Fermer

Fiscalité sur les plus-values : quand faut-il vendre ?

Vendre 2 min.


À partir du 1er septembre 2013, un nouveau régime d’imposition sur les plus-values immobilières entre en vigueur. Avec une exonération fiscale au bout de 22 ans de détention et un abattement supplémentaire de 25%, ce nouveau système n’est pas aussi simple que nous l’aurions souhaité mais il est toutefois nettement plus avantageux. Meilleurs Agents vous aide à y voir plus clair pour tirer profit de cette éclaircie fiscale bienvenue :

Exonération après 22 ans, ou presque

L’impôt sur la plus-value est composé de deux prélèvements :

1. Impôt sur le revenu (19%)

Concernant la part de l’impôt sur le revenu, l’exonération est maintenant totale au bout de 22 ans contre 30 auparavant. Ce nouveau barème présente également l’avantage d’un abattement de 6% par an au-delà de la 5e année de détention (4% pour la 22e), alors que l’ancien régime concentrait la majeure partie des abattements en fin de période.

2. Prélèvements sociaux (15,5%)

La part dédiée aux prélèvements sociaux conserve, elle, une durée d’exonération totale à 30 ans mais à un rythme plus lent : 1,65% d’abattement par an de la 5e à la 21e année, puis 1,6% la 22e, et 9% jusqu’à la 30e année.
Au final, le nouveau système, bien que plus compliqué que nous l’aurions souhaité apparaît comme plus avantageux. Le tableau ci-dessous compare les abattements des deux barèmes :

Abattement supplémentaire de 25% pendant 1 an

Autre bonne nouvelle pour les particuliers qui envisagent de vendre leur résidence secondaire ou un bien d’investissement (les résidences principales sont toujours exonérées de tout impôt sur la plus-value), le montant de l’impôt sur la plus-value sera réduit de 25% pour toute vente actée chez le notaire avant le 31 août 2014.

Surtaxe conservée et hausse des droits de mutation à prévoir

La surtaxe pour les plus-values supérieures à 50 000 euros instaurée début 2013 est conservée. Le versement de cette surtaxe est effectué par le notaire au moment de la signature de l’acte authentique de vente et s’ajoute au taux global d’imposition des plus-values fixé. Retrouvez le détail de son fonctionnement ici.
Attention également à la hausse des droits de mutation à titre onéreux (couramment appelés « frais de notaires ») annoncée cet été. Dès le 1er janvier 2014, les départements auront la possibilité, sur option de leur part, d’augmenter ce taux de 0,7% (passant de 3,8 % à 4,5 %). La ville de Paris a déjà annoncé qu’elle ne relèverait pas les droits de mutation.

En pratique…

Monsieur Mussat vend pour 250 000 € un appartement détenu à titre d’investissement locatif. Ce bien acheté 100 000€ lui permet de réaliser une plus-value de 150 000 €.
En fonction de la date de cession et de la durée de détention du bien, l’impôt payé sur la plus-value varie du simple au triple :

L’avis de Meilleurs Agents

Nous pensons que la décision de vendre un bien immobilier ne doit pas se faire uniquement pour des raisons fiscales. Cependant, pour ceux qui projètent de vendre un bien d’investissement ou un résidence secondaire, nous recommandons de bénéficier de l’abattement de 25% valable jusqu’au 31 août 2014. Parallèlement, et dans la mesure du possible, une vente avant le 31 décembre 2013 permettra d’échapper aux éventuelles hausses des droits de mutation.
Les 50 conseillers de Meilleurs Agents sont à votre disposition pour vous aider à y voir plus clair et à réussir votre projet immobilier :

Je souhaite être rappelé par un conseiller Meilleurs Agents

Christine Bardet

62 commentaires Masquer les commentaires Voir les commentaires

  • KLEIM Pierre dit :

    Je vous remercie pour votre futur appel d’informations, car c’est actuellement une « certaine » jungle pour la compréhension efficace de cette nouvelle législation.

  • Virginie dit :

    Est-ce la date de la signature chez le notaire que l’on comptabilise (à compter du 1er septembre)?
    En effet, nous avons signé un compromis dans une agence le 26 août.

  • Christian dit :

    Bonjour. Vous confirmez que la plus-value sur la vente de sa résidence principale n’est soumise à aucun impôt, Quelque soient la durée de possession et la plus-value réalisée?

  • PINEAU dit :

    31/8/13
    Bonjour,
    Votre article est intéressant mais à mon avis incomplet, car il aurait fallu aborder aussi le cas de figure assez fréquent où la résidence principale a fait objet d’une donation aux enfants soit en totalité, soit partiellement si indivision. Dans ce cas, l’occupant devient usufruitier et les enfants des nus-propriétaires et « s’embourbent » une plus-value plein pot s’ils sont eux-mêmes locataires par ailleurs.
    Et ça, on oublie toujours d’en parler …
    Cordialement,

  • Dansxm dit :

    Bonjour,
    Merci, des infos même si elles sont à compléter, voire M. Pineau …
    question : quant est-il de la vente des murs d’un local commercial détenu depuis moins de 15 ans, achat 135.000€ et revendu 300.000€ … bonne réception,
    Très cordialement,

  • verchere dit :

    bonjour,
    Vérifier votre exemple, votre durée de détention est fausse après le 31 aout 2014 ,elle sera de 16 ans.
    cordialement

  • Chris dit :

    Bonjour,
    est-ce que je suis dans le vrai en déduisant des contributions de « Christian » (c’est pas moi)
    et de PINEAU que la vente de la résidence principale – après 15 ans – n’est pas imposée du tout, si il n’y pas donation aux enfants ?

  • Gisella dit :

    En cas d’un investissement locatif vendu en prévision d’une première acquisition de résidence principale, que se passe-t-il ?

  • Mary dit :

    Bonjour,
    Dans le cas d’une vente d’un appartement actuellement en location pour pouvoir acheter un logement principal, y-a-t’il dans ce cas là, exonération sur la plus-value? Merci d’avance de votre réponse. bien cordialement.

  • pons dit :

    Bonjour
    Merci pour ce tableau éclairant.
    J’ai une question complémentaire:
    Quelle la durée minimale pour qu’une résidence soit de nouveau déclarée comme principale après avoir été louée pendant 7 ans.
    Merci pour votre réponse

  • PUJOL dit :

    je veux vendre ma résidence principale dont j’habite depuis 6 ans suis je soumis à la plus value merci

  • Jean dit :

    Qu’en est il de l’exonération de la taxe sur le plus-value en cas d’utilisation du produit de la vente de sa résidence secondaire ou d’investissement à destination de l’acquisition de sa résidence principale, dans un délai de 24 mois.
    Reste t’elle toujours valable ?

  • PETILLON dit :

    Cette réforme concerne les maisons secondaires, elle est plus intéressante que l’ancienne, mais en ce qui concerne les terrains à bâtir, là, c’est le matraquage, dès janvier 2014, il n’y aura plus de décote en fonction de la durée de détention de ce terrain, même en cas de détachement parcellaire, soit disant pour récupérer du foncier, mais cette mesure s’explique dans les grandes villes, le foncier y est cher, mais dans les campagnes, cela ne se justifie pas, décision de François HOLLANDE, c’est un vrai scandale surtout pour les retraités qui sont obligés de vendre eu égard à leur retraite, et s’il veulent pouvoir se soigner correctement.

  • Bonjour,
    Merci pour cet article et ce tableau. En effet comme le souligne M Pineau il existe certaines situations où la fiscalité sur les plus values n’est pas aussi simple que présentée à travers cet article, ce tableau et ce simple calcul … Cependant cette mesure reste une excellente nouvelle pour les particuliers mais également pour le marché de l’immobilier qui espérons le se verra re-dynamisé : la réponse dans quelques mois …

  • Bonsoir à tous,
    Nous avons en effet cherché à présenter le nouveau régime d’imposition sur les plus-values de la manière la plus simple possible. Nous avons donc choisi d’éluder les nombreux cas particuliers pour nous concentrer sur les situations les plus fréquentes dans un souci de compréhension pour le plus grand nombre. Voici cependant quelques éléments de réponses aux questions posées plus haut :
    @virginie : la résidence principale est exonérée d’impôt sur la plus-value
    @verchere : Nous avons pris un exemple dont la durée de détention n’évolue pas dans le temps pour comparer plus facilement, elle est égale à 15 ans révolu dans tous les cas.
    @Gisella et Jean : La taxe sur la plus-value est en effet toujours exonérée d’impôts si la vente finance l’achat d’une résidence principale dans les 24 mois.
    @pons : La résidence principale s’entend, d’une manière générale, du logement où résident habituellement pendant la majeure partie de l’année et effectivement les membres du foyer fiscal. Il s’agit d’une question de fait qu’il appartient à l’administration d’apprécier sous le contrôle du juge de l’impôt.
    PS : pour estimer le montant de l’impôt sur la plus-value pour votre compte personnel, rendez-vous sur cette calculette gratuite : http://cl.ly/R9OP

  • daniel dit :

    bonsoir, très intéressant tout cela!
    Mais si l’on veux vendre la maison de nos parents dont on a hérité à leur mort, combien paye on?
    J’ai gardé cette maison dix ans, je l’ai louée, c’est la misère pour récupérer les loyers, et les locataires l’ont dégradée. Alors raz le bol, l’année prochaine je la met en vente. combien vais je payer d’impôts?
    Merci de vos réponses.

  • Dupon dit :

    Tout les moyens sont bon pour dépouiller de l’argent!!!

  • Patrick Bratti dit :

    Bonjour,
    Merçi pour vos informations sur le nouveau cacul des plus values.En effait depuis environ 8 mois je n’arrive pas à vendre ma maison secondaire,seulement une Visite!!!
    J’espère que ces nouvelles mesure vont activer le marché.

  • Nickie dit :

    Bonjour,
    Dans le cadre d’une succession :
    concernant la vente d’un bien (maison avec terrain constructible donnant sur une autre rue) d’une valeur d’environ 300.000 € en indivision entre frères et soeur.
    Pourriez-vous m’informer dans ce cas précis de la fiscalité à envisager.
    Avec mes remerciements
    Cordialement

  • TEROY dit :

    Comment parvenez-vous à calculer l’imposition à l’IRPP sans connaître la tranche marginale d’imposition. Mon notaire me dit que c’est en son étude que je verserai la totalité de la taxation sur la plus value Comment calculera t’il la part dûe au titre de l’IRPP ?
    Merci

  • DOUSSE PIERRE-ANDRE dit :

    Bonjour,
    Je suis de nationalité Suisse et je possède une résidence secondaire en France. J’aimerais la vendre avec une plue value de 120’000 €. Je la possède depuis 12 ans. Pouvez vous me dire combien je devrai payer d’ impôts en tout si je la vends avant le 31 août 2014 ?
    Merci

  • GOUTENOIR MARTINE dit :

    Cela fait deux ans que je suis proprietaire d’un logement dans le sud qui est destiné à la location,je suis moi-meme locataire d’un logement en région parisienne, si je veux vendre mon bien immobilier serais je assujettis à une plus -value lors de la vente?
    Par avance merci!

  • ugo dit :

    Achat du bien 50% de la valeur
    Travaux représentant 50 % de la valeur deux ans plus tard
    quelle date est prise en compte?

  • ANDRIEU dit :

    Astuce à connaitre : Si vous etes locataires de votre résidence principale et propriétaire de votre résidence secondaire, si vous avez acquis cette résidence avant mars 2012, vous ne serez pas soumis aux impots sur les plus-values si vous reinvestissez dans les 24 mois la somme perçue dans l’achat d’une résidence principale .

  • NA dit :

    Bonsoir, Je suis révoltée ! Scandalisée de ces réformes que nos dirigeants changent en moins d’un an!
    Février 2012 l’exonération fiscale passe de 15 ans à 30 ans sous l’ancienne présidence.
    Il se disait que les choses n’allaient pas s’améliorer fiscalement ( source notariale).
    Propriétaire depuis 14 ans de ma résidence secondaire, je viens de la vendre en avril 2013. A savoir qu’elle était devenue secondaire, car non vendue pendant les 2 ans de prêt relais. Donc prêt racheté.Ensuite est arrivée, la crise immobilière, donc prix de vente 100 000 euros en dessous de l’estimation faite en 2006. Voilà que , j’ai été soumise à la fiscalité lourde de 28°/°,même les notaires m’ont dit  » vous participer au redressement de la dette !!!!!! « .
    Voilà qu’ en juillet , l’annonce de la nouvelle fiscalité me fait bondir. Certains diront pas de chance !
    Combien sommes nous dans ce cas là ? Existe t’il un recours afin de récupérer quelques euros.
    Car ces euros perdus environ 20 000 euros, nous ne les réinvestirons pas en consommant.
    Nous autres au bas de l’échelle , nous n’avons pas la possibilité de nous faire des caisses noires de 40 000 euros en vendant des tableaux !!!! ……………
    Nos décisionnaires sont-ils capables de prendre de bonnes mesures qui durent dans le temps et profitent à tous?
    Je me demande à qui( quel ami ) profitera cette nouvelle mesure, qui va durer 1 an, seulement.
    Cordialement.
    NA

  • LAFLEUR dit :

    Bonjour, je suis propriétaire et occupant d’un appt depuis 2006. Cet appt devient res secondaire pendant 2 ans ou je suis détaché en Guadeloupe. Combien de temps aprés réintégration de mon appt en résidence principale je peux le vendre? (date de signature a prendre en compte, compromis ou date de l’acte de vente?)
    merci

  • Nicolas dit :

    Je possède la moitié d’une maison avec mon ex-épouse qui vit dedans et ne veut pas en partir. Si j’arrive à vendre cette maison dont je ne jouis absolument pas, sera-t-elle considérée comme une résidence principale ou secondaire, sachant que j’en possède une autre sur le territoire Français et que je ne vis pas en France ?

  • eline dit :

    Bonjour,
    Actuellement je suis propriétaire d’un appartement, et mon ami aussi. Nous comptons nous marier prochainement. Lors de la signature du mariage, une seule adresse est demandée, l’autre appartement passera donc en résidence secondaire ? Si oui, serons nous concerné par la taxe sur la plu value ?
    Nous comptons vendre les 2 appartements pour pouvoir racheter une résidence principale, mais la vente de ces appartements doit-elle se faire avant le mariage afin d’éviter la taxe sur la plu value ? Ou y’a t’il un délais ?

  • sebastien dit :

    Le tableau est vraiment très clair et permet de se rendre bien compte de la fiscalité finale, selon la durée de détention de son bien. Effectivement, le nouveau système est plus avantageux. En tout cas pour ceux qui souhaiteraient vendre leur bien avant le 31 août 2014. Pour une exonération fiscale intéressante, cet avantage va concerner principalement des acquisitions faites entre 1984 et 1994.
    Par contre, si les droits de mutations devraient changer d’ici l’an prochain, comment pouvez-vous annoncer une hausse de près de 14% ?

  • PAVAN dit :

    Bonjour,
    Je suis en indivision avec ma sœur sur une maison secondaire suite à une succession consécutive à un décès (2008). Nous l’avons mis en vente depuis 2011. La maison a été acquise pas nos parents en 1975. Sommes nous concernés par une plus-value?
    merci.

  • niribu7706 dit :

    et ç a ne vous gêne pas d’appliquer ce nouveau barême dont la seule source « légale » est une circulaire administrative interprétative d’une LOI NON votée? et si leParlement change un paragraphe ? on fait quoi?
    c’es tune grande première en droit français mais si ça doit devenir la règle faut changer la constitution et supprimer leParlement on gagnera du temps et de l’argent (beaucoup)

  • bac dit :

    Bonjour,
    La construction d’une maison individuelle dans le cadre d’ une résidence principale, mise en vente juste après la réception, sans l’avoir occupé pour raison financière, reste exonéré ou pas ?

  • Tali dit :

    Une maison héritée en nue-propriété en 2003 par donation partage (nous sommes trois), et héritée en 2013 en pleine propriété est-elle considérée comme une résidence secondaire ? L’abattement de 25% sur la plue-value sera-t-il appliqué. Merci pour votre réponse.

  • marco dit :

    Bonjour,
    pourquoi payer des plus values alors que l’on a payé déja des charges + impots tous les ans + csg +taxes fonciére +charges locatives + syndic + mise aux normes + frais de notaire +les impayés non défendus par l’état + avocat+huissier +assurances+DPE +les ennuis +le temps passé + les travaux . »si on fait des moins values on nous rembourse pas la perte « ???? Bonne question… je n’envesti plus rien en France…

  • Laurent dit :

    Une info claire et précise
    Merci de cet article avec ses tableaux explicatifs. C’est clair et bien fait, à la portée de toutes et tous.
    Laurent G

  • Vic dit :

    Bonjour, Nous sommes belges et avons achetez une bergerie en résidence secondaire, en décembre 2004, à rénover complètement, 70.000€. Nous avons près de 20.000€ de factures de travaux. Et nous espèrons la vendre 299.000€ . Combien nous restera-t-il au final ? Merci d’avance.

  • Flo dit :

    Hello — En réponse à Pineau: pourrais-tu définir ce que tu entends par: « Dans ce cas, l’occupant devient usufruitier et les enfants des nus-propriétaires et « s’embourbent » une plus-value plein pot s’ils sont eux-mêmes locataires par ailleurs. »
    Où puis-je trouver plus d’information sur les conséquences de cette donation?
    Merci par avance!

  • laurent dit :

    Bonjour,en réponse à Flo,je suis également nus-propriétaire depuis 1996(mais peu importe les années)comme j’ai l’intention de vendre prochainement j’ai emménagé depuis 2 ans pour qu’elle soit ma résidence principale .d’après mon notaire 6 mois suffit (à approfondir,pour moi les impots fonciers à notre nom,par sécurité),sinon considéré comme secondaire,donc plus-value.Pour TALI,OUI c’est considéré comme secondaire,pour les 25% logiquement abattement jusqu’au 31/08/14.
    Comme Marco après je n’investit plus en France,de plus on nous assassine en frais de succession,je dirai meme raquette pour distribuer aux……….
    Sinon les notaires peuvent vous renseignez,mais choisissez en un BON ,c’est comme dans tous les métiers……………

  • viager libre dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces précieux conseils! de cette façon, on sait quand ce sera le meilleur moment pour vendre pour ne pas faire une vente à perte.

  • Flo dit :

    Thanks Laurent – Je ne saisis pas encore le concept d’embourbement dans les plus-values liées à une résidence en nue-propriété – Je prends toute info intéressante 🙂

  • berruet dit :

    Bonjour, je voudrais savoir quel est la plus value pour une vente de terre.
    Merci d’avance.

  • Loïs dit :

    Hello, rép. à TALI et FLO vs comm. PINEAU, parfaitement exact: nos 3 enfants, nus-propriétaires, tous 3 domiciliés à l’étranger, et nous 2 usufruitiers de notre résidence principale, l’avons vécu en 08/2012, avec taxe « plein pot » pour eux lors de la vente de ce bien « en indivision ». Pour le fisc nos enfants ne pouvaient bénéficier du statut de résidence principale (au contraire des 2 usufruitiers) puisque « le cédant est réputé avoir la libre disposition de son habitation que lorsqu’il est susceptible de l’occuper à tout moment, ce qui ne peut être le cas de nos enfants puisque nous conservons l’usufruit du bien, ce qui nous en confère temporairement l’usage et la jouissance ».
    « De même nos enfants ne pouvaient prétendre au bénéfice de l’exonération particulière en faveur de l’habitation en France des non-résidents ».
    Noter que ce taux de taxe sur plus-value différait « sensiblement » (19%+prél.soc.15,5% contre 33,3%+15,5% selon qu’ils résidaient en UE ou pas, ceci en dépit d’une convention fiscale et de plusieurs jugements récents de cours d’appel administratives qui affirment que ce taux doit être le même!. En attente d’un jugement éventuel du Conseil d’Etat qui « tarde ». Bon courage.

  • Flo dit :

    Thanks Loïs, got it – donc en gros seul les usufruitiers peuvent bénéficier du statut de la résidence principale – kind of makes sense mais en effet, merci de l’avoir noté, je vais le garder en mémoire! Qui a eu le 34.5%? Ceux qui réisdaient en UE ou les autres? Merci beaucoup! Flo

  • PORTA dit :

    Bonjour, merci pour les infos sur les taxes /plus values celles-ci m’intéresse j’ai mis en vente (120000euros net vendeur) un appartement (résidence secondaire) à la montagne que j’ai acheté en février 1994 270 000 francs j’aimerais connaitre se que je devrais payer dans la mesure ou un acquéreur potentiel serait intéressé. Merci à toute l’équipe.

  • Patrick S. dit :

    Bonjour,
    Dans le cadre de la vente d’une cave, achetée en 1992 grâce aux fruits de la vente de mon premier album « fiesta », suis je assujetti à cet imposition ?
    C’est génial,
    PS

  • marc dit :

    Cet article est très complet, plus on attend de vendre, moins on paie ! et après…

  • Alex dit :

    Bonjour,
    J’ai hérité de mon père un appartement en 1999 et mon père l’avait acquis en 1975,est ce je suis exoneré des taxes sur le plus value?

  • Michele dit :

    Qu’en est il de l’exonération de la taxe sur la plus-value en cas d’utilisation du produit de la vente de sa résidence secondaire pour l’acquisition de sa résidence principale, dans un délai de 24 mois.
    Reste t’elle toujours valable ?
    Cordialement
    Michele

  • yannick dit :

    Merci pour cet article
    Cependant je ne sais pas à quel moment la CSG se paye t elle ? lors de la vente , ou lors du prochain appel des impots
    merci d’avance,

  • marciano dit :

    Bonjour,
    Je viens de signer un compromis de vente au mois d aout dernier, (il s agit de la vente d un bien en succession), je viens de consulter cette nouvelle loi qui donne droit a un abbatement de 25% pour toute vente conclu à partir du 1er septembre 2013.
    Nous n’avons pas encore signé l’acte authentique cela devrait se faire en décembre.
    pour bénéficier de cette abbatement qu’est ce qui fait foi ? la date du compromis de vente (aout )ou l’acte authentique (décembre) ????
    Merci d avance pour vos reponses.

  • Sophie dit :

    Bonjour,
    j’ai une maison secondaire que j’ai mis en location depuis bientot 3 ans dont les locataires partent a a fin du mois et Je loue actuellement mon logement principal.
    Je voudrais vendre ma residence secondaire et acheter dans la foulée une maison qui deviendrait ma residence principale.
    Ayant construit la maison que je loue, j’ai une tres grosse plus-value et l’on m’a dit de retourner vivre dans cette maison jusqu’a la reception de la taxe fonciere la concernant a cette adresse.
    Je lis que si nous achetons une residence principale a la suite d’une vente nous sommes exoneré …
    l’on m’a dit que pour une premiere vente, nous pouvons etre exoneré aussi….
    J’attends donc des precisions, merci de votre aide

  • alain dit :

    bonjour
    je suis propriétaire d’une maison depuis dix ans qui est occuper par mes locataires et aujourd’hui je voudrai vendre cette maison ma question est :quel pourcentage je vais devoir payer a l’état ?

  • Pour ma part, il vaut mieux contacter des agences immobilier pour voir si les procédures à suivre vous convient ou pas et de là décision vous appartienne.

  • Les affaires des immobiliers sont devenus importants aujourd’hui car ça dépend de la situation des populations.

  • Lisa Journaliste dit :

    Bonjour,
    Dans le cadre d’un reportage sur les résidences secondaires pour Envoyé Spécial (France 2), je suis à la recherche d’une personne qui souhaite vendre sa résidence secondaire parce qu’elle représente une somme trop importante de dépenses ou parce qu’elle n’est plus ce qui correspond à ses besoins.
    Si vous êtes dans cette situation, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante: lisa.h.journaliste@gmail.com
    Merci,
    Lisa
    Journaliste Envoyé Spécial
    France 2
    Boulogne Billancourt

  • BIROT dit :

    Peut-on cumuler 2 avantages à savoir l’abattement de 25 pour cent sur la plus value en cas de
    vente de la residence secondaire avant le 31 août 2014 et l’abattement lié à l’investissement dans l’achat d’une residence principale.

  • renier dit :

    Bonjour,
    combien de temps faut il attendre pour la plus value? le compromis de vente a était signé le 29 mars
    Cordialement

  • christine dit :

    J’ai une habitation principale que je souhaitais vendre pour faire reconstruire. A cet effet je viens d’acheter un terrain constructible. Si ma maison n’est pas vendue et que je revends ce terrain vais je payer de la plus value si je revends mon terrain plus cher que le prix d’achat? Merci

  • BONATTO dit :

    Bonjour Monsieur,
    Je viens de vendre ma residence principale que j’occupais depuis 1982.
    J’ai mis egalement en vente ma residence secondaire que j’avais achetée en 2002 .
    Afin d’acheter avec les 2 ventes une residence principale .
    Pouvez vous me dire si je vais devoir payer une plus value sachant que
    Les 2 ventes vont me permettre d’acquérir ma nouvelle residence principale
    Si possible sans faire un crédit.
    Merci
    Dans l’attente
    Cordiales Salutations
    D.Bonatto

  • David dit :

    bonjours j’ai 26 ans moi et ma femme avons acheté un immeuble composer de 4 appartement que nous avons payer 120000euros!pour le retaper on a du faire un prêt de 280000 euros!On a tout retaper dedans et souhaitons le revendre la question est que nous avons dans ses 4 appartement 1 notre résidence principale et les 3 autres en location!!! comment sa va ce passer avec les plus valus et si c’est plus avantageux de tout vendre ou de vendre en détails merci!!

  • Edouard dit :

    Bonjour,
    article intéressant, mais plus à jour pour les terrains à bâtir. On peut également retrouver des informations sur la plus-value sur ce site : http://www.plus-value-immobiliere.info

  • marie dit :

    bonjour, j’ai une résidence principale depuis 32 ans, une résidence secondaire construite sur plus de 10 ans certificat d’achèvement 2011. Je l’habite plus de 6 mois de l’année depuis 5 ans
    peut on la passer en principale et si nous la vendons par la suite combien d’année devons y résider pour ne pas avoir de plus value merci

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *