coups bas.
    Mais c’est les médias qui nous perdre la tête.
    c’est vrai il vaut mieux parler seulement d’immobilier.

  • m'en fou dit :

    Revenons au basc pour l’immobilier.
    Pour y vivre, le meilleur achat, c’est une tour d’habitation à La Défense
    Pour de la location, le meilleur investissement, c’est à St Denis.

  • fred16 dit :

    Pour résumer il y a:
    – ceux qui n’ont rien à perdre et au contraire tout à gagner d’une baisse des prix.
    – ceux qui préparent déjà les bagages
    -ceux qui misent sur une hausse des prix
    – ceux qui ont un toit et vivent leurs vies sans se soucier du futur.
    La question est quelle catégorie est la plus nombreuse ?

  • Vincent dit :

    Saint Denis est tout de même l’une des seules villes où vous ne pouvez pas vendre votre bien le prix que vous voulez. Rendant absolument impossible l’émergence d’une classe moyenne.
    Oui, ce n’est pas cher mais je ne suis pas sûr que je conseillerais cette ville à un ami. J’aurais trop peur d’avoir des locataires en carton (type Jawad).

  • lecteur dit :

    Attention panique à bord. Arme de destruction massive en vue.
    Voilà la discussion des banquiers dans les dîners en ville.

  • lecteur dit :

    C’est la version française de HOUSE OF CARD .

  • lecteur dit :

    Bon alors ils sont ou les déserteurs ?

  • fred16 dit :

    On va en suisse

  • Bidule dit :

    Je pense que Mario Draghi a plus d’impact sur l’immobilier que nos dirigeants, tant qu’ils restent centristes et partisans de politiques rentières (Fillon, Macron, et consorts).
    A titre personnel Fillon et Macron n’ont que peu d’intérêt pour moi car ils ne moderniseront pas le pays. Bien sûr, c’est mieux qu’un repli identitaire et revanchard, mais la France restera un pays musée accroché à sa gloire passée et figé sur des questions secondaires comme le coût du travail, alors que c’est notre productivité qui devrait les préoccuper.

  • Kevin dit :

    On parle beaucoup de Macron et sa politique en matière d’immobilier, moi j’aimerais déjà qu’il nous parle de politique tout court ! Lorsqu’il aura un programme, on en reparlera.

  • ledecu dit :

    On est passé sur « meilleurspolitique.com » là ou je rêve ?
    Je savais que la présidentielle jouait un rôle sur l’immobilier mais que l’immobilier parle des faits divers de la politique, c’est magnifique 🙂
    Enfin par ailleurs, je pense de plus en plus que la politique n’influe que très très peu sur l’immobilier (de façon directe) :
    Les loyers encadrés font peur mais restent marginaux
    La Loi sur le neuf génère des constructions mais c’est très court-termiste…et surtout cela fonctionne car couplé avec l’unique point intéressant
    Non je ne parle pas de la baisse des taux mais plutôt de nos amis les médias (que je respecte).
    On le voit avec la politique mais c’est tout aussi vrai sur l’immbilier. Ce sont les médias qui décident si l’immobilier va remonter. « Profitez-en », « Les taux sont au plus bas », « Achetez avant de regretter »…
    Sans le tsunami d’articles orienté éditorialement sur le sujet, les gens verraient que la baisse des taux est plutôt un très mauvais indicateur et qu’au lieu d’investir dans un secteur qui ne génère aucun emploi (si ce n’est de maintenir les agents immo, les notaires et oui aussi les déménageurs et quelques artisans), la baisse des taux est là pour investir dans l’économie réelle !
    Donc quel que soit le futur président, quel que soit la météo ou l’âge du capitaine, seul l’incitation médiatique fera ou non monter l’immobilier (quel idiot serais-je de ne pas acheter alors que tous mes voisins qui ont lu les pages saumons ?…) Alors que si on commençait à voir plus d’articles sur les belles entreprises qui ont besoin d’investissement, l’économie repartirait (et l’immobilier aussi).

  • julien bonnetouche dit :

    @ ledecu,
    Ce que vous dites à propos de l’investissement en entreprises est plein de bon sens.
    Mais ce n’est pas l’opinion des français. Ils préfèrent l’immobilier, c’est dans leur nature.
    C’est pour cela que l’immobilier est plutôt une niche fiscale pour la résidence principale entre autre.
    L’idée de Macron qui consisterait à imposer davantage l’immobilier que les placement action sur la fortune, est en fait une fausse bonne idée.
    Pour que ça marche, il faudrait que les investisseurs soient d’accord. ce ne sera pas le cas.
    Et les politiques sont obligés de s’adapter à la volonté des électeurs.

  • lecteur dit :

    Passé, présent et futur.
    A ne pas confondre.

  • lecteur dit :

    Passé , présent et futur
    A ne pas confondre !

  • Ca c'est moins sur dit :

    Ce sont les médias qui décident si l’immobilier va remonter. « Profitez-en », « Les taux sont au plus bas », « Achetez avant de regretter »…
    Exact, je n’ai jamais vu un article de presse sur l’immobilier mentionnant : « Il ne faut pas acheter, ce n’est pas le moment, c’est trop cher, etc… »
    Avec la presse, c’est toujours le moment d’acheter.
    Du coup, je me demande comment font les professionnels de l’immobilier pour dire « on est sortis de la crise », vu qu’ils ne l’ont jamais annoncée…

  • ledecu dit :

    @Julien, je pense de plus en plus que les français « aiment » l’immo car ils n’ont que cela devant les yeux…
    Si des grands médias leur vantaient les mérites (et les inconvénients) des autres investissements ayant un lien avec la vie réelle (PME, Actions, SCPI…) alors l’opinion, qui est un bon gros mouton se rangerait derrière ce « nouvel » eldorado.

  • lecteur dit :

    @ça c’est moins sur
    C’est vrai pourtant à l’heure actuelle il ferait bien de s’y mettre.

  • julien bonnetouche dit :

    @ ledecu,
    C’est compliqué pour plusieurs raisons :
    L’immobilier, les gens voient à peu près ce que c’est.
    leur résidence principale, ou secondaire ou pour louer. Se renseigner sur le marché du coin n’est pas très difficile, surtout si l’on vit dans la région.
    Si ça baisse on en jouit quant même en attendant que ça remonte.
    Et puis jusqu’ici les pertes sont moins fréquentes que les plus-values.
    Enfin on a le sentiment de propriété. on se dit que l’on laissera cela aux enfants qui parfois aiment cette maison de vacance ou celle ou ils ont passé leur enfance. C’est du solide !! enfin on le pense.
    les actions, c’est bien autre chose :
    On n’investit pas seul en général à moins d’être pointu sur internet. et d’avoir du temps pour s’en occuper. Ce qui est parfois stressant , car il faut être sur le qui vive.
    les titres que l’on achète, c’est quelque chose d’abstrait, et puis surtout depuis 20 ans et même plus on n’arrête pas de prendre des pertes.
    Le cac 40 était à 7000 avant la crise internet de 2000 et on n’est même pas revenu à 5000. Entre temps il y a eu la crise de 2008.
    Et quand ça baisse , ça baisse beaucoup plus vite que quand ça monte! 20% an 15 jours on l’a déjà vu !! pas agréable du tout. après il faut parfois plusieurs années pour s’en remettre.
    On est obligé de passer la plupart du temps par un intermédiaire financier qui se goinfre au passage 1% ou 2% ou plus ? on de sait pas trop /an si c’est 2% / an cela fait du 20% en 10ans .
    et puis il faut que l’intermédiaire soit bon. Mon expérience me fait dire que il s’en foutent la plupart du temps. si tout va bien ils vous font acheter un bon fond d’investissement ( genre agressor ) et si c’est une banque alors ils vous fourguent leurs produits à eux …..
    Bref l’eldorado n’est pas si doré que ça en général !!

  • lecteur dit :

    En voyant comment le pays est tenu , géré et représenté ça ne doit pas se bousculer au portillon. Sauf en cas de braderie peut-être .

  • lecteur dit :

    La dernière chose qui nous fait honneur est l’histoire grandiose.
    Le tourisme en à été bénéficiaire .
    L’actualité d’aujourd’hui en est bien autre, l’autodestruction est à l’oeuvre.

  • ledecu dit :

    @Julien, là tu parles des actions tel que géré par les « traders », pour un particulier qui investit dans un PEA (5 ans donc comparable à un investissement immo) sur 3 actions du CAC40, 3 du SBF250 et 2 PME alors on se rend compte que :
    La plus-value peut se comparer à l’immobilier (exemple Total qui a pris 15% en 5 ans) ainsi qu’un dividende de 1,3% par an. (comparable à certains rendements locatifs immobiliers).
    Bref, un portefeuille « de bon père de famille » avec quelques actions +/- risquées pour le piquant te donnera un atterrissage proche de l’immo (PS : pas de charges, frais de dossiers < frais de notaire + frais d'agence, TF équivalent à l'impôt sur les dividendes).
    Mais qui plus est cela injecte du cash dans les entreprises et donc un peu aussi dans les emplois. (et donc la consommation…et donc ton prochain dividende 🙂 )
    Je ne dit pas qu'il ne faut pas investir dans l'immo (je le fais moi-même) mais il ne devrait pas concentrer autant le Patrimoine des français. Ou alors on arrête de dire que notre pays n'arrive pas à avancer.
    http://patrimoine.lesechos.fr/placement/placement-boursier/021140960985-placements-quels-sont-les-meilleurs-sur-5-10-20-ou-40-ans-1128867.php

  • fred16 dit :

    Tout à fait d’accord , les flux financiers devraient faire la part belle à l’économie réelle en priorité . StartUP etc…
    D’ailleurs c’est pour ça qu’il y a trop de retard quand à l’innovation technologique actuellement par rapport à d’autres.

  • julien bonnetouche dit :

    @ledécu et fred16
    Encore une fois, le principe est bon. mais pour la bourse il faut impérativement rentrer au bon moment, contrairement à l’immobilier, où c’est moins grave d’acheter en haut de marché, car les baisses ne sont pas aussi importante que les baisses boursières . Exemple :
    https://www.abcbourse.com/graphes/eod.aspx?s=PX1p
    Tu prends le graphique du cac 40 sur 20 ans ci dessus .
    Si tu achète comme tu le dis il y a 5 ans, à 3000 points en 2012 ça va sans problème.
    Mais si tu achète en juillet 2007 ou en juillet 2000 à 6000 ou 6500 points tu ne t’en remets jamais.
    Maintenant si on reprend l’immobilier le plus mauvais cas c’était d’acheter il y a 5 ans en 2012. Eh bien après une baisse de 10% /15% seulement (et non pas 50% ) depuis 5 ans , nous sommes revenus aux prix d’achat. Pas de perte pas de gain et jouissance du bien malgré tout.
    Et si tu avais acheté en 2000 alors là c’était le jackpot !!!!

  • fred16 dit :

    @julien
    Sur la dernière décennie peut-être , mais les choses sont en train de changer , et la validation de cette analyse aujourd’hui ne peut-être valable que pour la résidence principale.

  • ledecu dit :

    Hello,
    L’analyse sur 20 ans de différents supports (voir tableau en fin d’article) :
    http://patrimoine.lesechos.fr/placement/placement-boursier/021140960985-placements-quels-sont-les-meilleurs-sur-5-10-20-ou-40-ans-1128867.php
    L’immo ne surpasse pas les actions de beaucoup…

  • julien bonnetouche dit :

    @ledecu,
    la bourse sur 20 ans précisément c’est OK, mais alors c’est encore mieux sur 14 ans ou sur 8 ans lorsque le cac était retombé à 2500.
    Mais si l’on prend sur 17 ans ou sur 10 ans alors on bouffe sa culotte.
    Alors que pour l’immo quelque soit le moment où l’on a acheté on reste gagnant, ou neutre dans le pire ces cas (achat en 2012)
    Donc pour les amateurs de marchés boursier, il faut attendre le prochain crach (qui ne manquera pas d’arriver) et acheter à ce moment là.
    Mais en général personne ne le fait tant on n’a l’impression que la fin du monde est proche !!
    Si nous sommes encore là , je pourrai même vous prévenir. ce n’est pas compliqué, ce sera lorsque les marchés européens monteront en flèche alors que wall street stagnera depuis quelque temps. D’ici quelques années ( 2 à 4 ans peut être)
    C’est comme acheter les puts quand ça dégringole rapidement, il faut avoir les nerf solides. même les professionnels hésitent et pourtant ce n’est pas leur argent qu’ils jouent !!

  • lecteur dit :

    Quand les taux vont s’envoler avec l’instabilité qui règne, l’immobilier risque tout autant.

  • lecteur dit :

    Maintenir l’immobilier sous perfusion par des taux bas et la planche à billets aura des répercussions terribles pour sont qui auront acheté récemment.

  • Vincent dit :

    Il y a deux sortes d’inflation :
    – Si l’inflation réelle repart (c’est à dire des salaires aussi), pas de raison que l’immobilier baisse. On empruntera à des taux plus élevés mais les gens gagneront plus d’argent (les loyers augmenteraient probablement aussi). Il y aura peut être une période de blocage des transactions mais rien d’alarmant.
    – Si l’inflation n’est pas réelle (que les taux montent uniquement car c’est la faillite) ca peut faire baisser l’immobilier (comme tout autre actif d’ailleurs)

  • julien bonnetouche dit :

    @lecteur,
    Je ne comprends pas bien votre raisonnement :
    Pour l’instant les taux ne semblent pas prêts à s’envoler. Si cela venait, ce serait à cause d’une inflation forte. Or l’inflation entraîne les capitaux vers les valeurs refuge. et l’immobilier est une valeur refuge qui montera au rythme de l’inflation au moins.
    @ Vincent, et a tous,
    On imagine pas les taux monter sans inflation.
    Mais si l’on prend en compte une telle situation, comme vous dites la faillite, ( mais pour quelle raison ?) alors les banques centrales, BCE d’abord, réagiront en inondant les particuliers de liquidités.
    C’est ce que l’on appelle « l’hélicoptère money » qui est déjà sous le coude de Mario Dragui si besoin.
    Mieux vaut cela en effet, qu’une révolution à l’échelle du continent.
    Et là l’Immobilier s’envolera. l’or également.
    Non, le vrai problème serait celui que poserait l’élection de Marine le Pen :
    La dette française serait attaquée avec les taux des obligation d’état qui s’envoleraient, l’euro aussi serait attaqué, et s’il explose ce serait un chaos dont on ne peut mesurer aujourd’hui toutes les conséquences.
    Sans chercher à revenir sur la politique, celui qui a pris la responsabilité de « dézinguer » la candidature de la droite aux futures élections présidentielles, joue vraiment aux apprentis sorciers.
    En effet le risque FN qui était inexistant avant, devient maintenant une possibilité.
    Dans une telle hypothèse, nous assisterions à une fuite des capitaux, puis à un contrôle des changes, puis à une hyperinflation.
    Alors là oui ce serait mauvais pour tout.
    Sauf pour l’or sans doute.

  • ledecu dit :

    @Julien, je redit ici que quelque soit le prochain président (de Mélenchon à Le Pen), cela aura un impact court-termiste sur les prix (quoi??? machin président, je vends tout et on part en Asie : prix bradés). Mais rapidement la vie reprendra son cours s’agissant d’un marché domestique. (la part des acheteurs et vendeurs étrangers reste marginale en France sauf quelques coins). Il y aura toujours des gens ayant besoin de se loger, toujours des gens pour gagner de l’argent et toujours des gens qui ont besoin de vendre pour de multiples raisons.
    Et après 12-18 mois, les prix auront retrouver des prix cohérents.

  • julien bonnetouche dit :

    @ ledecu,
    Oui si l’on suppose que Mélanchon ou Le Pen n’appliquent pas leur programme.
    Rappelons nous le programme commun sous Mitterand de 81 à 83 : c’était vraiment catastrophique, si bien qu’il y a eu un virage libéral pris en 83 parce que la situation était devenue intenable.
    l’immobilier avait d’ailleurs baissé entre 81 et 83 pour remonter ensuite.
    Pendant cette période, on avait un contrôle des changes avec un carnet où l’on avait le droit de sortir 2000 francs de France. en gros on pouvait aller 8 jours au Maroc ou 8 heures en Suisse !!!

  • lecteur dit :

    En 1998- 2000 , on pouvait acheter un appartement pour l’équivalent de 10 ans( et souvent moins) de loyers .
    Aujourd’hui le problème est que les prix ne sont plus cohérent par rapport au niveau de qualité de vie du pays et les raisonnements correct d’antan ne peuvent plus être valables.
    Le moment est peut-être venu pour que les jeunes générations soit aussi bénéficiaires via cette correction attendu.

  • m'en fou dit :

    @lecteur
    « En 1998- 2000 , on pouvait acheter un appartement pour l’équivalent de 10 ans( et souvent moins) de loyers .
    Aujourd’hui le problème est que les prix ne sont plus cohérent par rapport au niveau de qualité de vie du pays et les raisonnements correct d’antan ne peuvent plus être valables. »
    Vous basez votre raisonement sur le prix comparé aux nombre de loyer. Mais pourquoi? (je trouve cela simpliste)
    Ayons plutot une approche d’investiseur.
    Exemple
    Mon apartement vaut 250000 euros en 2016 donc si j’emprunte TOUT à un taux de 2% sur 20 ans, (250000 X 2%=5000) donc je ne comence à rembourser mon appartement que à partir de 5000 euros par an.
    En 1998 les taux étaient à 7%
    A combien pouvait donc etre le prix pour que je commence toujours à rembourser mon appartement a partir de 5000 euros par an?
    5000/7X100=71428 ( cetait les prix de l’époque)
    4 fois moins cher donc!
    Le prix est donc parfaitement coherent
    Pour un investiseur…. l’effort n’a pas changé!

  • lecteur dit :

    C’est pour ceux qui ne veulent pas entendre parler de dettes bien sur.
    Ceux qui sont dans la vraie logique , et qui ne soutiennent pas cette faillite annoncée.

  • lecteur dit :

    Donc c’est simple et non simpliste.
    Dénoué de tout effet pervers et d’entrave à la mobilité.
    Retrouver ce schéma serait une bénédiction pour la compétitivité, l’absence d’angoisse à ce sujet pour de nombreux diplômés et donc la bonne santé de l’économie du pays.
    Des intérêts contre productifs ont été prolongé dans leur agonie certaine à cause de ce shoot à la planche à billet et de baisse des taux.
    Grossière erreur , c’était juste une perte de temps car à ce stade le réajustement va s’imposer quoi qu’il se passe.

  • Bidule dit :

    @lecteur: Ne comptez pas sur une normalisation rapide. La rente est privilégiée en Europe depuis longtemps déjà, et restera privilégiée tant que les baby boomers resteront démographiquement et politiquement dominants, donc probablement pour au moins 10 ans encore.

  • lecteur dit :

    Identifier les causes de la stagnation, de l’entrave à la mobilité, de l’angoisse que les forces productives rencontrent pour en tirer des conclusions me semble tout à fait réaliste par les temps qui courent.
    Identifier, traiter et guérir pour un avenir meilleur , cela va à l’encontre de certains intérêts , mais un mal nécéssaire pour retrouver de la compétitivité.
    A l’époque une serveuse à Paris , pouvait s’acheter un trois pièces et maintenant un couple de cadre est à la peine pour se loger correctement.
    C’est tout simplement une aberration , les anciens doivent donc comprendre que le moment est venu de faire preuve de patriotisme économique comme ils en ont hérité à leurs débuts.

  • lecteur dit :

    Aussi les raisonnements sur l’inflation sont erronés.
    Elle va augmenter et les salaires ne suivront pas car il y a trop de monde et donc trop de concurrence ce qui tire tout vers le bas.

  • julien bonnetouche dit :

    @ lecteur,
    Je crois que vous êtes un doux rêveur :
    Vous souhaitez un société plus égalitaire ou tout le monde pourrait s’acheter un appartement à Paris.
    Mais comme tout le monde aimerait le faire, il n’y aurait de toutes façons pas assez d’appartement à vendre.
    Qui plus est, c’est un vœux pieux : ce qui serait souhaitable selon vous, s’oppose plutôt à l’évolution prévisible de la société, où il y aura, une petite élite de riches, une masse assez nombreuse de pauvres, et une grosse quantité de « classe moyenne » et « moyenne sup » qui n’arrive pas à économiser.
    Attention ! je ne dis pas que c’est bien, mais que c’est ce vers quoi nous sommes irrémédiablement engagés. Et encore si tout va bien !

  • lecteur dit :

    Ce qui m’intéresse , c’est que la France soit glorieuse sur tous les plans.( surtout économique)
    Les forces productives sont asphyxié par trop de contraintes, d’entraves et d’anomalies .
    Donc alors selon vous, rien ne peut changer, le pays est condamné à cette logique et ne pourra en sortir.
    Pour ma part, je conserve le secret espoir de rentrer dans une ère nouvelle, malgré les changements astronomiques et difficiles à accomplir avant d’y arriver.

  • Vincent92 dit :

    @lecteur : « A l’époque une serveuse à Paris , pouvait s’acheter un trois pièces ». Merci pour ces moments. Vos caricatures me font sourire.

  • lecteur dit :

    Vous n’avez peut-être pas connu cette époque brave petit. La vérité n’a rien à voir avec des caricatures. Continuez à sourire bêtement

  • Vincent92 dit :

    « Vous n’avez peut-être pas connu cette époque brave petit »
    Vous parlez de quel(les) année(s)?

  • lecteur dit :

    C’est vrai que ça remonte à très loin mais cela à existé .
    J’ai une voisine âgée qui a démarré en 55 comme serveuse , et qui a commencé ses affaires à ce moment là dans les quartiers les plus côtés de l’époque.
    Elle n’a jamais fait d’autres métiers et aujourd’hui vit de la rente de ses 5 appartements.
    Elle m’a elle même confié que le niveau de difficulté est devenu extrème par rapport a avant.

  • Vincent dit :

    Pourrait on avoir une année approximative qu’on fasse une simulation? (salaire de l’époque, taux de l’époque, prix de l’époque,…)

  • lecteur dit :

    Certains dirons c’était l’époque de l’après guerre, que les infrastructures était moins développé etc..
    C’était quand même la capitale
    J’ai entendu qu’il y en a aussi d’autres entre 70 et 80.
    Maintenant la situation est donc pire qu’à l’époque et cela ne peut pas déboucher sur un Happy-end .

  • lecteur dit :

    J’ai les grandes lignes de cette histoire , pour les détails je me renseignerai.

  • julien bonnetouche dit :

    Ce que dit lecteur à propos des prix parisiens du passé d’après la deuxième guerre est vrai.
    Et plus on se rapproche à rebours de la guerre, plus c’est vrai.
    On peut dire que jusque vers 1980 /85 l’achat d’un appartement de 2 pièces dans un quartier moyen était accessible pour un salarié de niveau correct car l’inflation et les loyers couvraient facilement le prix d’achat. c’est à dire que quelles que soient les circonstances il était à peu près certain de pouvoir le revendre 1 ou 2 ans plus tard avec plus-value. (quasiment 10%/ an à certaines époques)
    Il faut dire aussi que la serveuse (peut être auvergnate) de « lecteur » ne payait pas d’impôts et on pouvait payer en espèces chez le notaire (Et oui il y avait une caisse chez les notaires comme dans une banque jusques vers 1985)
    Les gens dépensaient également moins qu’aujourd’hui ( les auvergnats ne partaient en vacances qu’exclusivement en Auvergne !!) et les tentations étaient moins fortes. On était moins exigeant sur tout, le confort, la nourriture les habits ….. Parfois pas de chauffage, WC sur le palier etc ….
    On économisait davantage.
    Bref, les BOBOS n’existaient pas et les riches de retranchaient dans les beaux quartiers ouest et rive gauche, ce qui laissait le reste de Paris aux autres.
    Mais surtout la structure sociale n’était pas la même et l’ascenseur social fonctionnait : un médecin ou un avocat pouvaient assez rapidement espérer faire partie des « riches ». ce n’est plus le cas aujourd’hui où les métiers traditionnels ne payent plus.
    Aujourd’hui on devient « riche »( suffisamment pour acheter un appartement parisien) parce que l’on hérite, ou bien parce que l’on occupe un créneau bien particulier dans les nouvelles technologies , dans la finance, ou tout autre domaine innovant, et si possible à l’international.
    Le prix de Paris actuel s’explique à la fois par la qualité de vie d’aujourd’hui, et par la concentration des demandeurs potentiels aisés.
    Tous veulent vivre aux centres des grandes capitales, où ils se retrouvent entre eux.
    Essayez donc de sortir un soir par exemple dans le quartier Faidherbe (11eme » ) et vous vous rendrez vite compte du foisonnement de restos bon et variés, et de bars sympas qui s’y trouvent.
    Et qui plus est plutôt bien fréquentés. C’est vrai que l’on a envie d’y vivre.
    Moralité : 10000€/m2 prix universel ….. ce ne sont pourtant pas des immeubles haussmanniens !!!
    Si je devais comparer la situation actuelle des grandes capitales, c’est plutôt du côté de la « belle époque » que je me tournerais.
    La première tentative de mondialisation (des années 1850 à la première guerre) a enrichi tous ceux qui ont pu ensuite acquérir les appartements des beaux immeubles construits par Haussmann. Les prix d’alors étaient incroyablement élevés et totalement inaccessibles aux autres,
    Plus encore qu’aujourd’hui.
    Nous glissons petit à petit vers un hiatus similaire entre les différents groupes de population.

  • lecteur dit :

    Au faîtes , elles vont faire comment les banques avec leurs crédits octroyé à 1% si il y a un éclatement de la zone euro ?
    @julien

  • lecteur dit :

    Pays bas, italie, france , grêce la liste s’allonge irrémédiablement et plus le temps passe plus les risques s’accroissent.
    Les banques empruntent à court terme pour financer le long terme et malgré tout la fête continue.
    Il faut se méfier de certaine clauses des contrats souvent incomprises mais toujours en faveur des créanciers.
    J’aurais bien aimé avoir le point de vue de julien( en cas de pire scénario) qui me semble plutôt objectif dans l’ensemble

  • DUMONT dit :

    Quelle déception de voir la France ne se préoccuper que de spéculation immobilière , les petits épargnants sont mis de côté , voir les taux ridiculement bas des livrets et produits d’ épargne populaire, on parle de contrôler les petites gens qui touchent des minimas sociaux, mais on ne contrôle pas le non respect de l’ encadrement des loyers, on croise les fichiers des pauvres mais surtout pas les fichiers des riches, nous avons le sentiment d » être en pleine période Vichy !
    Pauvre France!

  • Vincent dit :

    @lecteur : On peut imaginer qu’elles feront d’avantage de titrisation de créances si les taux montent beaucoup pour commencer.
    Mais pour le moment, une forte hausse n’est pas d’actualité.
    Une partie de la hausse de l’OAT s’explique par le risque des candidats Hamon et Lepen. S’ils ne sont pas élus, il y aura sûrement même une petite décrue (l’écart entre OAT et dette Allemande est passé de 0,3 à 0,8 depuis Novembre).

  • julien bonnetouche dit :

    @ lecteur et Vincent,
    L’euro est une construction politique.
    La zone euro est du point de vue économique fortement déséquilibrée entre les pays du nord et du sud. Tant que les pays du nord acceptent de payer pour le sud ( et on le voit pour la Grèce, de renflouer en totalité le dette grecque) cela tient.
    On peut donc dire que l’euro est condamné à terme, sauf à ce que les pays européens, au moins les plus importants n’acceptent une sorte d’Europe fédérale, à commencer par une fiscalité commune.
    Cela est très difficile, du fait de la langue, de l’Histoire, des cultures variée des divers pays européens.
    On ne voit nulle part dans les programmes politique ne serait ce qu’une approche de cette notion de fédéralisme.
    L’euro reste donc à la merci du moindre accroc politique, et on en voit monter de nombreux en Europe.
    Alors pour répondre à la question de lecteur, il ne faut pas trop se faire de souci pour les banques mais plutôt pour les épargnants : il prendraient de plein fouet une dévaluation allant de 30% ( pour la France) à 100% (pour la Grèce), et des taux d’intérêts qui monteraient en flèche.
    Sans compter la probabilité d’un gel des avoirs bancaires et en assurances vie.
    Seuls ceux qui auraient des actifs solides s’en sortiraient (or, immobilier, puis dans second temps, une fois la panique calmée, les actions allemandes et américaines, libellées en mark et en dollar.
    Tous ça n’est pas rose, mais heureusement, on peut espérer que Vincent ait raison et que cela se calme après les élections.

  • G dit :

    @lecteur
    Le souci, c’est que personne ne sait COMBIEN DE TEMPS le système peut perdurer. Potentiellement cela peut durer encore dix ans, quinze ans, etc! Même Friggit abordait cette possibilité dans ses courbes: il eput y avoir un stagnation séculaire des prix, qui de facto est une « correction très lente » des prix. C’est tout le problème avec la bulle immobilière, et les paris sur l’avenir en général: le timing. Certains se sont trompés en n’achetant pas en 2005/2006, en pensant avec raison qu’une bulle immobilière était en cours. Avoir raison tout seul, c’est moins bien qu’avoir tort avec tout le monde…

  • ImmoParis dit :

    Les chiffres des notaires de Paris pour le 4ème trimestre 2016 viennent de tomber :
    « ► 8.340 euros le m² à Paris
    Dans Paris, le prix au mètre carré d’un appartement atteint 8.340 euros (soit une hausse de 4,4% en un an). »
    ► Une hausse des prix dans toute la Capitale
    La hausse des prix se généralise dans Paris. 10 arrondissements ont connu des variations de prix supérieures à 5% par an. L’arrondissement ayant le plus augmenté étant le 3e (+8,6%). Seul le 1er arrondissement a vu ses prix diminuer de 5,2% en un an.
    ►Vers un prix au m² record à Paris au printemps 2017
    D’après les indicateurs avancés des notaires franciliens, le mouvement de hausse annuelle des prix à Paris se prolongerait au printemps 2017. On attend un prix au m² d’environ 8.500 € en avril 2017, représentant une augmentation annuelle de 5,6%. »
    ►4 arrondissements seulement à moins de 8.000 euros/m².
    ►6 arrondissements dépassent les 10.000 euros/m² « 

  • lecteur dit :

    En gros une baisse de tous les actifs avec 1789 à la clé.

  • DUMONT dit :

    Les vrais parisiens parmi lesquels les citadins qui sont nés à Paris et y ont toujours séjourné et qui n’ ont pas pu se rendre propriétaires sont les premiers victimes du lobby de l’ immobilier, aussi ce qu’ il est difficile de concevoir, c’ est le pourcentage de propriétaires qui n’ a pas respecté le décret promulgué de la loi d’ encadrement des loyers (30%) .dès cet instant là nous pouvons assurer que la démocratie n’ est pas respectée. En effet, le logement fait partie des droits naturels, ainsi une société qui ne les respectent pas, et même qui pratique aucun contrôle , des engagements qui ont été pris, ce type de société, ne peut se targuer de prôner les  » droit de l’ Homme »;
    Je conseille de lire les cycles politiques d’ Aristote, son oeuvre n’ a pas vieilli d’ un pouce, nous sommes non pas en démocratie, mais , en plûcratie c’ est à dire dans le type des gouvernements des riches et des possédants, dans la mouvance de ces cycles politiques, ce qui lui succédera risque d’ être la tyrannie.

  • Vincent dit :

    @DUMONT : C’est tout à fait normal de tout le monde puise se loger. Mais vous confondez le droit à se loger et le droit d’être propriétaire…

  • julien bonnetouche dit :

    @ DUMONT,
    Vous avez une curieuse façon de concevoir la démocratie : La démocratie , c’est de voter la législation de sorte qu’elle s’applique à tous de la même façon.
    Or la loi sur l’encadrement des loyers, même si elle a été votée par l’assemblée, et une loi complètement partiale, qui vise à punir et spolier une petite partie de la population ( les propriétaires parisiens, et maintenant lillois), au bénéfice d’une majorité d’envieux et qui seraient susceptibles de « bien voter » si on leur donne ce genre de gage.
    C’est une loi à visée électorale, et qui plus est, néfaste à l’entretien des immeubles.
    Aussi en face d’un tel déni de réalité politique, il n’est pas étonnant que peu de gens la respectent.
    Tiens ! un exemple récent que j’ai sous les yeux : j’ai vu hier un propriétaire qui possède une superbe studette de 15 m2 avec mezzanine et tout aménagée de manière rationnelle, dans le marais proche de l’hôtel de ville, zéro défaut ! un bijou !! ça vaut dans les 200000€.
    Si on en croit la loi alur, il devrait la louer 40€/m2 environ soit 600€/mois, c’est à dire le même prix qu’un studio dans une banlieue pourrie.
    Inutile de vous dire qu’il va trouver d’autres solutions existantes. (autres que la location saisonnière et que je ne dévoilerai pas)

  • lecteur dit :

    Ceux qui n’ont pas réussi à acheter peuvent peut-être croire en leur bonne étoile vis à vis de ce qui va ce passer.
    Avec des taux aussi bas, le QE etc… les prix auraient normalement dû croître de 25 à 30 % minimum en deux ans.

  • Parisi dit :

    @lecteur et @dumont
    Le problème du logement À Paris et simple.
    C’est trop de demande et peu d’offres.
    Dans les années 50 l urbanisation n’était pas aussi a cru qu’aujourd’hui. Paris est sa banlieue étaient beaucoup moins peuplés aujourd’hui. Beaucoup de banlieues n existaient pas. La pression démographique etait plus faible. Donc les prix étaient plus sages. Les quartiers populaires de Paris N’intéressaient personne. Ils étaient mal fréquenté. Aujourd’hui par manque de place dans les beaux quartiers on se rabat sur les quartiers bobo ce qui augmente leurs prix. Un jour le 20e sera bobo.
    L’encadrement des loyers ne changera rien. Il permettra simplement aux meilleurs dossiers de louer moins cher car il y aura encore plus de monde faisant la queue pour un appartement à louer. Tout le monde ne sera pas logé à paris. Aujourd’hui ce sont les prix qui font la sélection. Si on force les prix à la baisse ce sont c’est la qualité des dossiers qu’il fera la sélection. Mais il n’y aura pas plus de studio à louer à Paris et il y aura pas moins de locataires quelque soit Les lois dirigistes. Désolé pour les accords pluriel singulier car j’utilise le Siri qui ne sait pas comment mettre le pluriel ou le singulier

  • Parisi dit :

    Ce Siri est pratique mais truffé de fautes

  • Vincent dit :

    Les saisons les moins bonnes (T4/T1) sont passées et d’après les notaires les prix ont tout de même augmentés. Ca promet pour le printemps. Surtout si l’OAT redescend un peu après les élections.

  • lecteur dit :

    C’est le grand bal des fusions acquisitions , il ne manque plus que Hamon et mélenchon pour un scénario à l’autrichienne.
    Il ne reste plus que l’or et les bitcoins. tout le reste va plonger

  • Vincent92 dit :

    Je traduis pour la postérité que tout le monde comprennent bien ce que lecteur a dit :
    Il pense que Lepen va gagner au 2ieme tour et que tous les actifs mise à part l’or et le bitcoin vont plonger.

  • lecteur dit :

    A l’envers comme d’habitude vincent.
    Scénario à l’autrichienne :
    Extrème droite / Extrème gauche en finale.
    Je n’ai pas dit ce que je pensais mais envisage les scénarios les plus probants.

  • julien bonnetouche dit :

    Merci pour les traductions et explications parce que c’était pas évident !!
    Mais, le BREXIT c’est parce que les anglais sont isolationnistes et fourbes c’est bien connu, Trump c’est parce que les amerloques des hautes plaines sont un peu débiles , mais nous , ça n’arrivera pas !!!!
    Nous sommes trop finauds !!
    Ah tout de même ! cela ne vous parait pas inquiétant pour Macron d’être soutenu par Bayrou ? parce que jusque là il n’a pas fait gagner grand monde.
    On a même l’impression qu’il porte la poisse.( voir Juppé en dernier lieu)

  • Vincent dit :

    @Julien : A mon avis, à part une chèvre (type Hamon ou Mélenchon), personne ne peut pas perdre contre Lepen.
    Mais on n’en sait rien. L’élection de Trump et le Brexit était également un scénario peu probable.
    Donc je n’y mettrait pas ma main à couper.
    J’espère biensur qu’elle ne gagnera pas. Le rapport Montaigne est carrément alarmant : http://www.institutmontaigne.org/presidentielle-2017/propositions/marine-le-pen-economie-et-entreprises-sortir-de-leuro-et-restaurer-une-monnaie-nationale-le-franc
    Ces défenseurs diront biensur que c’est un rapport fait par des libérales qui ne comprennent rien.
    En tout cas, vouloir foncer dans un mur pour voir si on passe à travers (rien n’est chiffré, elle ne fait que miser sur des « cercles vertueux » et des recettes dont elle ne verra probablement que très peu la couleur type lutte contre l’évasion fiscale), ca ne me tente pas trop.

  • Vincent dit :

    @lecteur : Ce n’est pas à l’envers. Sauf si vous misez sur l’élection de l’extrême gauche (Hamon ou Mélenchon). Si vous misez sur Lepen, j’ai parfaitement traduit votre pensée.
    Mais vous voulez absolument dire que je dis n’importe quoi. Cela ne me pose pas de soucis mais je préférer rétablir.

  • lecteur dit :

    Au cas ou il y a fusion des deux candidatures , le duel finaliste cité est quasi certain.
    Et dans cette optique , vaut mieux se positionner avant que après.
    Donc si et je dis bien si il y a une annonce dans ce sens prochainement , il vaut mieux prendre la poudre d’escampette direct.
    @ vincent , je ne suis pas un bookmaker , je ne mise que sur moi.

  • DUMONT dit :

    @Parisi et @Vincent et@julien bonnetouche
    Vous n’ avez pas compris ce que je voulais signifier :
    Les gouvernements et les forces décisionnaires semblent vouloir réduire la France à un pays de rente, je suis d’ accord avec les propos consistants à critiquer les lois dirigistes, seulement votre avis à vous c’ est de doter la France uniquement d’ un appareil spéculatif, en effet ce que l’ on entend jamais , parler , est d’ aider les agriculteurs (on compte parmi eux un suicide tous les trois jours), on entend pas non plus parler de sauver des pôles industriels comme Alstom (on a laissé vendre 48% des parts de l’ entreprise à Général Electrique) , de même, on ne soutient pas non plus, la consommation des ménages, vu la proportion occupée par la somme que représente le loyer d’ habitation dans le revenu des ménages, ( ce qui a pour conséquences, l’ établissement d’ un marché de fausses feuilles de paie, présentées dans les agences immobilières),
    Vous devez tous les trois vous douter que les 1/3 du salaire que doit représenter le loyer pour accéder à une location est obligatoirement largement dépassé à Paris.
    Ce dont vous ne tenez pas compte non plus, c’ est que  » nos emplettes sont nos emplois », slogans
    utilisés par les médias dans les années 1980, pour parvenir à vaincre le chômage de masse qui commençait, allons messieurs soyons sérieux, vos propos pourraient être dignes d’ être approuvés , mais dans une époque d’ euphorie économique .
    :

  • lecteur dit :

    Vous y mettez du coeur décidément vincent.
    Les politiques c’est tout et son contraire. Comme François fillon qui disait aussi qu’il ne se présenterais plus en cas de mise en examen or on dirait bien qu’elle arrive ( ouverture d’une information judiciaire) et pourtant il se présentera car il a un bon programme.

  • lecteur dit :

    @dumont
    C’est vrai que plutôt que de financer les associations fictives de banlieues et tout ce qu’on peut imaginer , ceux qui ont les manettes serait plus crédibles de prendre acte du désespoir global.
    L’histoire s’en souviendra, ils seront responsables de tout ou partie de ce qui va suivre.

  • Parisi dit :

    @Lecteur
    vous êtes un chantre de L apocalypse…
    Vous auriez dû connaître G. Depuis 4 ou 5 ans il annonce la fin du monde…
    Vous parlez en langage symbolique, je dirais presque de façon mystique…remarquez en étant flou du genre « tout va changer », « attendez voir ce qui va arriver » vous ne risquez pas de vous trumper euh pardon tromper…

  • Parisi dit :

    @tous
    Ceux qui travaillent à londres dans leur majorité habitent à plus D une heure de londres en train et ils N ont toujours pas fait la révolution outre manche (peut être trop fourbes pour exprimer leur mécontentement sourire)
    pourquoi tous les révolutionnaires considèrent que si une serveuse ne peut pas se payer un 3 pièces dans le 11eme la Societe est injuste… Et mérite un ordre nouveau ?
    Après tout faites comme « m en fou » Dénigrez paris et adoubez le 92 ou même le 93, 94, 78 ou 95…
    Quand à paris dites vous :
    Ils sont trop verts, ils sont bons pour des goujats…

  • julien bonnetouche dit :

    @ tous,
    Je vois que personne n’a relevé, mais lorsque je disais que Bayrou peut être un boulet pour Macron, c’est à un 2eme tour éventuel Macron/Le Pen que je pensais :
    A t on envie d’un Bayrou cheval de retour, champion de l’hésitation entre faire et ne rien faire, premier ministre ? Un Bayrou qui se vend à qui veut bien de lui pourvu qu’il ait un groupe à l’assemblée ?
    je sais bien qu’aujourd’hui les sondages donnent 57/43 entre Le Pen et Macron, mais essayons d’imaginer qu’il peut y avoir les déçus de ne pas avoir pu élire leur candidat de droite (Fillon) si ça continue comme ça d’une part; ( car les 21% du socle électoral Fillon ne voteront pas Macron au 2eme tour car ils savent que la justice est manipulée pour éliminer leur candidat dans le but de favoriser Macron).
    Et d’autre part pas mal de gens de la gauche Hamon + Melanchon qui peuvent se retrouver dans le front national.
    Si l’on rajoute à cela que Macron sert une sorte de daube sauce Hollandaise pas très claire et que Marine le Pen va le rétamer dans le débat d’entre deux tours (parce que elle, elle a une position simple voire simpliste donc facilement compréhensible par la majorité des esprits) alors le score final risque bien d’être beaucoup plus resserré qu’on ne l’imagine.

  • DUMONT dit :

    @tous
    On essaie toujours de nous montrer le Front National avec le couteau entre les dents, c’ est l’ image que l’ on nous donnait de l’ ex Union Soviétique, les quelques années précédents la seconde guerre mondiale, en fait le danger s’ est avéré venir d’ ailleurs , l’ Allemagne du troisième Reich , en ce qui concerne les soit disant « danger » du front national » le disque commence à être un peu rayé.
    Quant à l’ alliance entre les partis politiques de droite et de gauche pour, éviter l’ élection de Marine Le Pen, si elle est éligible au second tour, je crois que ce genre de ‘cordon sanitaire’, ne pourra plus fonctionner , le danger est ailleurs comme dans les années 30, certains pays peuvent profiter de l’ usure des démocraties pour engendrer une guerre, le crack obligataire qui soit disant menacerai notre économie si le front national passait, est en réalité le danger émanant de la titrisation de l’ économie, notamment la promesse non tenue de séparer dans les banques le secteur de dépôt du secteur d’ investissements, il faut s’ en référer à la loi Sapin 2, qui autorise l’ Etat à limiter le retrait des sommes d’ argent des plans d’ assurance vie,
    Les taux bas ont servi le lobby de l’ immobilier à se maintenir, seulement, un pays qui produit de moins en moins et qui ne compte que sur la spéculation pour s’ en sortir, joue avec le feu, et à jouer avec le feu, on se brûle!

  • lecteur dit :

    La valorisation immobilière se retrouve donc sous pression politique au même moment que les prix auront retrouvé approximativement le plus haut jamais atteint de juillet 2011.
    -Entre les rappels fiscaux, judiciaires et municipaux qui vont arrivé en nombres sur les locations saisonnières uniquement à Paris.
    Les papys-boomers qui organisent leurs successions ou vont mettre en vente pour s’installer au soleil.
    La pénurie semble s’orienter vers de l’histoire ancienne.

  • lecteur dit :

    Pour ceux qui veulent acheter il est urgent d’attendre et pour ceux qui ont un projet de vente il est urgent de le réaliser.

  • Vincent dit :

    @lecteur : On a bien compris le point de vue (essayer sue le marché que vous jugez trop haut baisse). Mais le fait d’ecrire 5-6 messages de castrophisme d’affilé ne renforce pas votre point de vue. Au contraire.
    Les theories sur la fin du monde, nous n’avons rien contre. Ca amene des échanges et rend ce site un peu plus vivant. Mais ca fait plus flood qu’autre chose.

  • lecteur dit :

    @vincent
    La corrélation entre l’immobilier et la politique va atteindre un pic et c’est important de s’intéresser à ce qu’il se passe.
    D’ou les articles médias pour répondre.
    Maintenant il faut tempérer .

  • G. dit :

    Bha… D’une part il ne faut jamais sous estimer la peur du changement: aucun des sondages web ou « parisiens » ne montre vraiment ce que la mère Michu veut, du fond de sa campagne. Elle ne veut pas la révolution… Par peur du chaos les gens voteront « système » (Fillon ou Macron). Et même si un des extrêmes sortait (forcément le FN), qui sait comment les gens réagiraient? Immobilier valeur refuge… Avoir un toit au dessus de la tête, stocker des boites de conserves (ah ah). Contrairement à Parisi qui prend ses désirs pour des réalités ne je pense pas que les prix immobilier puissent monter sensiblement sur les dix prochaines années. Au contraire on risque de voir une baisse légère ou une stabilité globale. Il y a trop d’emplois et de pognon en jeu, les politiques feront tout pour éviter le « crash ». Un dégonflement tranquille est le plus probable, avec exceptions irrationelles (certains quartiers de Paris qui peuvent flamber, ou corriger fortement, qui peut savoir!)

  • julien bonnetouche dit :

    @ « ci devant les baissiers »
    On en peut pas réduire l’immobilier à ses rapports avec la politique française, même si celle ci joue son rôle.
    La reprise du marché immobilier dans notre pays ne se résume pas aux marchés de l’ancien des grandes villes, car il y a aussi une reprise certaine dans le neuf.
    Cette reprise du neuf, trouve sa source dans la reprise économique générale, pas seulement en France, mais dans toute l’Europe et plus loin dans le monde entier.
    Cette reprise correspond à un changement de cycle après une période de crise de plusieurs années après le crack de 2007.
    Si vous interrogiez les cabinets comptables qui assurent la gestion des entreprises moyennes et grandes, il vous diraient que depuis un an environ, les affaires vont mieux.
    Et c’est parce que ça va mieux en général que l’immobilier va mieux.
    Cette phase correspond donc au redémarrage d’un cycle qui va durer plusieurs années, quelque soit le futur président de la république française.
    D’ailleurs regardez un peu la pente de la courbe des prix ci dessus de MA : Les aficionados de l’analyse technique vous diraient qu’elle n’ a pas du tout un look baissier !!

  • Vincent dit :

    Retour de l’OAT 10 ans sous 0,9 (0.881). Les derniers sondages (Macron à 25% des intentions de votes, à 2 point de Lepen) rassurent encore un peu plus les marchés? C’est reparti pour 5 ans de gauche (poursuite de l’érosion du revenu de la classe moyenne supérieure)?

  • Vincent dit :

    @Julien : Exemple d’article qui va dans votre sens (qui montre que les affaires vont un peu mieux) : http://www.lavieimmo.com/bureau/immobilier-de-bureaux-la-defense-fait-le-plein-de-locataires-en-2016-38696.html

  • parisien dit :

    La capitale à un problème de pénurie contrôlé par des tenanciers.
    Cette anomalie fausse la valeur réelle du bien de façon inouïe .
    Les HLM sont réservé pour la plupart à des pays tiers.
    Donc cette situation est un drôle d’héritage pour la jeunesse , condamné à s’endetter à outrance et être dilué par la concurrence sur le marché du travail.
    Un remède est nécessaire pour traiter cette situation malsaine, après quoi ceux qui le méritent pourront obtenir les mêmes chances qu’il y a Vingt ans.

  • Parisi dit :

    @lecteur
    Quand vous posted ceci :
     »
    Pour ceux qui veulent acheter il est urgent d’attendre et pour ceux qui ont un projet de vente il est urgent de le réaliser. »
    C est par amour de votre prochain, par altruisme, pour aider les futurs méchant propriétaires à payer moins cher et aussi pour aider les vilains actuels propriétaires à vendre au plus haut et nourir leur côté gourmand que vous faites ca ?
    Ou vous essayez d influencer le marché comme les jeunes boursicoteurs sur les forums boursorama? Une fois leur ordre de vente a découvert passé ils se précipitent sur le forum S et annoncent que l action va faire du -20% dans deux semaines et inversement s ils avaient passé un ordre D achat.
    Je pose la question Vus que l altruisme n est pas généralisé dans l immobilier…sourire

  • julien bonnetouche dit :

    @ » tous ceux qui voudraient que ça baisse pour pouvoir acheter à Paris »
    N° 1 : si vous trouvez que Paris c’est si formidable que ça, vous devriez admettre que ce soit plus cher qu’ailleurs parce que les autres ont le même raisonnement que vous.( ça s’appelle la loi du marché et c’est un mur aussi dur que le la pierre !!)
    N°2 : plutôt que d’espérer (en vain) que ça baisse, vous feriez mieux de vous demander comment gagner l’argent qui permettra de réaliser vos rêves.
    N°3 : si vous n’y arrivez pas, admettez qu’il y a d’autres endroits pour vivre qui sont pas mal non plus.

  • DUMONT dit :

    La question ne se pose pas seulement pour Paris, mais également pour toute les grandes villes de France, la politique économique française, dans les grandes lignes, souhaitent de plus en plus favoriser la rente immobilière, ce que vous semblez ne pas comprendre, c’ est que nous ne nous ne trouvons plus dans un processus de « gentrification », mais dans un processus de spéculation immobilière en  » irradiation » , lorsque l’ on analyse l’ économie française à l’ heure actuelle, on remarque que c’ est l’ immobilier qui a bénéficié plus de mesures fiscales, entraînant l’ état dans un conflit d’ intérêt, en effet, lors de la crise financière de septembre 2008, Paris et la province avait vu les prix de la pierre, diminuer ( 5% à Paris) un an plus tard,(septembre 2009) le gouvernement de l’ époque a donc entrepris plusieurs mesures fiscales pour éviter que  » la bulle » crève, notamment
    1)retirer la taxe au Cathare et à l’ Arabie Saoudite, qui dissuadait auparavant ces deux pays d’ acheter à Paris, ceux ci préféraient donc acheter à Londres, 2) créer un avantage fiscale pour influencer les investisseur pour acheter à Paris, en permettant la déduction des intérêt d’ emprunt sur la feuille d’ impôt, et cela sur une durée de temps illimité, (le conseil d’ état s’ y étant opposé, mais n’ ayant qu’ un rôle d’ assemblée consultative, le président de la république, critiqué par son premier ministre ramena la durée de défiscalisation à 5 ans) . Autre mesure fiscale, 3) les propriétaires qui accepteraient de vendre leur appartement à une administration publique ou privée devenaient exonérés de la taxe sur les bénéfice .Toutes ces mesures ont fait effet de levier pour permettre à la région Ile de France de faire exception dans les régions urbaines du monde a connaître les conséquences de la crise financière.
    L’ immobilier s’ est donc constitué en lobby en happant l’ état dans sa sphère, et les droits d’ enregistrement chez les notaires s’ élevant entre 7 et 11% et ces droits revenant pour la plupart à l’ état, cela a entraîné ce même état dans un conflit d’ intérêt, plus l’ état favorise la monté des prix , plus il en tire profit, de même avec les taxes foncières et les taxes d’ habitation…..
    La conséquence direct en macro économie, sera d’ empêcher la France de sortir de la crise, des prix trop élevé dans le budget consacré à se loger vont bloquer la consommation.

  • Vincent dit :

    Un chiffre à connaître (pour ceux qui pensent que peu de jeunes peuvent acheter) : 41% des jeunes de 19 ans à 35 ans sont propriétaires de leur logement en France (c’est évidemment beaucoup moins à Paris). La France est au dessus de la moyenne mondiale.
    http://www.lavieimmo.com/divers-immobilier/4-jeunes-francais-sur-10-sont-proprietaires-de-leur-logement-38710.html

  • parisien dit :

    Vivement Macron président , qu’il taxe la rente immobilière.

  • Vincent dit :

    Macron ne veut pas taxer la rente immobiliere. Il veut retirer de l’ISF tout ce qui n’est pas immobilier.
    Ca lui permettra probablement de passer sous l’ISF.
    Pour l’immobilier, ca ne change rien.
    C’est fou de lire aussi souvent cette fausse idée.

  • Vincent dit :

    https://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0211757368006-macron-veut-faire-de-lisf-un-impot-sur-la-rente-immobiliere-2061839.php
    En clair, c’est une dépense pour éviter la fuite de capitaux. Mais c’est une DEtaxe. Pas une taxe supplémentaire…

  • julien bonnetouche dit :

    @ DUMONT,
    Que l’État favorise jusques là l’immobilier sous toutes ses formes est une évidence bien connue. Comme il favorise l’assurance vie. Pour le moment c’est comme ça !
    Si demain les règles changent, on verra bien.
    D’ailleurs le projet de Macron aussi peu élaboré qu’il soit, va dans le sens de la lutte contre les rentes de toutes sortes.
    S’il est élu, c’est à ce moment là que nous verrons « le maçon au pied du mur », car des obstacles de toutes nature se mettront en travers de son chemin.
    En admettant même qu’il ait une majorité à l’assemblée, ( ce qui est à peu près exclus) il se heurtera à de nombreux lobbies , de l’immobilier bien sûr, mais aussi les syndicats de salariés et patronaux entre autres, et d’une manière générale de tous ceux qui sont dérangés dans leur habitudes et leur confort.
    Dans ce sens il est une sorte de révolutionnaire, ce que les gens pour la plupart n’ont pas encore bien intégré.
    Si bien que ses chances de réussite dans sont projet me paraissent faibles. Et pourtant c’est le seul qui projette de privilégier l’investissement à risque plutôt que la pierre.
    Vous voyez, déjà rien que de dire cela est un message qui me semble difficilement audible pour les français qui adorent thésauriser.

  • fred16 dit :

    Sauf évènement cela à l’air plié pour Emmanuelle Macron.
    Pour ceux qui espèrent une baisse des prix , il faut plutôt regarder du côté des pays bas et de l’Italie .
    Le stress test de la hausse des taux , lié à l’évocation d’une sortie d’un membre de la zone euro..

  • lecteur dit :

    @parisi
    C’était pour que le plus grand nombre passe ces turbulences en toute sérénité.

  • lecteur dit :

    @ parisi
    Si vous êtes un fan des versions apocalyptiques , vous pouvez trouver des réponses dans la chronique agora.

  • DUMONT dit :

    @julien bonnetouche
    Je suis en partie d’ accord avec vous, mon pessimisme me vient, du fait de constater que l’ on a pas arrêter de désindustrialiser la France provoquant la désertification des régions les plus riches, et l’ élimination du même coup des bassins d’ emplois.
    De plus, nous aurions pu, faire comme certains pays, la Suède notamment, nous rendre moins dépendant des autres pays, en utilisant des robots pour continuer d’être productifs, les Suédois ont équipés des usines SAAB, dont tous les travaux répétitifs sont effectués désormais par des machines, ce qui rend la Suède indépendante et en même temps capable de garder son appareil de production.
    J’ ai le sentiment, que nos  » élites » , se sont corrompus au point d’ entraîner tout le pays dans leur chute , ils ont laissé les campagnes souffrir alors que se sont elles qui doivent nous nourrir , on compte un suicide d’ agriculteur tous les trois jours.
    Au niveau du respect de la démocratie, les décrets promulgués pour satisfaire le minimum de bien-être de nos concitoyens ne sont pas respectés et ceux qui les bafouent peuvent continuer en toute impunité , c’ est le cas du décret de l’ encadrement des loyers à Paris.
    En ce qui concerne le Commerce, la sous-consommation entraînée par le blocage des salaires, les sur charges d’ impôt, et le budget des ménages brisé par les dépenses de logement, tout cela entraîne une casuistique ( hypocrisie) , consistant à faire croire que les boutiques ferment à cause des ventes sur internet…
    En effet le nombre de boutiques avec les inscriptions  » Bail à céder » et  » locaux à vendre » sont légions.
    Si vous vous documentez sur la presse de VIchy, et l’ ensemble des médias sous l’ occupation,
    vous constaterez que le lien est facile à faire,
    Seulement, maintenant, il n’ y a pas de De Gaule pour nous sortir de là !

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *