Fermer

Comment Meilleurs Agents utilise la BIG DATA pour modéliser le marché immobilier ?

Estimer 2 min.

Julien Cheyssial, MeilleursAgents Pour proposer aux utilisateurs de la plateforme des estimations très précises sur les prix du marché immobilier, Meilleurs Agents s’appuie sur le Big Data. Comment le BIG DATA s’applique à l’immobilier ? Quel type de données sont utilisées et comment ? Julien Cheyssial, co-fondateur du site, explique ce choix stratégique et présente les méthodes de travail de son équipe scientifique.
Interview publiée le 4 décembre 2015 par le site Bourse des Crédits.

Le BIG DATA en quelques mots, qu’est-ce que c’est ?

C’est la capacité à traiter de gros volumes de données pas forcément structurées ni prévues pour un usage bien déterminé, et d’en tirer de l’information à valeur ajoutée. Tout cela est réalisé via des procédés techniques, informatiques ou scientifiques avec des algorithmes mathématiques pour en tirer de la valeur.

Quelles sont les données que vous collectez ?

Pour produire nos informations de prix, notre moteur est nativement pensé pour absorber plusieurs sources de données. Nous utilisons bien sûr les données des Notaires en région parisienne, mais aussi l’ensemble des transactions réalisées par nos agences immobilières partenaires ainsi que leurs annonces que l’on retraite pour passer du prix de vente souhaité par les vendeurs au prix de vente final.

Comment assurez-vous le respect de la vie privée ?

En France, on est plutôt bien protégés par rapport à ces questions là, notamment grâce au travail de la CNIL. Comme nous traitons un gros volume de données, nous appliquons une politique stricte : le « zéro donnée nominative » dans les traitements que l’on réalise. D’ailleurs, toutes les estimations qui sont faite sur notre site sont sécurisées au même titre que des données bancaires. Toutes les analyses que nous réalisons sont faites sous forme de statistiques de mouvements de masse, nous n’utilisons pas de données discrètes, nous ne regardons pas les tendances appartement par appartement mais par unité géographique. Il faut que ce soit suffisamment fin pour produire une information pertinente, mais nous ne cherchons pas à savoir qui va vendre ou qui va acheter demain. Pour cela, on demande tout simplement à l’internaute s’il est propriétaire et s’il est désireux de vendre, on lui laisse le choix !

Christine Bardet

2 commentaires Masquer les commentaires Voir les commentaires

  • Bidule dit :

    @MeilleursAgents : merci pour l’exercice pédagogique, bon courage aux data scientists

  • Karim dit :

    Dans le marché immobilier , l’agence prélevé environ 15 pour cent, dont le notaire 10 pour cent ,
    Quel est l’endroit fiable a l’heure actuelle vu le contexte , pourtant le placement immobilier est le plus sur , selon le quartier situé .

Vous souhaitez laisser un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *