Fermer

Mandat simple VS mandat exclusif : lequel est le plus efficace ?

Vendre 2 min.

Pour vendre un bien immobilier, la tentation est grande de distribuer plusieurs mandats simples pour multiplier ses chances. Du côté des professionnels, 7 agents immobilier sur 10* estiment qu’un mandat exclusif permet de vendre plus vite et/ou plus cher. Alors qui dit vrai ? Pour vous aider à vous y retrouver et à choisir le bon mandat pour vendre votre bien, nous avons réalisé cette infographie qui illustre les résultats d’une étude réalisée par l’IFOP et l’Université Paris Dauphine.


Mandat simple vs mandat exclusif, lequel est le plus efficace

Le mandat simple, une fausse sécurité

Aujourd’hui, l’exclusivité ne représente que 15% des mandats de vente signés en France. Aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, on signe plus de 95% de mandats exclusifs. Pourquoi une telle différence ? Par peur de perdre leur liberté, les Français privilégient le mandat simple pour éviter de se retrouver pieds et poings liés avec une agence qui ne parviendrait pas à remplir sa mission pendant plusieurs mois. Les vendeurs préfèrent ainsi cumuler les mandats simples dans l’espoir que l’un des professionnels engagés tire son épingle du jeu, une stratégie moins risquée sur le papier, mais qui se révèle surtout moins efficace.

Mandat exclusif = vente réussie

Si les mandats exclusifs ne représentent que 15% des mandats signés par agence, on s’aperçoit que sur 100 ventes réussies, 40 proviennent d’un mandat exclusif. Le constat est flagrant : le mandat exclusif est bien plus performant que le mandat simple. En accordant sa confiance à un seul agent immobilier, ce dernier sera plus motivé à trouver un acquéreur puisqu’il aura plus de chances de voir son investissement récompensé.
Par ailleurs, les vendeurs qui « osent » franchir le pas sont plus satisfaits de leur vente que ceux qui ont multiplié les mandats simples… Preuve que la relation entre particulier et professionnel est plus apaisante pour tous les acteurs si le principe de leur collaboration est à la fois motivant pour l’agent et rassurant pour le vendeur. Attention cependant à bien choisir une agence experte du secteur et habituée à commercialiser des biens similaires. Pour vous aider, l’annuaire Meilleurs Agents affiche les dernières ventes et les avis clients des agences immobilières, n’hésitez pas, c’est gratuit !

Nos outils sont les vôtres !
  • Pour imprimer cette infographie, téléchargez-la au format PDF en vous rendant sur la page suivante (clic droit puis « Enregistrer l’image sous »).
  • Pour l’intégrer sur votre site web, copiez/collez le code suivant dans votre site :

* Source : Sondage MeilleursAgents PRO

Christine Bardet

4 commentaires Masquer les commentaires Voir les commentaires

  • ledéçu dit :

    Bonjour,
    Hormis le dernier item, j’ai l’impression de comprendre la chose suivante :
    Les agents préférant les mandats exclusifs, ils laissent trainer les mandats simples (facile de ne pas parler à un acheteur potentiel d’un appartement même s’il lui correspond car vous savez qu’une autre agence est aussi en train de le faire visiter)
    Combien d’agents refusent même tout simplement de prendre un mandat simple…
    Le problème est qu’on ne vend pas un appartement tous les 4 matins, donc le jour venu, pour un particulier, calculer le bon prix, identifier les points forts, faire de belles photos, toucher un maximum de monde, c’est inhabituel (donc potentiellement difficile).
    C’est pour cela que les agents ont de beaux jours devant eux.
    Mais avec l’avènement d’Internet (site de vente, sites informatifs), il sera de plus en plus simple de se mettre au niveau (le métier d’agent immo reste l’un des derniers métiers où aucun diplome n’est nécessaire….car « c’est simple »). Ce jour-là (quand les vendeurs seront majoritairement) issus de la génération 80-90-00 voire 70), donc plus à l’aise avec Internet que les générations précédentes, la vente entre particuliers décollera.
    Demandez à un A.I quels sont les défauts d’un apart, il ne vous les dira pas plus que si c’était un particulier. IL n’a pas réellement d’intérêt à être transparent sur le bien
    Bonne journée,

  • julien bonnetouche dit :

    Alors là ! MA enfonce des portes ouvertes !!

  • MARMAGNE dit :

    Bonjour,
    En tant qu’Agent Immobilier, je souhaite répondre à votre commentaire et apporter quelques précisions.
    Vous indiquez comprendre que nous préférons les mandats exclusifs et donc que nous laissons tomber les mandats dits « simple ». Ce n’est pas ainsi que je l’entends, permettez moi de vous expliquer notre vision :
    Pour commercialiser un bien immobilier, que le vendeur nous ai mandaté en exclusivité ou pas change énormément de choses en effet. La communication qualitative, je dis bien qualitative, est extrêmement couteuse et réclame une grande expertise en la matière. Il est aisé de mettre une annonce sur leboncoin avec 3 photos pour le particulier. C’est gratuit et rapide. Mais c’est totalement insuffisant. D’abord leboncoin ne représente que 20 à 25 % de la recherche internet des acquéreurs, mais en plus le site est réalisé de sorte que l’annonce parte au fin fonds des pages rapidement. Il est donc nécessaire de faire remonter l’annonce, régulièrement. Et la cela devient extrêmement couteux. Les autres sites internets majeurs (Seloger, Logic-immo) sont eux aussi submergés d’annonces et la clé est de faire ressortir un bien et faire en sorte qu’il ne soit pas noyé dans la masse. Et la, le rôle du professionnel est important. Nous avons les moyens techniques de mettre une annonce en valeur, de la faire remonter en têtes de liste, à la une, de la publier parmi nos réseaux sociaux et réseaux d’agences immobilières. Tous ces moyens sont mis en œuvre pour nos clients dans le cadre du mandat exclusif en général. En effet, en mandat simple, il y a de fortes chances que l’affaire se fasse par un autre agent immobilier, et en conséquences, cet investissement est à pertes !
    En résumé, l’agent immobilier dispose de la recette pour réussir une bonne commercialisation et en particulier une communication massive et efficace. Ces moyens ne peuvent être mis en place pour tout le monde et sont réservés aux mandats exclusifs. Ce qui ne signifie pas que le mandat simple est délaissé. Il est disons, plutôt noyé dans la masse.
    Par exemple, dans notre agence, nous avons entre 25 et 30 % de mandats exclusifs, et ils représentent 80 % de nos ventes. C’est bien la preuve que notre offre de service est qualitative et performante.
    Pour ce qui est du rôle de l’agent immobilier, je vous rejoint sur la nécessite de service que nous devons apporter au client. Si nous ne sommes pas capable d’apporter plus que ce que vous évoquez, à savoir indiquer les « défauts » d’un logement, alors nous mourrons.
    C’est pourquoi, dans notre agence, nous proposons des services innovant et sécurisant. En effet, un acquéreur achetant avec Arthurimmo.com se voit offrir une assistance après achat (assistance en cas de panne électrique, plomberie, vitrerie, serrurerie) ainsi qu’une garantie revente (couverture de la perte financière e cas de revente rapide et contrainte). Ces services et garanties ne viendront jamais de particulier à particulier.
    Enfin, je note que depuis l’arrivée d’internet, la part des ventes par l’intermédiaire des professionnels (de l’ordre de 68%) augmente, contrairement à ce qui peut être entendu. On peut aussi noter qu’une offre d’achat aboutit dans 80% des cas avec un agent immobilier, contre seulement 38% des cas entre particuliers. Négocier, c’est notre métier. Faire aboutir les projets dans de bonnes conditions, c’est notre obligation.

  • Alexis dit :

    Alors la « ledéçu » je crois rêvé en lisant que le métier d’agent immobilier est « simple » et que c’est un métier où nous n’avons pas besoin de diplôme. Sachez que pour ouvrir une agence immobilière il faut être muni d’une carte professionnelle. Elle s’obtient grâce à une VAE ou un BTS Professions immobilières. Donc quand je lis votre commentaire je trouve scandaleux que l’on vienne critiquer mon métier que j’exerce avec passion de cette manière. Certes n’importe qui peut décider un beau jour de se dire « tiens je vais aller vendre des maisons » (et c’est pour ça que les réseaux de mandataires indépendants existent d’ailleurs). Mais je n’accepterais jamais de quelqu’un qu’il me dise que mon métier est « simple ». Chaque dossier est différent, il faut avoir une connaissance juridique pour savoir remplir un compromis de vente en bonne et due forme. Si vous imaginez mon métier comme un simple « porte-clés » vous vous trompez.
    Cordialement.

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *