Fermer

Investissement locatif : avez-vous pensé à Visale ?

Acheter 2 min.

L’impayé, c’est la crainte N°1 de tout propriétaire ayant un bien en location. Il existe pourtant depuis 2016 un nouveau dispositif efficace, simple et gratuit garantissant les loyers du parc privé : Visale. Celui-ci permet de louer en toute sérénité notamment à des salariés entrant dans un nouvel emploi (y compris en CDD, intérim…) mais aussi aux jeunes jusqu’à 30 ans quelle que soit leur situation.

Les loyers impayés sont une réalité et certaines situations aboutissent à des procédures d’expulsion qui peuvent durer plusieurs années, ce qui altère bien souvent la confiance des bailleurs envers les locataires ! Les propriétaires supportant un crédit doivent toujours faire face à leurs remboursements bancaires ainsi qu’aux charges, mais aussi assumer les différents frais de procédure d’huissier et d’avocat !

La caution d’un parent n’est pas une arme absolue

Le premier réflexe est souvent de demander la caution d’un parent comme bouclier préventif à tout impayé de son futur locataire. Une garantie qui est loin d’être une arme absolue. Les cautions de personnes physiques protègent imparfaitement : elles peuvent être annulées devant un tribunal et la personne qui se porte caution peut se révéler insolvable.

Tous les loyers intégralement sécurisés, charges incluses

Pourtant, une solution simple, sûre, immédiate et gratuite existe : Visale, financée et gérée par Action Logement (ex-1 % logement).  Son objectif ? Vérifier l’éligibilité du candidat locataire au cautionnement et garantir le propriétaire en cas d’impayés. Cette véritable certification par un acteur de référence du logement des salariés depuis plus de 60 ans, apporte toute sa crédibilité au système.

Résultat : en cas de défaut de paiement du locataire, c’est Action Logement qui prend le relais et rembourse au bailleur les montants correspondants aux loyers et charges impayés et réclame ensuite sa dette auprès des locataires (application de la subrogation légale inhérente au cautionnement). Le processus est très simple, Visale est de plus la première caution totalement dématérialisée. Autre avantage et non des moindres, le dispositif est entièrement gratuit, pour le propriétaire comme pour le locataire et les effets sont immédiats : il n’y a pas de franchise ni de délai de carence et les règlements aux bailleurs sont rapides. Ainsi, pendant les trois premières années du bail, dans la limite bien sûr du départ du locataire, tous les loyers charges incluses sont sécurisés.

Les bailleurs et locataires visé(e)s par le cautionnement Visale.

Visale est en mesure de rassurer tous les propriétaires privés : il s’adresse à tout bailleur du parc privé, personne physique ou morale sauf organisme HLM ou SEM et peut-être ainsi utilisé directement par les propriétaires-bailleurs individuels, mais aussi par les professionnels de l’immobilier qui sont déjà nombreux à l’avoir adopté. Visale est exclusif de toutes autres garanties visant à prévenir les mêmes risques et doit impérativement être souscrit avant la signature du bail.

Vous pouvez louer à un salarié du secteur privé (hors secteur agricole) qui vient d’être embauché (jusque dans les 6 mois de son début d’activité et même sur la base d’une promesse d’embauche) même si son contrat est précaire (période d’essai, CDD, intérimaire, intermittent, apprenti, ou en cas de CDI dès lors que la période d’essai n’est pas terminée…). Visale s’adresse aussi à l’ensemble des jeunes jusqu’à 30 ans, quelle que soit leur situation (hormis étudiant non boursier rattaché au foyer fiscal des parents)… Une manière d’aider les jeunes à se faire un nid !

Vous pouvez retrouver l’ensemble des conditions et modalités relatives au dispositif Visale sur www.visale.fr.
Visale est une marque déposée pour le compte d’Action Logement.
Publiredactionnel

Virginie Jacob

1 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

  • julien bonnetouche dit :

    On voit bien que c’est une publicité !!
    D’ailleurs pourquoi un système de cautionnement aussi avantageux a t il besoin de publicité ?
    La réponse est aussi simple que les règles pour y avoir droit sont complexes et multiples .(il ne faut pas des revenus trop élevés, ça dépend du loyer (pas trop élevé non plus) et de le ville ou de la région où se trouve le logement.. je cite cela de mémoire pour avoir essayé, et j’en oublie surement)
    Comme d’habitude l’administration à pondu une usine à gaz encadrant suffisamment l’éligibilité pour en limiter la portée.

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *