Fermer

Meilleurs Agents célèbre la 10 millionième estimation immobilière sur son site !

Estimer 2 min.

Lancé en septembre 2008 à Paris, quelques mois plus tard en Ile-de France et en mars 2010 sur l’ensemble de la France, l’outil d’estimation de Meilleurs Agents vient de dépasser la barre des 10 millions d’évaluations de biens en ligne… gratuites. Aujourd’hui, c’est 1 vendeur sur 2 qui réalise une estimation sur la plate-forme. Comment cet outil qui a essuyé de vives critiques au départ a-t-il réussi à s’imposer ? Comment est-il devenu un réflexe à la vente comme à l’achat pour une majorité de Français ? Retour sur la création d’un marché.

 

Aujourd’hui, 9 Français sur 10 débutent leur projet immobilier sur internet, et 1 vendeur sur 2 réalise une estimation de son bien sur la plate-forme Meilleurs Agents. Si cette pratique est aujourd’hui devenue un réflexe, il faut se souvenir qu’il y a quelques années, l’accès à l’information immobilière, notamment sur les prix et les agences, était très opaque. Et lorsque Meilleurs Agents s’est lancé avec la volonté d’apporter de la transparence à ce marché, les critiques ont été nombreuses. Depuis, des concurrents sont arrivés et l’accès à l’information immobilière a été démocratisé. Derniers exemples en date : le site de l’administration fiscale Patrim, ainsi qu’un site récemment lancé par les notaires et permettant -moyennant finances- d’accéder aux données de transactions dans son quartier.

« C’est une très bonne chose car cela répond au désir de transparence du grand public. Mais attention, met en garde Sébastien de Lafond, Président de Meilleurs Agents. Chaque bien immobilier est absolument unique et au sein d’un même pâté de maisons voire d’un immeuble, les prix au mètre carré varient considérablement selon l’état, l’étage, les caractéristiques propres à chaque bien et aussi bien sûr la date de transaction. En accédant aux données notariales, les particuliers seront donc confrontés à cette grande diversité des prix dans l’environnement immédiat du bien à évaluer. Le recours à un outil expert capable de traduire ce nuage d’informations disparates en évaluation précise s’avère donc toujours aussi indispensable »

Toutefois, ce n’est qu’une première étape dans un projet immobilier. Car l’outil d’estimation n’a jamais eu vocation à se substituer à l’intervention d’un professionnel. Mais plutôt à permettre au particulier d’être le mieux informé possible avant de se rapprocher d’une agence.

Pour atteindre la prochaine étape, les 11 Millions, c’est par ici –> http://bit.ly/2vBw8io

Virginie Jacob

0 commentaire Masquer les commentaires Voir les commentaires

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *