Fermer

“Logements Solidaires” : les propriétaires mobilisés pour les soignants avec Sandra Viricel

Conseils administratifs 5 min.

Vous êtes propriétaire d’un logement vacant et vous avez envie d’aider ?

Depuis le confinement, un certain nombre de logements meublés sont inoccupés en France. Pourtant, une partie des soignants cherchent une solution de logement à proximité des centres de soins (hôpitaux, EPHAD, maisons médicales, etc.), et ce, afin d’assurer la sécurité et la santé de leurs proches. Fort de ce constat, 40 bénévoles se sont mobilisés et travaillent sur un projet “Les Logements Solidaires” depuis le début de la pandémie. Ce projet vise à proposer partout en France des logements gratuits au personnel hospitalier. Une équipe composée d’ambassadeurs, d’étudiants, d’avocats, de chargés de communication, de conciergeries et d’agents immobiliers mettent en relation des propriétaires de logements vides avec les soignants sur le site des “Logements Solidaires” .

Le nom de Sandra Viricel vous est peut-être familier ! Présentatrice d’une célèbre émission sur M6 aux côtés de Stéphane Plaza ou encore Romain Cartier, cet agent immobilier participe gracieusement à la démarche en devenant leur porte-parole. Nous l’avons interviewée… à distance par téléphone, évidemment ! #restezchezvous. Confinement oblige !

Sandra Viricel, agent immobilier à Lyon et Animatrice sur M6

Comment l’association “Les Logements Solidaires” vous a-t-elle contacté ?

J’ai rencontré et fait connaissance avec l’une des bénévoles qui est à l’initiative du projet lors d’une conférence pour un logiciel immobilier. Elle m’a sollicitée pour savoir si je voulais et surtout pouvais utiliser mon image pour être moteur du projet et faire de la publicité. C’est un site qui vient d’être créé pour faire face à la pandémie, qui met tout le monde dans une situation exceptionnelle et inédite. L’association a besoin d’être médiatisée auprès du grand public pour encourager les propriétaires à mettre leurs logements à disposition des soignants. Pour être le plus efficace possible, et proposer de manière fluide et rapide des logements aux soignants, le nombre d’intermédiaires est réduit. C’est une démarche transparente et solidaire.

La plateforme Logements Solidaires

Comment ça marche ?

La démarche est simple et ne prend que quelques minutes ! Il suffit de renseigner vos coordonnées sur le site. La personne en charge du dossier reçoit ensuite un e-mail avec votre dossier pré-rempli pour mettre à disposition votre logement sur le site, qui fonctionne comme un site d’annonces.

Pourquoi soutenir cette initiative en tant qu’agent immobilier ? 

Notre métier est à l’arrêt avec la crise sanitaire. La partie gestion ou syndic est encore possible mais pour toute la partie purement commerciale, l’activité est complètement stoppée. En tant qu’agent immobilier, je vis essentiellement de la transaction. En dehors du suivi des dossiers, de l’envoi de quelques informations et de visites virtuelles à des clients, on ne peut pas faire grand-chose.  On se sent complètement impuissant et isolé à la maison sans pouvoir apporter notre aide. Et quand on voit le niveau d’investissement des soignants en France, ne pas pouvoir leur venir en aide à part applaudir à 20h, c’est frustrant. Quand j’ai été sollicitée, c’est bien sûr avec plaisir que j’ai accepté d’aider l’association : c’est un moyen de donner du sens à ce confinement. Et aussi pour moi de donner du sens à mon image médiatique. Ça fait 10 ans que je fais de la télévision, si ça peut servir une bonne cause et faire du bien, autant en profiter !

 

Des services complémentaires

“Les Logements Solidaires” sont en train de monter des partenariats avec d’autres initiatives citoyennes pour proposer des services complémentaires au personnel soignant. Ceux-ci porteront sur la livraison de courses et de repas ainsi que sur des services de ménage et d’aide scolaire pour les enfants. Une cellule psychologique va également être mise en place pour les soutenir. L’équipe de bénévoles étant en contact avec des soignants, la liste des services évoluera en fonction des besoins de ces derniers. Les dispositifs pourront également être adaptés pour d’autres personnes en situation d’urgence telles que les femmes battues (logement), les routiers (ravitaillement), etc.

Un bien immobilier actuellement en location gratuite sur Logements solidaires

Comment les agents immobiliers contribuent à cette cause ?

En diffusant le plus largement l’information, surtout aux propriétaires ! L’idée est de solliciter les propriétaires sur tous les logements vacants qu’ils ont en portefeuille et leur faire connaître le site pour qu’ils s’y inscrivent. La démarche concerne aussi les logements meublés vacants pendant cette période. On ne peut pas remplir notre mission de mise en location parce qu’on n’a pas le droit de faire des visites. 

Quelles sont les garanties pour les propriétaires ?

C’est une démarche à titre gratuit cependant, des avocats bénévoles ont fait des contrats. On ne rentre pas du tout dans le cadre de la location. Des règles sont mises en place, car il est vrai que ça peut toujours faire peur aux propriétaires. Le locataire qui rentre dans le logement doit fournir une attestation de responsabilité civile. Nous mettons en place un partenariat national avec le groupe AXA qui fournira une assurance complémentaire. Elle protège le propriétaire à hauteur de 150 000 € et 50 000 € pour le locataire afin de couvrir les dommages et intérêts. Tout a été mis en œuvre pour que les locations ne constituent aucun risque pour les propriétaires. Il y a donc des garanties. L’association joue le rôle de tiers de confiance pour éviter des problèmes en cas d’accident ou d’imprévu par exemple. La partie juridique est vérifiée par les agents immobiliers qui y participent pour ne pas mettre qui que ce soit dans une situation compliquée. L’idée, c’est de trouver des solutions et d’aider les soignants mais tout en restant dans un cadre légal et fiable pour les propriétaires.

Le saviez-vous ?

L’association met à disposition un contrat de prêt rédigé par des avocats, aucune crainte à avoir. De plus votre agent immobilier pourra aussi relire le contrat…

La boite à questions

Qui sera le garant ?

Étant donné qu’il s’agit d’un contrat de prêt, il n’y a pas de garant. Ce sont les assurances respectives du personnel soignant et du bailleur qui prennent le relais en cas de litige. Mais dans le cadre de ce contrat de prêt, vous pouvez demander au personnel soignant de quitter les lieux dans les 24h s’il y avait un souci. 

 

Comment vérifier que j’héberge bien du personnel soignant et pas un profiteur ?

Sur le site internet, vous pouvez vérifier son profil grâce au document qu’il a fourni : badge, attestation du directeur de structure, carte d’identité et autres documents. Vous pouvez lui demander des documents complémentaires lors de vos échanges par e-mail. 

 

Qui paye les charges ? Quel prix pour le logement ? 

Le logement est proposé gratuitement, c’est un acte de solidarité et il n’y a aucune compensation financière derrière. Il est possible d’avoir un arrangement avec le locataire pour payer uniquement les charges.

 

Qui fait le ménage ? 

A ce jour : le ménage doit être fait par le personnel soignant à son départ. Nous vous conseillons de laisser le logement vide 5 jours après le départ du personnel soignant. Nous réfléchissons à la mise en place d’un nettoyage par une enseigne nationale. 

 

Doit-on désinfecter les lieux après le départ du personnel soignant ? 

Il n’y a aucune raison d’avoir à désinfecter les lieux après le départ du personnel soignant. S’il est atteint du Covid-19, il vous avertira et il faudra respecter un délai de 5 jours avant de vous rendre dans l’appartement. 

 

Qui fourni les serviettes et les draps ? 

Afin de faciliter la logistique, le mieux est que le personnel soignant prenne ses draps et serviettes. Vous pouvez également, les fournir vous-même si vous en avez la possibilité.

 

Comment procéder pour la remise des clés ? 

C’est au personnel soignant de venir chercher les clés car ils ont une autorisation de circuler plus facilement. Vous pouvez définir les modalités de remise des clés avec lui au moment de la prise de contact.

Nous sommes en train de vivre une période historique. Quel message souhaiteriez-vous passer aux propriétaires ?

Évidemment, il faut adhérer à cette volonté de donner un coup de main, d’essayer de trouver des solutions, tout comme le personnel soignant qui s’investit pour aider les gens ! Je pense qu’il y a un élan général et national de solidarité. Les propriétaires sont avant tout des hommes et des femmes qui sont aussi touchées par cette pandémie. Je suis enchantée de voir des initiatives de certains propriétaires qui lancent des appels sur les réseaux sociaux pour prêter leurs logements. Et je les invite à venir nous rejoindre sur la plateforme de Logements solidaires car nous manquons de biens immobiliers.

 

Avant, c’était difficile au début car on n’avait pas d’outil. Aujourd’hui, on en a un avec “Les Logements Solidaires”. On a le pouvoir d’aider et de montrer qu’on a un vrai poids en France en termes de diffusion de l’information, d’intérêt collaboratif… J’ai appelé quelques confrères : pas un seul ne m’a dit non pour diffuser l’information sur “Les Logements Solidaires”. Cela montre qu’il y a beaucoup de gens qui sont là pour aider les autres.

Krys Mondet

Responsable éditoriale de Meilleurs Agents

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *