Fermer

Baromètre national des prix de l’immobilier au 1er mai 2016 – Marché immobilier : sans la baisse des taux, les prix auraient baissé de -2 à -5% depuis le début de l’année

Prix Immo 5 min.

Meilleurs Agents publie la 81ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les dix plus grandes villes de France. Basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et le 30 avril 2016 qui se transformeront en actes authentiques dans les 3 prochains mois, ce baromètre est un indicateur avancé de l’évolution des prix de l’immobilier.


Evolution des prix immobiliers 1er mai 2016

81ème Baromètre Meilleurs Agents – Points clés :

  • Le marché immobilier vit sous perfusion. Alors que la demande reste faible, les taux d’intérêt soutiennent une hausse artificielle des prix limitée aux zones les plus dynamiques (Paris, petite couronne et quelques grandes villes de province)
  • .Sans baisse des taux (-0,5%), les prix auraient mécaniquement baissé de -2 à -5% depuis le début de l’année alors que les hausses atteignent +1,1% à Paris, +0,8% en petite couronne, +1,0% à Lyon et jusqu’à +1,5% à Bordeaux.
  • L’état du marché immobilier est équivalent à la situation de l’économie européenne soutenue par la politique de taux bas de la BCE qui vise à relancer l’activité sans résultat marquant à ce jour.
  • Forcées de respecter des contraintes prudentielles de plus en plus fortes, les banques ne peuvent prêter qu’aux entreprises les plus solides et aux ménages les plus solvables.
  • Le gain de pouvoir d’achat généré par la baisse des taux ne profite donc qu’aux ménages solvables et dont l’emploi est stable. La demande reste donc trop faible (1,3 acheteur pour 1 vendeur à Paris) pour stimuler les prix durablement à la hausse.
  • Les acheteurs qui disposent d’un financement assuré sont en position de force pour acheter des biens dans les meilleures conditions… sans pour autant pouvoir espérer d’importants rabais sur les biens de bonne qualité.
  • La reprise saine et durable du marché reste conditionnée par l’amélioration de la situation économique générale et la baisse du chômage en particulier, une perspective qui demeure incertaine à court ou moyen terme.


L’analyse de Sébastien de Lafond, Président et fondateur de Meilleurs Agents

Depuis la crise de 2008 amplifiée par le problème des dettes des états, la situation économique ne parvient pas à retrouver une croissance saine et durable en France comme en Europe. La politique de la BCE qui réduit fortement les taux d’intérêt pour stimuler l’activité voit son impact limité par les réglementations prudentielles imposées aux banques après la crise des subprimes.
Plus que jamais, l’adage selon lequel on ne prête qu’aux riches, se vérifie. Seuls les entreprises les plus solides et profitables et les ménages solvables bénéficiant d’un emploi stable peuvent obtenir des conditions d’emprunts historiquement exceptionnelles.
Les effets de la politique de la BCE restent donc limités malgré l’ampleur du dispositif. La reprise économique n’est pas au rendez-vous, le contexte reste morose et la situation du chômage ne semble pas en voie de s’améliorer durablement malgré des chiffres ponctuellement encourageants.
Cette mécanique s’applique de la même manière au marché de l’immobilier. Les banques offrent des conditions exceptionnelles grâce à des taux de financement extrêmement bas et à des politiques commerciales agressives. Mais ces conditions restent réservées à une frange limitée de ménages. Selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA, le nombre de crédits immobiliers accordés par les banques ne progresse pas significativement depuis plusieurs mois.

Evolution des prix immobiliers à Paris

Des prix stimulés uniquement par la hausse du pouvoir d’achat

Si la demande ne progresse pas, seule l’évolution des taux peut expliquer la hausse que l’on constate à Paris (+0,2% en avril et +1,1% depuis le début de l’année) ; en petite couronne (+0,2% en avril et +0,8% depuis janvier) et dans certaines grandes villes de province (Montpellier : +0,8%, Marseille +0,6%, Bordeaux et Lille +0,4% en avril).
En effet, la baisse de -0,5% des taux depuis le 1er janvier 2016 a généré mécaniquement + 4% de pouvoir d’achat. On peut donc légitimement estimer que, la demande étant stable, les prix auraient diminué de -2 à -5% depuis le début de l’année si les taux n’avaient pas baissé.

Vendre et acheter dans ces conditions

A l’évidence, les acheteurs disposant d’un financement assuré sont en position de force. Trop peu nombreux pour se disputer les meilleurs biens à vendre, ils peuvent facilement négocier mais ne doivent pas espérer des rabais très élevés.
Les vendeurs ont adapté leur stratégie de vente aux conditions réelles du marché et sont désormais informés et conscients de la réalité des prix. Les prix de mise en vente se rapprochent des prix de vente finaux, favorisant la fluidité du marché. Le gain de pouvoir d’achat donne de l’oxygène aux candidats acheteurs qui privilégient la qualité et sont un peu moins regardants sur les prix.
Que ce soit pour l’achat d’une résidence principale ou pour un investissement, les conditions actuelles sont très favorables et les taux d’intérêt sont attractifs. S’ils venaient encore à baisser, il serait toujours possible de les renégocier. S’ils augmentaient, c’est que la politique de la BCE porterait enfin ses fruits, que l’activité redémarrerait et probablement que l’inflation se rapprocherait des 2% annuels recherchés. Avec des taux d’intérêt inférieurs à 2%, l’argent emprunté serait ainsi quasi gratuit.
Depuis 2008 et la création de Meilleurs Agents, nous n’avons que rarement constaté de meilleures conditions pour acheter. Mais il faut garder la tête froide et n’acheter (pour y vivre ou pour investir) que dans des biens de qualité situés dans des zones recherchées et où la revente rapide et la liquidité de l’actif sont quasi assurées.

Evolution des prix immobiliers en Ile-de-France

Certains investisseurs retrouvent le chemin de l’immobilier

Malgré le matraquage fiscal et les incertitudes liées à l’extension de l’encadrement des loyers en dehors de Paris, l’immobilier retrouve une certaine attractivité pour les investisseurs qui ne peuvent se satisfaire des faibles rendements de l’assurance vie et de la volatilité des bourses.
Les prix des petits appartements parisiens (studios et 2 pièces) ont ainsi augmenté de +0,1% en avril et de +1,0% depuis le début de l’année.

Des freins toujours puissants

Les freins qui empêchent le marché de retrouver le dynamisme perdu depuis plusieurs années sont toujours aussi puissants. Les conditions macroéconomiques bloquent la progression de la demande, comme le constate la stabilité de notre Indicateur de Tension immobilière (ITI) qui stagne autour de 1 acheteur pour 1 vendeur, soit un niveau très insuffisant à celui nécessaire pour générer une reprise saine du marché (il y avait 3 acheteurs en recherche active pour un vendeur en 2010 en France, plus de 5 à Paris).
Par ailleurs, la qualité et l’état d’entretien de nombreux biens freinent l’appétit des acheteurs qui fuient les copropriétés devant l’ampleur des travaux de rénovation ou de mise aux normes à réaliser et dont les niveaux de charges progressent inéluctablement. Ces mêmes normes pèsent de plus en plus sur les prix, en particulier dans le neuf.
L’encadrement des loyers à Paris et potentiellement dans d’autres grandes villes inquiète de nombreux investisseurs qui préfèrent attendre.
Les incitations, comme le PTZ dans l’ancien par exemple, restent très restrictives et ne concernent qu’une petite partie des transactions. Cette situation est cependant préférable aux anciennes incitations qui avaient provoqué subitement une hausse généralisée des prix.
Enfin, de nombreuses zones noires ou grises, petites villes, zones rurales, zones économiquement déprimées… voient leur marché immobilier totalement à l’arrêt, sans transaction et sans demande.

À propos du Baromètre Meilleurs Agents

Le Baromètre Meilleurs Agents est calculé tous les mois sur la base des promesses de vente signées par les agences immobilières partenaires.
Pour Paris, la Chambre des Notaires d’Île-de-France communique un indice basé sur les actes authentiques signés généralement 3 mois après la promesse de vente.
Depuis le lancement du Baromètre en septembre 2008, les tendances annoncées par Meilleurs Agents ont toujours été confirmées par les Notaires quelques mois plus tard.

À propos de l’ITI Meilleurs Agents

“ITI = 2” : 2 acheteurs en recherche active pour un bien en vente.
Pour chaque marché, l’ITI représente le nombre moyen d’acheteurs en recherche active pour un bien en vente. Il permet d’anticiper l’évolution des prix dans les 12 prochains mois.
Interprétation :
4 < ITI : Fort excédent d’acheteurs / Tendance des prix à la hausse
3 < ITI < 4 : Excédent d’acheteurs / Tendance des prix à la hausse
2 < ITI < 3 : Marché équilibré / Tendance des prix à la stabilité
1 < ITI < 2 : Déficit d’acheteurs / Tendance des prix à la baisse
ITI < 1 : Fort déficit d’acheteurs / Tendance des prix à la baisse
Méthodologie et source :
les évaluations de biens réalisées par les internautes sur le site Meilleurs Agents en vue d’un projet de vente ou d’achat. Ces internautes se sont inscrits sur le site, ont renseigné leurs coordonnées personnelles, et communiqué des informations spécifiques nécessaires à l’évaluation d’un bien (adresse exacte, type de bien, étage, surface, nombre de pièces, nombre de salles de bain et 10 autres critères).
Ils ont également indiqué leur intention d’achat, de vente ou l’absence de projet particulier. Les acheteurs qui déclarent plusieurs projets d’achat sur une période d’un an ne sont comptés qu’une seule fois. Les vendeurs ne sont comptés qu’une seule fois par bien déclaré à la vente.
Au total, sur les zones étudiées, Meilleurs Agents collecte chaque mois en moyenne 150.000 estimations représentant environ 1/3 des volumes de transactions réalisés.

L'équipe scientifique de Meilleurs Agents

95 commentaires Masquer les commentaires Voir les commentaires

  • m'en fou dit :

    Je résume…ca monte mais ca aurait du baisser ;-).
    Comme cela, baissiers et haussiers sont contents 🙂

  • julien bonnetouche dit :

    Mouais…. Sébastien de Lafont aurait dû faire l’ENA ! puis écrire des discours politiques.

  • m'en fou dit :

    @Julien
    Non un discours politique, c’est l’inverse.. c’est plutot « ca baisse alors que ca aurrai du monter » lol

  • Bidule dit :

    C’est assez proche de ma perception : les banques financent à faible coût mais restreignent les conditions d’octroi, et ainsi maintiennent un statu quo qui leur est nécessaire pour maîtriser leurs risques. Si elles accordaient des crédits plus facilement, les injections de liquidités massives auraient dû produire davantage d’effets : aux Etats-Unis, les indices immobiliers ont pris 7%/an pendant le QE.
    https://research.stlouisfed.org/fred2/series/SPCS20RSA

  • Bidule dit :

    D’ailleurs, regardez la publication de l’observatoire crédit logement :
    http://www.creditlogement.fr/Observatoire.asp
    La production diminue en nombre de crédits, mais les taux bas permettent d’augmenter les montants. Le taux d’apport augmente, c’est bien que les dossiers les plus solvables sont sélectionnés.

  • Vincent dit :

    On a franchement du mal suivre certains indicateurs du baromètre.
    Prenons le cas du 92 qui était à +2,2% sur 1 an le mois dernier et qui fait +0,2% ce mois ci.
    Resultat sur 1 an : +0,9%
    Pas la peine d’aller chercher les baromètre de 2015 (c’est déjà fait, on était sur un indicateur mensuel négatif).
    Ça semble sacrément incohérent.

  • Pierre dit :

    Je trouve un peu rapide de dire que sans la baisse des taux il y aurait eu 4% de baisse. Cela veut dire qu’on aurait du avoir 4% de hausse brutale! Les acheteurs ne vont pas acheter plus cher parce que les taux baissent brutalement. Il y a forcément une inertie. Les acheteurs du moment profitent alors d’un effet d’aubaine. Les vendeurs ne sont pas (tous) fous et ne vont pas augmenter mécaniquement leurs prix en surveillant les taux d’intérêt.

  • ledecu dit :

    @Julien, en voyant ces chiffres, je me dis que le pronostic sur un > 5% à Paris reste très ambitieux.
    Nous venons de passer 1/3 de l’année et nous sommes à +1,1%. A ce rythme, cela fera un +3,5%, ce qui serait déjà mieux que le Livret A mais avec un léger 7,5% de frais de notaire qui fait mal en frais d’entrée…
    Par ailleurs, si on suit l’analyse de M.A, la baisse serait uniquement du à la baisse des taux.
    S’ils arrêtent de baisser et ne font que se maintenir, (je ne parle pas d’une remontée) alors d’après eux (ce n’est pas mon avis mais vu que nous sommes sur le forum de M.A…) les prix ne grimperont plus.
    Pour atteindre 5% (voire plus), il faut sortir un +4% en 8 mois, soit +0,5% par mois grosso merdo (autant dire du jamais vu depuis quelques années)
    J’attends de voir mais je me dis que je n’auras pas du sortir un pronostic à la va-vite quand tu l’as demandé.

  • Ca c est sur dit :

    « Les copropriétés devant l’ampleur des travaux de rénovation ou de mise aux normes à réaliser et dont les niveaux de charges progressent inéluctablement »
    Nous y voila…..enfin quelques lignes sur.les charges de copropriete qui progressent beaucoup plus vite que le prix du metre carre et qui elles ne baissent jamais…sans parler de la plupart des immeubles Haussmaniens qui sont de veritables passoires thermiques et qu il faudra bien renover dans le cadre de la loi sur la renovation energetique (2017)
    Bon, vous voila prevenus….

  • julien bonnetouche dit :

    @ ledecu,
    Mes prévisions sont à la fois basées sur l’observation présente de l’augmentation des volumes de ventes, qui, si ils persistent, doivent statistiquement et mathématiquement parlant déboucher sur une augmentation des prix, avec un retard de 1an ou un peu plus. soit vers la rentrée 2016, mais plus certainement en 2017.
    Ensuite il y a l’anticipation de ce qui peut se passer l’année prochaine. Là c’est plus délicat, mais il y a une certaine reprise économique à l’échelon européen, avec un meilleur climat des affaires actuellement, même en France.( Hollande dit vrai, mais il n’y est vraiment pour rien!!)
    Puis, il y a le probabilité d’une retour de la droite au pouvoir, susceptible de redonner un peu confiance aux investisseurs (bien que l’on sache qu’elle ne vaut pas mieux que la gauche). mais il y aura un mieux en matière d’impôts sur le capital.
    Par conséquent, les chiffres actuels ( + 1% en 3 mois) , ne me paraissent être que l’amorce de la remontée de la courbe des prix. qui devrait réellement commencer à progresser début 2017.
    On ne doit pas trop rêver, mais si par exemple Juppé disait qu’il reviendrait sur l’encadrement des loyers (ce qui serait logique) alors là je parie sur un rebond très net.
    Je n’ai pas les même lunettes que la plupart ici, et que MA en particulier, mais pour moi si les taux bas aident le marché, et encore pour un moment, cela ne me parait pas être l’élément primordial dans ce qui va se passer.
    Il en va de l’immobilier comme des autres investissements, c’est le climat général qui décide les acteurs des marchés de foncer ou les dissuade de le faire.
    Dans ce contexte, 5 à 10 % de hausse en 2017 me semble plutôt une prévision raisonnable.

  • Parisi dit :

    MA essaye de faire plaisir à G et moi dans un même baromètre.
    Les chiffres pour les haussiers les interprétations pour les baissiers…

  • Parisi dit :

    @Meilleurs Agents
    Comment se fait l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde la moyenne de l arrondissement il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements

  • Parisi dit :

    Je veux dire par la moyenne : le prix que vous publiez pour l arrondissement
    Cependant je ne critique nullement les prix par quartiers ç est très utile!
    Je cherche à comprendre

  • m'en fou dit :

    Les charges de copro…. Un plus ou un moins.
    L’agent immobilier bas de gamme qui s’adresse à un bidochon ne jure que par les « faibles charges ». un peu comme si les charges étaient une pénalité inutile. Cela est même souvent annoncé en gros gras « FAIIIBLES CHAAARGES »…. Jamais ce même joueur de claquettes oserait écrir sur une annonce « immeuble sans entretien » pourtant c’est à deux doigts d’être la même chose.
    Les charges quelles soient courantes (eau, chauffages, netoyage, gardiennage) ou exeptionnelles (travaux) sont une dépense obligatoire soit à travers les charges die « charges » soit en dépenses en dehors des « charges » mais qui aurront quand même lieues.
    Une maison individuelle a forcément des couts ‘ »courants » et « exeptionnels « .. pourquoi vouloir faire croire que un appartement dans une copro on pourrait se passer de ces dépenses… Si la « dépenses » n’est pas faite (faibles charges) c’est que la prestation est piètre et minable.
    « Faibles charges »…. regardez souvent à quoi resemble ces immeubles à « faibles charges »… Ils peuvent être beau d’origine ok, dans un beau quartier ok… mais cela s’arrète la… après, c’est du individuel (pas d’eau ou chaufage collectif) ou tout le monde joue au radin en pensant que son voisin le chauffera… et niveau prestation, pas de gardien, pas d’ascenseur, et menage assuré par un prestataire qui passe tout les jamais… bonjour le standing… « j’habite à Paris 8…mais avec les prestation du 19 ème siècle »
    J’habite personnellement une corpro avec charges monnnstrueusement astronomiques, dont bcp d’agent immo n’arrivent pas à vendre car « ya des charges »…
    Je suis en gros à 7€/m²/mois en charge oulalla.. Mais
    J’ai l’eau chaude, l’eau froide, le chauffage, un gardien 24h/24h 7j/7, un poste de sécurité (car IGH), un groupe leectrgène qui prend le relais en cas de panne electrique, un parking livraison déménagement, 6 asceuseurs et 2 monte charge et accès à un étage panoramique, un ménage quotidiens de toutes les parties communes, etune simple ampoule grilée est changée dans les qqs heures…. coté travaux les parties comunes sont refait tous les 10/15ans, ravallement fait, ascenseurs au normes ect.
    Alors oui 7€/m²/mois c’est beaucoup… et pas accessible à tous mais quel confort au quotidiens.. Zero cambriolage dans toute la tour en 42 ans, pas de papiers qui traine dans le hall, pas de panne d’ascenseurs, pas de petits travaux qui trainent, je ne vis pas en me pelant l’hiver, et mes livraisons (courses, meubles, déménagement) se font via le monte harges sans gener la corpro en restant discret et fonctionnel…..
    Et si des agents immoobiliers me lisent… commentargumenter pour une copro qui a des « charges »… et bien c’est comme avec une voiture… Une porche a plus de charges que une « Kangoo »….
    Un prix au mtre carrée elevé est fait purceux qui ont de l’argent.. des charges élevés sont fait pour ceux qui de fort revenus… Des charges élevés repoussent les marchands de sommeils, les charges faibles les attirent.
    attention, charge faibles ou hautes n’est pas synomnime de « bonne gestion », mais regarder les « charges » en 2 secondes ne donne aucun indice sur « la gestion », mais que sur les « prestations »… Après libre à chacun de vouloir les « prestations » ou pas… Perso, je ne m’en passerai que très difficilement.

  • Ca c'est sur dit :

    Ah oui, 7 euros par mois/m2 quand moi je suis à 1,25 euros …. pourtant je vis dans une copropriété avec 1 hectare d’espaces verts, une piscine, une entreprise de ménage et un jardinier…. vous n’avez pas l’impression que vous payez des charges trop élevées?
    Ok je comprends, vous pouvez ouvrir grand les fenêtres en hiver avec le chauffage à fond, puisque tout le monde paye, pareil pour l’eau, si c’est du commun, pourquoi ne pas se faire un bain tous les jours….du ménage tous les jours? c’est un hôtel ou quoi votre copropriété?
    Bref, si vous pensez que payer des charges élevées est synonyme de confort, j’ai plutôt tendance à penser que charges élevées = vache à lait !
    Ben oui, les charges de copropriété, cela compte au moment d’acheter ou de vendre…c’est même parfois rédhibitoire pour les acheteurs, et certains mettent en vente parce qu’ils n’en peuvent plus des charges qui augmentent tous les ans, sans que la gestion soit forcement meilleure…
    « Une porche a plus de charges que une « Kangoo  » , une Porsche avec un « S », sinon ça fait porcherie =), je vends ma 911 cabriolet année 2010, un acheteur ?!!

  • Parisi dit :

    @m enfou
    Quelle est cette tirade ? Je ne voudrais pas faire mon G mais souhaiteriez vous vendre un truc dans une tour ?

  • m'en fou dit :

    @Parisi
    non, je ne souhaite pas y vendre.. Je viens d’y acheter!
    @tous
    Je savais bien quand y ajoutant un peu cela aller faire exploser les bolchevick qui ont peut être les moyens d’acheter, mai pas les moyens d’entretenir lol
    Parisi, seriez vous un bolchevick? 😉

  • Parisi dit :

    @parisi
    Oui je suis un révolutionnaire, jaloux des riches !
    Votre frime et autosatisfaction me rend Envieux ! 🙂

  • Parisi dit :

    @m en fou

  • m'en fou dit :

    @Parisi
    Alors! on perd la boule? on se parle à soit même à présent? 🙂

  • Parisi dit :

    Grisé par le succès de mes pronostics je perd la tête

  • Parisi dit :

    @ Meilleirs Agents
    Comment se fait votre calcul de l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante en notant vos chiffres:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde le prix de l arrondissement que vous publiez il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements.

  • m'en fou dit :

    @Parisi
    Comme pour un de nos amis qui avait posé ce genre de question il y a quelques mois (je comprend pas pour quoi 1+1=-1 lol), MA va faire semblant de ne pas avoir u la question en espérant que l’oublie pur revenir a nos gugère « haussiers baissiers »…
    Mais Parisi.. insistez lourdement! Tous les jours! Ne lachez rien!
    et dans 10 jours pile avant la fin du mois (dès débèt juin les gens ne liront plus que la nouvelle page de juin ou oubliant celle-ci) MA vous répondra un long paragraphe disant que ils ne pouvaient pas répondre plus tot (la dernière foi l’excuse était un déménagement) et fera une réponse un peu fumeuse lol
    Parisi.. je suis avec vous!!! Même si je me fiche royalement de Paris 16 et de Paris tout court.

  • Vincent dit :

    En tout cas, j’adore ce titre. Ça sent tellement l’auto-justification des prévisions de Janvier.
    On fait des pronostiques pessimistes et on se fait comme tous les ans rattraper par la réalité.
    Ensuite, on explique avec le conditionnel : « Si ceci et si cela alors on aurait ceci. Donc on avait raison ».
    Ce n’est pas grave d’avoir tord sur votre pronostique. Vous n’avez pas de boule de cristal et de toute façon, on est habitué depuis le temps. Ce qu’on espère c’est avoir des chiffres concrets et une analyse sur des faits.
    On en sait rien où en seraient les prix si les taux n’avaient pas baissés (est ce vraiment si mathématique?). Et, qu’on s’en fiche pas mal des conjectures. Qu’on aimerait des titres qui s’appuient un peu plus sur des faits et un peu moins sur des « si ».

  • ca c est sur dit :

    Cela fait quelques annees que je suis Meilleursagents, non pour acheter mais pour me delecter des commentaires a la suite des articles.
    D ailleurs, je.lis souvent les commentaires sur.les articles en general, on a le vrai ressenti des gens.
    Qu est ce que je constate? Que c est toujours le moment d acheter….soit les taux sont au plus bas, il faut se depecher parce qu ils vont remonter, soit les taux remontent, la encore grouillez vous, soit les prix remontent ( ah bon ils etaient descendus?), bref quelle que soit la periode , il faut acheter!!!!!
    Sauf que j ai vu des agences immobilieres mettre la cle sous la porte dans ma commune (cote basque) , que des amis ont.mis deux ans avant de vendre leur.maison…elle est la la realite.
    Apres, les analyses de MA, c est un peu comme la meteo, il fait beau mais attention le temps peut changer.

  • Vincent dit :

    Je suis également toujours aussi étonné par cette courbe noire des notaires.
    C’est assez étonnant de la voir totalement coller avec les chiffres de la « base bien » puis soudainement s’en éloignée grandement.
    Si je prend le T3 2015, nous sommes à 124,5 alors que sur la courbe ci avant nous sommes à 120 :
    http://www.base-bien.com/PNSPublic/DocPublic/Indicesdesprixdesappartementspardept.pdf
    Pour donner une d’idée du décalage entre ce que dise les notaires sur le site des notaires de Paris et les chiffres rapporter par Meilleursagents :
    http://www.base-bien.com/PNSPublic/DocPublic/Historiquedesprixdesappartementspardep.pdf
    Prix à Paris au T2 2011 : 7720€
    Prix à Paris au T3 2015 : 8010€ 
    Même niveau de courbe chez Meilleursagents…

  • Vincent dit :

    Je suis également toujours aussi étonné par cette courbe noire des notaires.
    C’est assez étonnant de la voir totalement coller avec les chiffres de la « base bien » puis soudainement s’en éloignée grandement (pour trouver les chiffres, il suffit de taper sur google : « notaire prix immobilier »).
    Si je prend le T3 2015, nous sommes à 124,5 alors que sur la courbe ci avant nous sommes à 120
    Pour donner une d’idée du décalage entre ce que dise les notaires sur le site des notaires de Paris et les chiffres rapporter par Meilleursagents
    Prix à Paris au T2 2011 : 7720€
    Prix à Paris au T3 2015 : 8010€ 
    Même niveau de courbe chez Meilleursagents…

  • Vincent dit :

    Et , d’après les notaires, le prix à Paris augmente entre le T2 2015 et le T3 2015 mais la courbe ci avant rapporté ici diminue.
    Je suis assez septique…

  • Parisi dit :

    QUESTION A MEILLEURS AGENTS
    Comment se fait votre calcul de l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante en notant vos chiffres:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde le prix de l arrondissement que vous publiez il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements.

  • m'en fou dit :

    Parisi! Parisi! Parisi!

  • Leucippé dit :

    Vincent ,vous êtes un foss septique ?!!!! …..
    La sceptique Leucippée ….

  • Parisi dit :

    Parisi
    13 mai 2016 à 7:32
    QUESTION A MEILLEURS AGENTS
    Comment se fait votre calcul de l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante en notant vos chiffres:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde le prix de l arrondissement que vous publiez il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements.

  • julien bonnetouche dit :

    Bonjour à tous,
    Un premier sondage vient de donner Trump vainqueur face à Clinton. Il semble bien qu’il ait le vent en poupe et pourrait gagner l’élection de novembre.
    Ici, chez nous il ne plait pas à intelligentzia, mais la tendance mondiale va dans le sens d’une certaine radicalisation libérale et droitière, avec le retour d’un état fort, à la fois pour lutter contre une immigration déstabilisante et la concurrence des chinois, devenus aujourd’hui dominants, mais qui ne cassent plus les prix.
    En France, le programme des candidats « les républicains » sans être aussi caricatural devra répondre à deux exigences : priorité aux entreprises et au pouvoir d’achat des ménages. Partout en Europe la tendance est identique.
    Ronald Regan en son temps avait fait retrouver toute se prééminence aux USA en faisant jouer en même temps les vieux ressorts nationalistes et le desserrement les cordons de la bourse.
    Je vois bien quelque chose dans ce genre pour les années qui viennent, d’autant plus qu’il faudra se sortir de la crise qui dure maintenant depuis presque 10 ans. :
    De l’argent, beaucoup d’argent, surtout pour les entreprises, mais pour tout le monde aussi, de manière à relancer la consommation et redresser le moral.
    Si ce scénario s’avère, et nous le saurons dès 2017 ou 2018, je vous laisse imaginer l’impact sur les bourses et l’immobilier pour les 5 ou 10 ans qui sont devant nous !!

  • m'en fou dit :

    @MeilleursAgents
    Bon on a compris tu ne répondras pas à Parisi car c’est un méchant haussier… a moins que sa question t’enkikine? Tu ne bidouillerais quand même pas les chiffres du 16 ème? Mince. Si il est vrai que des mamies à chienschiens déconnectées d’internet, qui aurrait cru que un gars « Parisi » irait fouinner dans un arrondissement dont tous le monde se fou?
    Bon à defaut de ne pas repondre à Parisi, tu me souhaite mon anniversaire?
    Et oui je viens de finir un tour du soleil!
    J’ai à présent presque le même age que le numéro de l’étage auquel je viens d’acheter. Je ne suis ni enfant, ni ados, ni jeune adulte, donc autant vous dire, que Paris intramuros la ringarde n’offre aucun immeuble assez haut… Heuresement que le 92 est la pour proposer les plus hautes tours d’habitations de France!
    Vive moi, vive ma tour!!!!!!!!

  • Parisi dit :

    @m en fou
    Erreur tu as les tours du 15eme et du 13 eme qui sont hautes.
    Et quelques tours dans le 19 et barres HLM du 18/19/20 le long du périphérique (mais ca C est du jeune adulte)
    Question à la con question ardiecon:
    quelle différence de prix entre :
    un RDC et 1er
    Un 1er et 2nd
    Un 2nd et 3eme
    Et ainsi de suite jusqu au 6 eme

  • Parisi dit :

    joyeux anniversaire m en fou !
    J espère qu avec un an de plus tes analyses seront plus posées !!! 😉

  • julien bonnetouche dit :

    @ m’en fou,
    C’est curieux d’aimer les tours. J’avoue que je n’ aurait même pas pensé à aller y habiter !!
    D’ailleurs je croyais qu’il n’y avait que des bureaux à la Défense.
    Dis moi, il parait que ça bouge la haut quand il y a du vent C’est vrai ?
    Et on n’a pas trop le vertige quand on regarde par la fenêtre ?

  • Parisi dit :

    @MEILLEURS AGENTS
    @SEBASTIEN DE LAFOND
    MERCI DE RÉPONDRE À MON POST MÊME SI C EST POUR DIRE:
    « CIRCULEZ IL N Y A RIEN À VOIR »
    Parisi
    14 mai 2016 à 7:42
    Parisi
    13 mai 2016 à 7:32
    QUESTION A MEILLEURS AGENTS
    Comment se fait votre calcul de l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante en notant vos chiffres:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde le prix de l arrondissement que vous publiez il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements.

  • julien bonnetouche dit :

    @ Parisi,
    Ne vous énervez pas ils ne sont pas comme vous !! là ils sont en week end !!! par contre dès demain après midi, après leur réunion de rentrée de 10H30……
    J’arrête là, car je risque d’être censuré !!

  • Parisi dit :

    Excellent Julien… !
    Our le café c est important 😉

  • m'en fou dit :

    @Parisi et Julien
    Alors oui , il ya des tours à Paris enfin bon les plus hautes dépassent de peu les 100 mètre et ne dépassent jamais les 39 étages (Prélude dans le 19ème et Super Italie dans le 13 èeme sont les plus haute de Paris et ne dépasent pas ce plafond). A Paris, on est souvent plafoné à 100 mètres (encore une règle d’empecher de tourner en rond à la francaise).
    Pour passer les 40 étage et plus il faut sortir de Paris avec
    Tour Le France (à Puteaux) avec 40 étages
    Tour Les poissons (à Courbevoie), avec 42 étages (même si un peu faux car les derniers étages sont des bureaux
    Tour Défense 2000 (à La Défense, vu le nom, vous l’aurrez deviné) avec 46/47 étages.
    Et la course dans les années 70 s’est arretée la, alors que partout dans le monde elle a continuée.. arf.
    Je suis à présent au 36 ème et il me reste encore 10 étages à gravir ou de marge, alors que à Paris, je serai déjà tout en haut sans pouvoir aller plus haut.
    La vie dans une tour (je parle des copro privée, pas des hlm) est un peu à l’opposé de ce qui est à la mode depuis 20 ans (je ne cherche donc pas à convaincre).
    – Appartement ouvert sur l’extérieur (depuis les années 80, les appartements sont replié sur eux même)
    – Vie collective (PC sécurité, gardiens, école maternelle au rdc et 1er étage de la tour dans mon cas), alors que la mode aujourd’hui est un immeuble, petit, sans personnels, et avec interphone et digicode
    Ce que j’aime, c’est d’avoir l’impression d’êtreen plein ciel, de ne pas avoir de rideaux ni volets, pas de vis à vis, voir à 30km, voir le couché de soleil tous les soirs.
    D’en bas, on s’imagine que en haut on se prend tout de haut avec mépris (ce que on peut s’imaginer avec la hauteur), mais en fait, en haut on « déconnecte » comme si on fait « pause » tous les soirs en rentrant chez soi.
    Le vertige .. mm au 36ème, je ne lai pas, et sauf cas très rare, les gens ne l’on pas chez moi (le vertige est complexe et pas uniquement lié à la hauteur, mais aussi au mouvement)
    et est ce que cela bouge? heu non. Même lors de la tempète de 1999 et 1987, la tour ne bougeait pas à mon ressenti) mais les baies vitrée se voillaient de quelques milimetres (différence de 1 cm max en leur centre). Une tempèce est unensemùbme de10aines 100taines de turbulences non synchronisées qui font que un édifice ne bouge pas (ou très peu), mais font en revanche que des vitres peuvent lacher. La seule fois ou cela à bougé, c’était en mars 1994 en pleine nuit lors de l’explosion de la centrale du chauffage urbain de la Défense .. la ca abougé comme sur un pont lorsque un gros camion passe (mais à l’époque tout le monde avaient été révéillés sur 3/4 kilomètres tours ou pas tours
    Ha un avantage énooooorme d’une tour. Vu que ce n’est pas « à la mode, in, hype », c’est qu.. à standing identique, c’est moins cher de 5% (ce sera pareil à votre revente, mais au moinsvous avez 5% de surface en plus pour y vivre).

  • m'en fou dit :

    @Julien et Parisi
    Sur la réponsede MA à la question de Parisi.
    Ha je ne serai pas aussi taquin, surtout que MA nous avait convié lors d’un apéro que j’avais trouvé fort agréable et sympatique.
    Je pense que ce que relève Parisis est le genre de « détails à la loupe » qui dérange un peu, car MA s’adresse à du grand publique et même si très poussée (par comparaison à d’autres), l’approche de MA reste « marketing » pour être compris par tous.
    Exemple, une base de notaire donnera des références pour un immeuble ou une rue exactement au prix des transactions., mêmesi il y a des écarts dep rix de 1 à 2 (la base de notaire de fiche de savoir les raison de cet écart… vendeur entubé, acheteur volé, appart ravagé, appart en marbre)… En revanche, un agent immobilier (MA aurra surement la même approche) lissera toujours (tronquer sans volonter de tromper) les chiffres pour les lisseren ne prenant que les références du nuage de points du centre…. sinon acheteurs comme vendeurs se feront des noeud à la tête.
    MA, pour moi, lisse peut être d’une manière ou d’une autre les chiffres, ce qui créer des incohérence (si on regarde à la loupe)…Et ce n’est pas une réunion du matin de 10h30 qui donnera une réponse… Au mieux MA souhaite que on zape et change de sujet (par exemple en parlant dema grande et belle tour Défense 2000) en oubliant la question de Parisi, sinon il faudra comme dans toute organisation, 1, 2, 3, 4 réunions de crise avec validation de l’argumentaire.
    Ils n’ont pas répondu…mais ils nous lisent. Ils cherchent peut être à noyer le poisson.. mais on est pas censuré. On les agace peut être, mais ils s’imbibent de nos remarques et de nos comentaires.
    La remarque de Parisi ne passera donc pas pour « le chieur », mais sera interprété comme « les clients sont de plus en plus pointus en général ».
    .

  • julienbonnetouche dit :

    Juste un micro-sondage qui vaut ce qu’il vaut :
    j’ai un copain qui cherche à acheter sur Levallois : un appartement de qualité, de 70m2 environ.
    Croyant que les prix avaient nettement baissé, je lui dit : ça vaut dans des 7000€/8000€ le m2 ?
    Tu n’y es pas me répond il !! plutôt entre 9000 et parfois 10000€/m2 du moins pour les prix affichés.
    Dubitatif, je suis allé voir sur se loger, et c’est vrai.

  • Parisi dit :

    Parisi
    16 mai 2016 à 12:34
    @MEILLEURS AGENTS
    @SEBASTIEN DE LAFOND
    MERCI DE RÉPONDRE À MON POST MÊME SI C EST POUR DIRE:
    « CIRCULEZ IL N Y A RIEN À VOIR »
    Depuis le 7 mai je pose la même question. Pour une fois que je pinaille vous pourriez me répondre
    Parisi
    14 mai 2016 à 7:42
    Parisi
    13 mai 2016 à 7:32
    QUESTION A MEILLEURS AGENTS
    Comment se fait votre calcul de l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante en notant vos chiffres:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde le prix de l arrondissement que vous publiez il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements.

  • Parisi dit :

    Je crois que je vais me faire virer du forum…
    Mes amis Si je suis black liste du forum sachez que je vous aime quand même et que mon silence sera à l insu de mon plein gré…

  • m'en fou dit :

    @Parisi
    Je ne pense pas que vous vous fassiez blacklistercar:
    – Sauf sur les forum militants, il est très dure de se faire virer
    – Vous êtes peut être un épine dans le pied de MA, mais vous vos propos sont politiquements correct et vos propos n’insultent pas.
    – Si vous veniez à être virer, beaucoup abondonneront le forum (dont moi le premier), non pas par militantisme à votre cause, mais car si vous êtes blacklisté, cela donnerait comme signalt (hypothèse ici) que les chiffres sont arrangés et que le site chercherait (encore hypothèse) à les cacher… Le site et forum perdrait toute sa crédibilité.
    Ami Parisi, il ne vous arrivera rien,
    MA choisira une de ces trois options
    – Vous ignorera en espérant que vous allez vous lasser
    – Vous ignorera pour vous faire peter un cable et tenir des propos injurieux, pour la avoir une raison de vous virer. (conseil donc, restez sobre mais oripilant, comme un robinet qui goutte… C’est pas méchant un robinet qui goutte, tic tic tic tic tic tic
    – ou bien (ce que je pense) Vous fera une réponse (un peu fumeuse) sur CE forum de CE mois vers le 28/29 avec excuse bidon pour le retard de réponse… Ils pourront ainsi dire « sisisi on répond toujours… et vu que on sera le 28/29, il sera trop tard pour debatre sur le fondement de leur réponse.. en effet 3 jours après le forum de juin sera ouvert et on ira tous comme des moutons discuter sur le baro de juin avec les chiffres de juin et on aurra oublié votre question.
    Au pire, cher ami Parisi,… si a la fin du mois, ils ne vous ont pas répondu, ouvrez le forum de juin en postanten premier votre copié collé de ce mois ci comme ca on perdra pas le fil hihi
    @MA
    Soyez cool, répondez à mon enemi le haussier, car la je suis en train de m’allier par fraternité avec mon énemi. Répondez lui! Comme ca il aurra sa réponse, on sera content.. et Parisi et moi même pourrons reprendre note guerre de tranché 🙂 »

  • julien bonnetouche dit :

    @ m’en fou,
    De profundis !
    Vous êtes trop optimiste, car je viens d’être censuré (modéré comme on dit) sur mon post d’hier sur les prix à Levallois..
    Et pourtant vous savez tous que l’invective ou l’insulte ce n’est pas mon truc !!
    Non, c’est sans doute sur le fond que je l’ai été!!
    Amis Parisi, et m’en fou, on rigolait bien, mais je vais sans doute disparaitre, et si Parisi est aussi black listé, il ne restera plus que m’en fou, et personne qui soit haussier. pour l’ asticoter !!

  • m'en fou dit :

    @julien
    Ha bon? un modération/censure arriverait donc parfois même avec des propos « normaux ».. Ca ne m’est jamais arrivé, ou sinon je ne m’en sis jamais rendu compte.
    Haaaa mais je sais pourquoi Jullien vous vous êtes fait censurer sur vos prix, et pourquoi moi il ne m’arrrive rien…. car vous êtes haussier!!!! Alors que mois je suis baissier comme MA (dans le fond , MA laisse pensser à une baisse (hausse mais que à cause des taux). Donc vu que je suis baissier comme MA, je suis donc dans le vrai et j’ai donc une immunité. Tralallalalala
    @MA (au stagiaire qui n’ose pas répondre en l’absence de grand chef qui est peut être en congés)
    Voici ce que vous pouvez copier coller ici même à notre ami Parisi en vu de gagner du temps, sans rompre le lien d’échange.
     » bonjour Parisi. Toute l’équipe de MA se joint à moi pour nous excuser du retard de notre réponse. En effet, nous avons basculer nos donnés d’intervention du forum, sur un nouveau serveur plus puissant, rendant impossible temporairement une réponse de notre part. Le basculement est à présent terminé et nous sommes heureux de pouvoir vous répondre. MA est aussi ravi de vous annoncer en avant première que ce basculement amènera des outils que vous découvrirez bientôt dans les prochains baromêtres.
    Quant a votre relevé minutieux des chiffres de l’immobilier et l’incohérence que cela peut donner en apparence, cela resulte juste du fait que les entités soustraites et déduites au sous jacent, bien que proportionnelles, reprennent de manière inversement logarithmique, la proportion du nuage de points servant de socle au prix moyen. votre analyse souligne donc que nos chiffres sont en parfaites harmonie.
    Nous vous remercions car ce sont des forumers comme vous Parisi qui font la force de ce forum »
    voila c’est bien comme réponse non? 😉

  • Ca c est sur dit :

    Bon ben moi aussi je disparais dans les profondeurs ….dommage ca me delaissait le matin en prenant mon cafe d e.vous.lire!!!
    Comme dit ma fille de 6 ans : « je vais.te manquer!!! »

  • Parisi dit :

    M en fou vous êtes mon meilleur ennemi (parce que baissier) !!
    Le stagiaire doit se Marer ou flipper à 100%!

  • julien bonnetouche dit :

    @ m’en fou,
    Quel esprit de finesse !! vous devinez tout !!
    Mais attention, le censeur n’a peut être pas d’humour ! Aussi je vous conseille dorénavant de changer votre pseudo pour celui de La Fontaine. Et de faire parler des animaux . C’est moins risqué.
    Tiens, je vais faire un autre essai pour voir si ça passe mieux :
    A Levallois l’immobilier est bradé , et avec les taux bas on n’ a pas l’impression de payer .
    Colluche disait ce n’est pas l’appartement qui es cher, c’est le crédit. Aujourd’hui, tout quasiment est donné.
    il est temps de se précipiter pour acheter, en particulier dans les agences affiliées à MA (j’ai pas vérifié, mais il y en a sûrement) qui sauront (peut être ) vous présenter des 5eme étage avec balcon , au prix d’un rez de chaussée il y a 5 ans !!!!!

  • m'en fou dit :

    Aye on voit le post sur Levallois!!!!! Vous voyez julien, pas de censure!
    Ca baisse à Levallois? je ne connais pas assez pour savoir. Mais j’aime bien lacitation de colluche.
    La Fontaine c’est sympa comme speudo, mais m’en fou fait plus désinvolte :-). Bon pour l’humour, je pense que MA en a quand même … la preuve, ils ne m’ont pas censuré. La seule chose que censure MA, c’est leur réponse à notre ami Parisi.

  • Parisi dit :

    Parisi
    18 mai 2016 à 7:51
    Parisi
    16 mai 2016 à 12:34
    @MEILLEURS AGENTS
    @SEBASTIEN DE LAFOND
    MERCI DE RÉPONDRE À MON POST MÊME SI C EST POUR DIRE:
    « CIRCULEZ IL N Y A RIEN À VOIR »
    Depuis le 7 mai je pose la même question. Pour une fois que je pinaille vous pourriez me répondre
    Parisi
    14 mai 2016 à 7:42
    Parisi
    13 mai 2016 à 7:32
    QUESTION A MEILLEURS AGENTS
    Comment se fait votre calcul de l évolution par arrondissement ?
    J ai constate l anomalie suivante en notant vos chiffres:
    Tous les quartiers d un arrondissement montent le mois qui suit (j au pris note du prix par quartier), cependant quand on regarde le prix de l arrondissement que vous publiez il baisse
    Ç est le cas du 16 eme et de certains autres arrondissements.

  • julien bonnetouche dit :

    Merci mes amis,
    grâce à votre soutien humoristique et moral, je suis réhabilité, blanchi !!
    Mon post ( tout à fait anodin) du 18 mai sur les prix à Levallois est miraculeusement réapparu (voir plus haut)
    Soyons optimistes !! et voyons y un premier pas dans la lutte que nous menons pour la transparence, la vérité des prix, et contre la manipulation de l’information. ( bon d’accord, ça fait un peu pompeux !!)( je n’ai pas de smiley sous la main, mais je fais volontiers un clin d’œil à MA)
    Et avec un peu d’insistance, Parisi finira peut être à avoir sa réponse …..

  • m'en fou dit :

    @ tous
    Faisons les paris,
    MA répondra t’il avant la fin de la journée? Avant la fin de la semaine? avant la fin du mois?
    Ma répondra t-il 24h avant le nouveau barometre pour répondre un truc de fumeux sans qu’il y ait de réél debat vu que nous basculeront sur le baro de juin?
    MA va t-il supprimer le forum sur le baro de juin pour éviter la liberté d’expression? à défaut de ne pas répondre ici?

  • Ca c est sur dit :

    Souvenez vous les amis quelques annees en arriere….il y avait sur ce site un forum ou on debattait de sujets sur l immobilier, qui d ailleurs etait tres.anime…il a disparu du jour au lendemain ….
    Meme sentence pour le barometre de l immobilier?? Ce serait dommage quand meme,…

  • Bonjour à tous,
    Voici la tant attendue réponse à la question de @Parisi !
    Les deux chiffres évoqués ici qui n’ont pas le même objectif :
    – Le prix par quartier est la synthèse de l’ensemble des prix du quartier. Le prix est obtenu en agrégeant toutes les adresses du quartier en utilisant l’ensemble du parc immobilier : que le bien ait été vendu ou pas !
    – L’indice arrondissement indique l’évolution des prix pour les biens vendus.. On utilise ici uniquement les transactions réalisées.
    C’est donc une différence de modèle, dans un cas nous estimons le stock de bien (prix par quartier), dans l’autre nous estimons l’évolution du flux (indice des prix)
    Pour étudier correctement l’évolution des prix d’un quartier il faudrait disposer d’un indice au niveau du quartier, nous travaillons sur ce sujet actuellement.
    Toutes nos excuses pour avoir mis tant de temps à répondre, d’autant que ce n’est absolument pas une question « piège » ou « gênante » comme on a pu le lire plus haut (ce sujet a d’ailleurs déjà été abordé à plusieurs reprises dans différents Baromètres).
    A l’avenir, si vous avez des questions ou remarques concernant nos Baromètres, nous vous invitons à utiliser la rubrique « Nous contacter ». Cela nous permettra d’être informés en temps réel et de pour pouvoir vous répondre dans les meilleurs délais (le système de commentaires n’est pas idéal pour cela).
    Merci et bonne journée à tous !
    Jules de MeilleursAgents

  • ledecu dit :

    Merci Jules pour cette information que je ne connaissais pas (même si on pouvait s’en douter via quelques analyses comme celle publiée par Parisi.
    Que comprendre par rapport à l’exemple de Parisi du coup ?
    Les montants des ventes réelles étant en baisse (prix de l’arrondissement) mais celui des biens à vendre + vendus étant en hausse, cela signifie-t-il que les vendeurs ont fortement relevé leur prix sur les annonces…mais que le taux de rabais sera donc plus fort (puisque le montant final baisse).
    Encore une fois, les vendeurs anticipent des hausses franches qui ne viennent pas…et sont d’autant plus déçus car l’écart entre la promesse de l’agent et le montant final est important.
    Les taux continuent de baisser, ce n’est pas pour autant que le gain virtuel de pouvoir d’achat doit forcément tomber dans la poche du vendeur…

  • julien bonnetouche dit :

    @ledecu
    Oui je crois que les vendeurs ont rehaussé leurs prix. c’est d’ailleurs ce qui transparaissait dans mon post sur Levallois.
    En fait ils anticipent la hausse ( que moi j’ai prévue pour fin 2016 et surtout 2017)
    Il est humain que les vendeurs la répercutent tout de suite s’ils la pressentent aussi.
    Et c’est là que je ne suis pas certain que les rabais soient beaucoup plus forts : ça dépend de leur degré de conviction sur la future hausse et aussi de l’urgence de vendre ou non.
    Cela dépend aussi de l’état d’esprit des acheteurs : croient ils aussi à un future hausse ou pas ?
    la réponse à ces questions va se trouver encore une fois dans les volumes de vente d’ici la fin de l’année : s’ils faiblissent, alors la hausse des prix de 2017 est remise en question.
    Au contraire s’ils restent à un niveau élevé, cela donnera un coup de fouet supplémentaire aux prix…

  • Ca c est sur dit :

    que le bien ait été vendu ou pas !
    Bon y a un truc qui m echappe, j ai pas tout compris, il me semblait que MA se basait sur le prix des biens reellement vendus…ca doit etre normal, avec mon bac scientifique et mon titre de docteur, je ne comprends pas toutes les subtilites….
    Ca me fait penser a tous ces contrats merveilleux type PERP S et autres….un jour ou j avais du temps, j ai essaye de calculer la rentabilite, le moment ou ca devenait interessant en fonction des sommes deposees et du nombre d annees….impossible de savoir!!! Il y a tellement de parametres qui peuvent varier (table de mortalite, valeur du point…)qu au final, celui qui gagne de l argent, c est celui qui gere le produit ….j ai tout arrete !!!!

  • Kips dit :

    Ce qu’il faut donc retenir, c’est que le prix par quartier est faux car il n’y a que le prix de la transaction qui peut être fiable.
    Personnellement je trouve que c’est une erreur. Il faut présenter et moyenner des données comparables.
    Si comme le dit Parisi, le prix par quartier du 16ème monte alors que celui de l’arrondissement descend, cela met en évidence que le prix par quartier ne doit surtout pas être pris comme référence.
    le prix de vente est éventuellement une donné complémentaire pour traduire un comportement moyen de vendeur (et encore …avec des pincettes) mais surtout pas pour connaître le prix du m² (ou son évolution) dans le quartier.

  • julien bonnetouche dit :

    @ Kips,
    Vous avez raison quant aux chiffres qui doivent rester réellement vérifiables. et ce qui l’est le plus, c’est le prix moyen, par arrdt et plus encore par ville.
    Cependant dans un arrondissement donné, il y a des quartiers très différents, et à l’intérieur des quartiers des rues voire des immeubles différents et dans un immeuble des appartements très divers aussi.
    Finalement la vérité apparaît au moment de l

  • julien bonnetouche dit :

    désolé
    @ Kips,
    Vous avez raison quant aux chiffres qui doivent rester réellement vérifiables. et ce qui l’est le plus, c’est le prix moyen, par arrdt et plus encore par ville.
    Cependant dans un arrondissement donné, il y a des quartiers très différents, et à l’intérieur des quartiers des rues voire des immeubles différents et dans un immeuble des appartements très divers aussi.
    Finalement la vérité apparaît au moment de la vente : s’il se vend très vite, c’est qu’il n’était pas cher !!

  • ledecu dit :

    @Kips, tout d’abord, cela fait plaisir de nouveaux venus sur ces zones de commentaires, le turnover est faible ici…
    Cependant, M.A n’est là que pour retranscrire les données des notaires. Ils s’appuient en effet sur leurs partenariats avec les agences pour proposer un algorithme (que l’on aime ou pas) afin justement d’anticiper les prix et de les déterminer quasiment à l’adresse (on sait tous que lorsqu’un quartier sort à +1%, toutes les adresses de ce quartier ressortent à +1% sauf très rares exceptions)
    Donc, perso, cela ne me dérange pas que les données à l’arrondissement et au quartier divergent, mais il faut énoncer clairement que ces prix ne doivent pas se comparer.

  • Parisi dit :

    @tous
    Pour une fois je ferai un geste envers « G » (que je ne vois plus depuis que ses pronostics ont été contredits et lui même contrarié):
    Je suis étonné de l attitude de MA. Sincèrement je pensais qu ils étaient plus ouverts au dialogue et plutôt transparents. L Absence de réponse à changé ma vision.
    Après tout…Ce ne sont que des agents immobilier 🙂 (G un bouquet de fleur si tu nous lit)

  • Parisi dit :

    1000 excuses a Jules de MA!
    Je n avais pas vu votre réponse !!
    Je Ne savais pas que vous m aviez répondu!
    Vous pouvez oublier mon post du 26/05 (même le supprimer)!!
    Merci

  • G Rald dit :

    Bonjour bonjour je suis nouveau et vient apporter su sang neuf à cette discussion !
    Vous voyez Parisi où vous mène votre parano ! Encore une semaine et Jules serait devenu un « communiss » à vos yeux !
    Vous feriez mieux de racheter votre crédit et aller mieux ensuite !

  • Plotch dit :

    Pour revenir sur la question concernant le 16ème arrondissement, je tiens à signaler qu’il est tout à fait possible que le prix de l’arrondissement baisse alors que les prix de chacun des quartiers montent. Il suffit que le nombre de transactions effectuées dans le quartier le moins cher soit en forte augmentation.

  • julien bonnetouche dit :

    Bienvenue G Rald,
    C’est avec grand plaisir que nous voyons de nouveaux venus se joindre aux individus de mauvaise foi déjà présents ici !!
    C’est amusant, mais il me semble que dans G Rald, il y a comme un petit air de G !!

  • m'en fou dit :

    G Rald… ne serait que G? mm G râle?
    ok je sors

  • Parisi dit :

    bien vu Plotch! Je n y vais pas du tout pensé
    Merci
    @m en fou et Julien
    Le nouveau venu « G bidule « la même courtoisie que notre ancien ami G avec l aigreur en moins…. Vu l évolution du baromètre depuis 1 ans et vu que le grand soir attendu depuis 6 ans n a pas eu lieu je me dis que le ton rigolard du nouveau ne colle pas avec notre notre ami G.
    Et puis tous les G ne sont pas les mêmes. laGuillier, mélenGon, besanGenot, breGnev, Gastro, Guevarra, kin-GonG-un, … vous croyez que tous se connectent sous le même pseudo G pour nous parler d immobilier ?

  • Parisi dit :

    Bon j arrête je laisse là parole aux nouveaux…
    ☺️☺️

  • m'en fou dit :

    Moi j’attend le nouveau baro… vendredi?

  • G Stion de Patrimoine dit :

    Ce prochain baromètre s’annonce peu émouvant, pour le moment les prix vont tenir et laissons nos pronostiques à la suite : que se passera-t-il en 2017, quand la BCE devra montrer une évolution de sa politique monétaire (taux bas, rachat de liquidité) : reprise économique ? Abandon forcé entraînant l’immobilier vers sa chute « naturelle » ?
    Pour le moment, les prix ne peuvent pas chuter, point.

  • Parisi dit :

    Lundi

  • Vincent dit :

    En tout cas, je te prédit pas un super mois de hausse. Vu la pluie de cette dernière semaine, pas sûr qu’il y ait eu beaucoup d’acheteurs.

  • m'en fou dit :

    @Vincent
    MA va donc nous pondre un titre suivant
    « la pluie n’a pas fait fondre les prix »
    « le temps mossade n’a pas décourager les acheteurs »
    « un bon mois malgrès la météo »
    « une flambée avortée en raison de la pluie »
    🙂

  • Parisi dit :

    Entre +0.5 et +0.8%
    Avec un commentaire disant que ç est uniquement grâce aux taux que ça monte
    Plus la dynamique d achat printaniaire
    Et que les haussiers ne doivent pas pavoiser
    A propos je constate que :
    -les haussiers ne sont pas en train de pavoiser sur ce forum (à part une taquinerie tous les deux mois)
    -les baissiers ont quasi disparus
    – que si le marché baissais nous aurions vu des dizaines de commentaires apocalyptiques et anti vieux, riches, propriétaires, et acheteurs prêts à passer à l acte
    Comme quoi les plus sympas ici sont les haussiers et deux ou trois baissiers

  • Parisi dit :

    Je voulais dire entre -0.5% et +0.8%
    Histoire de ne prendre aucun risque !

  • julienbonnetouche dit :

    @ G stion de patrimoine et à tous nos amis,
    2017 sera indiscutablement une année charnière.
    Pour le monde avec un nouveau président US ( surtout si c’est Trump),
    Pour la France avec aussi un nouveau président qui aura en charge de faire passer notre pays du stade d’une économie redistributive à celui d’économie plus libérale.
    la violence avec laquelle les opposants à cette évolution s’expriment (casseurs et CGT) est une sorte de » chant du cygne » d’un bolchevisme sub-claquant, mais au pouvoir de nuisance encore non négligeable.
    La patience des allemands (qu’il faut saluer) ainsi que la baisse des taux, de l’euro et du pétrole réunis nous a laissé encore cette année de répit pour continuer à camoufler notre indigence, mais l’heure de vérité approche, avec en embuscade le communautarisme religieux fort pourvoyeur de chômage et son pendant d’extrême droite .
    La seule solution pacifique à nos problèmes est une reprise économique suffisante pour calmer les esprits, et cela passe par davantage de confiance des agents économiques et des entreprises, donc davantage de libéralisme.
    L’opinion est pour le moment schizophrène : elle comprend qu’il faut des réformes, mais ne veut pas que cela la perturbe dans ses ( mauvaises ) habitudes d’ assistanat. Il faudra pourtant bien y passer…
    Malgré les obstacles et les perturbations prévisibles l’année prochaine, il me semble que la perspective d’un avenir économique meilleur devrait continuer à rester favorable à l’immobilier : les gens achètent aussi quand ils pensent que ça va aller mieux !!

  • Sam dit :

    @Julienbonnetouche : je suis d’accord avec la première ligne uniquement.
    Pour le reste, votre libéralisme est-il celui de l’Union Européenne ? Car dans ce cas, il est déjà en mis en place (vous pensez toujours que la France est souveraine vous ?) d’une part, et pas forcément celui que vous prônez : ce n’est pas la loi travail qui simplifie le marché du travail, ce n’est pas l’austérité qui relance l’économie.
    2017 sera charnière avant tout pour la stratégie de la BCE. Pour le reste …
    @Parisi : je reste baissier et sur ce forum, pour preuve je viens vous dire et redire que sans cette politique de la BCE, la baisse eut été la tendance naturelle du marché. Mais comme vous êtes des interventionnistes communiss, vous ne voulez pas l’admettre. Comme tout biassier, je m’appuie sur ce type d’articles http://www.immobilier-danger.com/Quel-serait-l-impact-d-une-forte-890.html

  • Vincent dit :

    @Sam : Immobilier danger ce n’est pas un site qui nous rabâché Friggit depuis 2004? (baisse rapide de 40%)
    Si on veut être plus récent, que disait ce site en 2009?
    Biensur, les résultats du passé ne disent rien sur les resultat futur mais ne pensez vous pas que le credit de ce site est écorné année après année?

  • Vincent dit :

    Je ne mérifirais aussi un peu plus des personnes qui vous sorte des relations simple et linéaire (MA en premier. Cf titre de ce mois ci) entre taux et prix. Ça ne s’est jamais montrer historiquement.
    Biensur, les taux ont une influence les prix mais c’est multi-factoriel. La seule chose qu’on peut raisonnablement dire est que si les taux montés et que touts étaient égale par ailleurs (ce qui ne sera jamais le cas), cela aura un impact déflationniste sur les prix.
    Maintenant, Amha, tous ceux qui vous donne un chiffre raconte n’importe quoi. Si les taux remontent, il est probablement que la croissance soit repartie. Or, qui dit croissance dit également augmentation de l’argent investiront sur le même nombre d’actifs. Autrement dit, augmentation probablement du prix. Les deux phénomènes jouant dans le sens opposé.
    Pour résumer, oui, les taux soutiennent les prix mais il est impossible de connaître jusqu’à quel point et ce n’est certainement pas si simple et important que vous/MA/Immobilier Danger croyez.
    C’est tres simpliste et vous allez devant d’énorme déceptions si toutefois les taux remontaient (l’impact serait surement moins fort que prévu).
    D’ailleurs, ceux qui profitent le plus de la baisser des taux sont ceux qui ont deja un credit. Certainement pas ceux qui attendent le grand soir.

  • Vincent dit :

    (Desole pour orthographe et la syntaxe approximatif. La complétion de mon telephone est mauvaise :/).

  • Sam dit :

    @Vincent : Oui bien sur, mais avant de relativiser le problème, il est plutôt bon de l’identifier.
    Ah oui, et j’allais oublier de dire : les haussier sont de fieffés hollandistes, qui disent « ça va mieux » dès qu’un chiffre est moins négatif. Pour faire une métaphore, vous diriez mamie est en bonne santé, on lui a mis un peacemaker !
    Blague à part, au final, que l’on ait des prévisions ou d’autres, la tendance est quand même au marché difficile , risqué et incertain, à proportion du montant d’investissement requis. Certes il peut être profitable au final, mais ce n’est pas en toute sérénité pour peu qu’on se pose la question.
    Pour corroborer vos propos Vincent, renégociez vos prêts avant juillet, tant que les banques consentent encore à s’occuper de ces dossiers avant l’été ! Il faut en effet bien tirer profit de cette situation qui pour tout le reste n’a pas grand avantages …
    les prix sont à jour à juin, je prévois pour ma aprt une faible hausse (des prix) en juillet sur les quais de Seine… 😉

  • Vincent dit :

    @Sam : Vous avez raison qu’un investissement immobilier n’est pas sur d’être très profitable à terme.
    Maintenant, je pense que ceux qui prennent le plus gros risque ne sont pas ceux qui achètent mais ceux qui pourraient acheter et qui attendent (et espérant mieux).
    Car ici on ne parle pas d’un placement pur. Il s’agit de remplir un besoin primaire que vous finirez par satisfaire (mise à part si vous souhaitez rester locataire jusqu’à votre mort).
    En un sens, les taux en baissent couplé à une stabilité des prix (on ne va pas ergoter sur + ou -1%) offre une protection accrue à ceux qui achètent aujourd’hui car ils dépensent moins en frais de propriete (baisse des interêt d’emprunt) alors que le frais lié à la location sont stables. Ceux qui leur donne une plus grande sécurité sur une baisse éventuelle des prix.
    Pour vous donner un exemple, j’ai acheté l’été dernier dans le 92 et je suis en train de renégocier mon pret. J’ai calculer qu’en revendant dans 9 ans (mon scénario initial était une détention de 10 ans) et que je vendais 25% moins cher, je ne perdais pas d’argent. Je trouve que le matelas est important.
    Par contre, pour le locataire qui attend le grand soir, plus le temps passe sans crash et plus sa situation se détériore jusqu’à devenir irréversible (je connais une personne de 43 ans qui a voulu faire ce Paris et qui se retrouve maintenant totalement hors marché par rapport à son besoin).
    En bref, vous pouvez jouer. Vous avez le droit. Surtout si votre conviction est qu’on est dans une situation de crash iminant. Mais ça me semble plus risquer que d’acheter. Le tout est d’en avoir conscience.

  • julien bonnetouche dit :

    @ Sam,
    Merci,
    car avec mon petit laïus, j’espérais bien avoir au moins une réaction d’un fervent partisan de l’immobilisme, du conservatisme des droits acquis, et de la nostalgie de  » l’État paiera car il en a bien les moyens » !!! (et puis surtout l’État c’est pas moi c’est les autres )

  • Parisi dit :

    J aime analyse de Vincent pas parce qu’il est haussier mais par son contenu.
    @Sam (alias G rald)
    Quand à la hausse ou à la baisse il y a toujours une raison pour expliquer cela. Il se trouve que les taux c’est une des raisons mais pas la seule, sans baisse des taux peut-être que le marché aurait perdu 2 a 3 %. Ca rend l’achat quand même plus intéressant que la vente pour les raisons évoquées plus haut par Vincent (age, stabilité et puis passer à autre chose dans sa vie, pouvoir un jour acheter plus grand en revendant le premier bien, et puis attendre 45 ans pour acheter son premier logement est suicidaire sur le plan financier voire impossible)
    Pour finir le site dont vous parlez prône le crash depuis 2004 au moins, franchement vous pensez qu ils ont la moindre crédibilité ? nous sommes 13 and plus tard rien ne s’est passé
    La baisse des taux n’a rien du dirigisme elle n’a pas été décidé pour l’immobilier. Elle était décidé pour toute l’économie. Et c’est le seul facteur de soutien je peux vous citer tous les facteurs qui vont contre l’immobilier et qui sont largement plus pénalisant que l’avantage de cette baisse des taux:
    Encadrement des loyers
    Fiscalité lourde
    Diagnostics obligatoires
    Effet d’annonce Cécile Duflot
    Vous conviendrez que ces facteurs dirigistes sont plus pénalisant que la baisse des taux qui n’a jamais été décidée pour l’immobilier

  • Sam dit :

    @ Parisi : les diagnostics obligatoires, pardonnez moi, c’est juste du professionnalisme. Imaginez dire à votre banquier : ah c’est long d’imprimer mes fiches de paie et de vérifier si j’ai été opéré d’un cancer il y a moins de 10 ans, mais tout va bien faite moi confiance pour emprunter ! C’est de l’information pour fluidifier le marché par meilleur connaissance initiale. Ok, c’est long au début car personne n’a été pro depuis longtemps là dessus.
    « La baisse des taux n’a rien du dirigisme elle n’a pas été décidé pour l’immobilier. Elle était décidé pour toute l’économie ». Il me semble que quelque chose débloque dans cet argumentaire 🙂 Mais oui, ce n’est du dirigisme qu’économique (comme l’austérité).
    @julien bonnetouche : Attention je n’ai pas dit qu’il ne fallait pas se désendetter ! Mais de mémoire de mes cours d’économie, l’endettement est à la base des néoclassiques (libéraux) alors qu’à l’inverse les interventionnistes et keynésiens sont contre. Vous vous trompez de dialectique il me semble (tous).
    « fervent partisan de l’immobilisme, du conservatisme des droits acquis,  »
    Vous êtes ma palme du hollandisme ! Comme il a été décidé par les dirigeant du PS (Valls et Khomry en tête) : le mot d’ordre est « nous sommes pour le progrès et le futur, et il y a ceux qui campent sur le passé ». Bravo, vous avez intégré le message.
    C’est quand même grâce au libéralisme qu’on en est là. Et vous me direz que c’est parce qu’il n’y en a pas assez. Oui peut être. mais si ça ne marche qu’en théorie parfaite, alors, est-ce que ça marche ? Car là on a détruit maladroitement l’économie mondiale à coup d’endettement, de dumping et de tentative pour tenir la croissance. Bref, faut être paradoxal pour rigoler des idéologues communistes tout en étant idéologue de la deuxième catastrophe conceptuelle issue du 18e siècle !
    Vous n’êtes pas intéressés par la carte par métro ?

  • julien bonnetouche dit :

    @ Sam,
    Je vous répondrai lundi, car cela mérite un petit développement.
    Non, la carte du métro tout le monde s’en F … car on la connait déjà par cœur.

  • Parisi dit :

    @Sam
    Un logement est plus statique qu un humain. Pas besoin de refaire un diagnostic d appartement tous les 6 mois (durée de validité des diagnostics : 6 mois). Ç est fait pour engraisser les diagnostiqueurs ou pour e..erder les proprios (effet Dufflot).
    Pour les taux: Dragi s en Fiche de l immobilier il a baissé les taux pour relancer les investissements et sortir de la crise.
    Pour la carte des métros:
    Je partage très souvent le point de vue de notre ami Julien mais pour une fois nos avis divergent un peu. Je pense que la carte de métro :
    1. N est pas utile pour qui a déjà choisi son quartier et le scrute et connais par cœur.
    2. Par contre la carte est tres utile pour qui me sais pas où s installer et a besoin de choisir une région ville ou quartier en fonction de son travail. De plus les prix étant élèvés les gens se rabattent sur la première ou deuxième couronne en fonction de leur budget mais le point non négociable est le transport pour aller bosser. J ai des amis qui ont été dans ce cas, ils cherchaient à habiter Paris, se sont rabattus sur Boulogne pour s agrandir ils ont été encore plus loin à Rueil. Je me souviens qu ils passaient un temps fou à décider entre : Montrouge, boulogne, Levallois, Asnières, Courbevoie, houilles et Rueil. S ils avaient cet outil ils auraient été plus vite et pu établir une vraie stratégie.
    3. Notre forum ici ne semble pas intéressé mais je nuancerai:
    A. Une carte des métros ne donne pas sujet à débat : haussiers versus baissiers donc peu D échange ou de débats.
    B. L outil Metro aide les nouveaux accédants plus que les routiers (et ils sont nombreux les nouveaux accédants sur le marché). Mais notre forum est animé par de vieux routiers qui sont la depuis des années.
    meme les Les baissiers sont de vieux routiers, souvent futurs (ou hypothétiques) propriétaires qui attendent le grand soir pour passer à l acte. Une fois propriétaires ils passeront à 80% dans le campa des haussiers pour valider leur décision d achat, sauf s ils restent acheteurs/investisseurs (comme m en fou) ils ont intérêts à ce que ça reste bas.
    Donc tous sont assez connaisseurs du marché (même si certains se trompent 😉 )

  • Parisi dit :

    Je ne peux m empêcher d être taquin

  • Sam dit :

    @Parisi : je suis propriétaire, mais ce qui sert mes intérêts n’a rien à voir avec l’analyse de la réalité. Etre réaliste est un pré requis en affaires, sinon, croire ce que l’on voudrait est, c’est une ruine assurée ! Je ne vous apprend rien, mais vous sembler penser que tout le monde sauf vous pense selon ses désirs.
    @ Julien : On a le temps, ce sujet n’est pas prêt d’être réglé, et quand bien même, on a pas la main pour en décider !

  • Rémi 3D dit :

    Intérressant, un post plutot réaliste.

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *